Mercredi 26 juillet

De toutes les couleurs…

Lire la suite

Mardi 25 juillet

Carré jaune sur fond blanc

Lire la suite

Lundi 24 juillet

Groenewegen première ; Froome vers les sommets

Lire la suite

Matthews, puissance et timing

Résumé de l'étape15.07.2017étape 14- Blagnac / Rodez

L'étape de Rodez est en passe de devenir l'une des capitales des puncheurs, comme peuvent l'être Huy pour la Flèche Wallonne ou le Cauberg au moment de l'Amstel Gold Race. Pour ce genre de rendez-vous, les favoris sont généralement identifiés. Après sa victoire en 2015, la côte de Saint-Pierre semblait taillée pour un nouveau succès de Greg van Avermaet, devenu entre-temps champion olympique à Rio. Ce n'est peut-être pas de force qu'a manqué le Belge dans l'explication finale, mais son rival annoncé, Michael Matthews a su associer avec davantage d'efficacité la puissance au timing, pour s'imposer avec autorité sur la ligne d'arrivée. Un an après son premier bouquet conquis à Revel, le coureur de Sunweb confirme qu'il est l'un des clients les plus sérieux sur  ce type d'efforts. En marge de l'explication pour la victoire d'étape, Chris Froome a bataillé pour aller chercher la 7e  place et surtout créer un écart sur Fabio Aru qui lui permet de reprendre la tête du classement général, avec 19'' d'avance sur l'Italien. Juste derrière, Romain Bardet complète à 23'' le podium le plus serré de l'histoire, à ce stade de la course.  

Voeckler lance l'échappée
Le peloton se réunit à Blagnac avec 177 coureurs. Parmi eux, Thomas Voeckler (Direct Energie) se sent inspiré par la ville de l'aéronautique et prend son envol dès le franchissement de la ligne du kilomètre zéro, immédiatement suivi de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Timo Roosen (Lotto-Jumbo) et Maxime Bouet (Fortuneo). L'aventure démarre à 4, mais se poursuit à 5  avec le renfort de Reto Hollenstein (Katusha) à partir du kilomètre 14.

Kittel règle le peloton pour la 6e place
La situation apparait vite très claire avec le positionnement des coureurs de BMC et de Sunweb à l'avant du peloton. Ils accordent à  l'échappée un écart maximal de 3' au km 25, et contiennent ensuite l'écart autour de 2'. C'est dans ce contexte que Thomas De Gendt passe en tête au sprint intermédiaire de Rabastens (km 55,5), où Marcel Kittel règle le peloton pour les 10 points de la 6e place.

De Gendt lâche Voeckler
La donne change en entrant dans le dernier tiers du parcours, nettement plus accidenté. Incité par la pression du peloton, Thomas De Gendt durcit le rythme dans la côte de Cintrès, où seul Thomas Voeckler parvient à l'accompagner. Mais à 32 kilomètres du but, une nouvelle accélération permet à De Gendt de s'isoler et de tenter le pari de résister au peloton en solitaire. Il s'accroche à une minute d'avance au passage à 20  km de l'arrivée, mais doit céder à 12 km de la ligne. Dans le même kilomètre, Lammertink passe à l'attaque, suivi de Caruso, Arndt et Périchon. Lammertink insiste à l'avant mais se rend à 4 km de l'arrivée.

Froome à nouveau en jaune
Un sprint entre puncheurs se prépare alors, avec Quick Step à la manœuvre. Les principaux candidats sont en place en se présentant au pied de la côte de Saint-Pierre. Un trio belge se détache avec Oliver Naesen, Greg van Avermaet et Philippe Gilbert. Mais les puncheurs du plat pays sont contrés dans les deux cents derniers mètres par Michael Matthews. Les explications de fin d'étape ont abouti à une cassure qui a éloigné Fabio Aru du premier groupe. Chris Froome qui est en revanche parvenu à rester au contact (7e), retrouve le Maillot Jaune qu'il avait perdu à Peyragudes.            

  • Matthews, puissance et timing

    L'étape de Rodez est en passe de devenir l'une des capitales des puncheurs, comme peuvent l'être Huy pour la Flèche Wallonne ou le Cauberg au moment de l'Amstel Gold Race. Pour ce genre de rendez-vous, les favoris sont généralement identifiés. Après sa victoire en 2015, la côte de Saint-Pierre semblait taillée pour un nouveau succès de Greg van Avermaet, devenu entre-temps champion olympique à Rio. Ce n'est peut-être pas de force qu'a manqué le Belge dans l'explication finale,...

    lire la suite

étape 14 Blagnac / Rodez

Tout sur l'étape journal de l'étape

Chronométreur officiel

porteurs de maillots 2017

classements à l'issue de l'étape 21

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Autour du Développement Durable

En 2017, après avoir signé la charte d’engagement écoresponsable aux côtés de 21 grands événements sportifs, sous l’égide du Ministère des Sports et du WWF (World Wide Fund For Nature), le Tour de France a décidé de structurer sa politique RSE et de regrouper ses actions autour de trois thèmes : A vélo pour la planète !, Ensemble à vélo !, Dans la roue du Tour ... Lire la suite

Partenaires du Tour