Vélodrome de Roubaix : le seigneur des anneaux (7/7)

actualités06.04.2017Avant-course

CYCLISME - 1990 - bauer (steve) - planckaert (eddy) - Selroubaixcouleur ©

C'en est fini avec les pavés, mais pas encore avec le suspense. Bien que depuis le début du XXIe siècle, la course ait été remportée deux fois plus souvent par un homme se présentant seul au vélodrome (11 vs 6), les sprints qui s'y disputent ne ressemblent à aucun autre. Quoiqu'il advienne, ce stade symbolisant la délivrance après une journée d'efforts procure à ceux qui l'atteignent une dose d'émotion sans égale. Spécialement pour le vainqueur, bien entendu…  

Sur la trace des pavés…

Chaque semaine, letour.fr s'arrête dans le détail sur l'un des lieux qui ont marqué l'histoire de Paris-Roubaix. La série se termine au Vélodrome de Roubaix, enceinte de prestige pour la Reine des Classiques, où se joue l'arrivée dans la configuration actuelle depuis 1943.

L'histoire du cyclisme pourrait en partie être écrite en parcourant une carte de France des vélodromes, qui ont vu naître et se développer le sport le plus populaire des premières décennies du XXe siècle. Ces anneaux bondés de spectateurs ont peu à peu disparu du paysage des courses sur route... sauf une fois par an à l'occasion de Paris-Roubaix. Les vainqueurs frissonnent à l'unisson à l'évocation du moment de l'entrée dans le Vélodrome, de la vague d'admiration venant des gradins qui les submerge et les porte durant les 800 mètres (un tour et demi) restant à parcourir jusqu'au franchissement de la ligne d'arrivée finale. Entre la libération d'une victoire conquise sur une ultime bataille au sprint et le plaisir de savourer en solitaire la clameur du public, les émotions se valent… au sommet de l'échelle de l'intensité.

Après les arrivées jugées jusqu'en 1914 dans l'ancien vélodrome, ce n'est qu'en 1943 que les « Roubaisiens » ont regoûté à la piste, précisément celle du vélodrome André-Pétrieux construit dans le Parc des Sports. Quelques années plus tard, en 1950, Fausto Coppi a été le premier à frapper un énorme coup, en y pénétrant avec plus de trois minutes d'avance sur Maurice Diot. « L'honneur d'un coureur était, jusqu'à ce dimanche de Pâques battu par un mordant vent d'ouest, de remporter Paris-Roubaix. Paris-Roubaix, cette fois, est honoré d'être remporté par un pareil phénomène », écrivait Jacques Goddet le lendemain dans L'Equipe, sans savoir que 20 ans plus tard, il serait contraint de trouver de nouveaux superlatifs pour qualifier l'exploit d'Eddy Merckx, qui mettait cette fois une distance-record de 5'21'' entre lui et Roger De Vlaeminck.

Spectaculaires sur le plan athlétique, les coups de force de ce type s'inclinent en termes de tension dramatique devant les sprints disputés sur cette boucle magique. C'est entre les deux mêmes champions que s'est joué le titre en 1975, à l'avantage cette fois-ci du « Gitan », qui voit dans ce déboulé devant Merckx la plus belle de ses quatre victoires. Mais De Vlaeminck a aussi été le protagoniste malheureux d'un autre sprint roubaisien de légende, remporté en 1981 par Bernard Hinault. Le champion du monde avait chuté à trois reprises dans la journée avant de dominer De Vlaeminck et Moser, pour achever la démonstration que le public attendait de lui sur la classique pavée. Parmi toutes les empoignades musclées du vélodrome, la plus indécise a été tranchée en 1990, après plus de quatre minutes d'attente pour attribuer la victoire à Eddy Planckaert devant son dernier rival, Steve Bauer, battu d'un demi-boyau. La distance était bien plus nette l'année dernière, pour un sprint qui disait quand même tout de la singularité de l'exercice, après une journée agrémentée de plus de 50 kilomètres de pavés : Mat Hayman s'imposait contre toute attente devant Tom Boonen. Et dimanche prochain, le Vélodrome vrombira encore de bonheur…

La course en images

photo06/04/2017 

CYCLISME - 1990 - bauer (steve) - planckaert (eddy) - Selroubaixcouleur ©

  •  
  •  
  •  
  •  
Voir toutes les actualités

Chronométreur officiel

Tableau d'honneur 2017

Chiffres clés

Vivre à vélo

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix