Côté tourisme

Périgueux / Bergerac

Périgueux

Périgueux

Sur le Tour, l'histoire de la capitale du Périgord blanc est liée à celle de rouleurs hors du commun s'étant illustrés sur des chronos partant ou arrivant à Périgueux. Par ordre d'apparition au palmarès, Jacques Anquetil y a livré une réelle démonstration en 1961, en rajoutant ce jour-là près de trois minutes à son avance sur Charly Gaul. En 1994, c'est sur cette étape, dessinée en sens inverse à destination de Bergerac, que Miguel Indurain enfilait le Maillot Jaune. Vingt ans plus tard, la lignée était respectée avec le succès de Tony Martin.

Cathédrale Saint-Front, Périgueux © Thinkstock

Trois fois ville-étape
Préfecture de la Dordogne (24)

Population : 31 540 hab. (Périgourdins, Périgourdines), 103 200 hab. pour les 43 communes du Grand

Spécialités : sauce Périgueux (truffe et foie gras), pâté de Périgueux (foie gras et farce charcutière à la truffe dans une croûte de pâte), omelette aux cèpes, gâteau aux noix, fraises

Personnalités : Thierry Dusautoir (rugby), Joël Jannot (athlète handisport, médaillé d'or sur 400 m aux Jeux Paralympiques de Sydney), Yohann Kowal (athlète, champion d'Europe 2014 sur 3000m steeple), Jean-Pierre Denis (cinéaste), Roland Giraud (comédien), Sem (caricaturiste), Henri Amouroux, Catherine Nay (journalistes)

Sport : CAPD (rugby Fédérale 1). Événements : les 100 tours des boulevards (cyclisme), Open Engie du Périgord (tournoi international de tennis féminin)

Economie : industrie agroalimentaire, ateliers SNCF, pôle universitaire, école hôtelière, tourisme

Patrimoine : tour gallo-romaine de Vésone, tour Mataguerre, château Barrière (XIIe siècle), cathédrale Saint-Front classée au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, église Saint-Ẻtienne-de-la-Cité, musée d'art et d'archéologie du Périgord, musée militaire du Périgord, Institut national des Arts du Mime et du Geste (scène conventionnée), salle de musiques amplifiées labélisée SMAC.

Festivals : Mimos (festival du mime), Sinfonia (festival de musique baroque), salon international du livre gourmand, Festival Exposie (depuis une quinzaine d'années), Fête de l'Histoire, Macadam Jazz, Vintage day's (parcours de véhicules anciens), Peri'Meuh (fête agricole urbaine)

Développement durable : 12 km de pistes cyclables, développement de l'utilisation d'énergies locales et renouvelables avec le réseau de chaleur des Deux-Rives et la centrale solaire de Lansinade, actions en matière d'économie d'énergie

Devise / Signature : « Fortitudo mea civium fides », Ma force est dans la fidélité de mes citoyens / Périgueux, capitale du Périgord

Labels : Ville d'art et d'histoire, Ville amie des enfants, Ville Internet, label Tourisme et Handicap, 4 fleurs

Sites Internet

Périgueux et le cyclisme

Les Périgourdins ont accueilli dans leur ville trois chronos qui les liaient déjà à Bergerac, en 1961, 1994 et 2014. Le premier s'achevait en ville et avait vu Jacques Anquetil confirmer sa domination sans partage sur cette édition. Vainqueur sous la pluie à 43,6 km/h de moyenne, le Normand allait réussir dans son pari de porter le Maillot Jaune du premier au dernier jour de course. Sans une crevaison, Maître Jacques aurait même sans doute dépassé son dauphin, Charly Gaul qui, poussé par cette menace, réalisa un excellent chrono pour terminer à la deuxième place, à presque trois minutes du Français. Cette belle performance permit au Luxembourgeois de chiper la deuxième place au général à l'Italien Guido Carlesi. En 1994, dans le sens inverse, Miguel Indurain s'était montré tout aussi impressionnant sur les 64 km du parcours, reléguant son principal rival, Tony Rominger, à exactement deux minutes. En 2014, la lignée était respectée avec la victoire de Tony Martin sur un parcours de 54 km depuis Bergerac où il reléguait Tom Dumoulin à 1'39”.

Périgueux est aussi la ville natale de Didier Virvaleix, qui disputa le Tour 1991 avant de connaître une deuxième carrière dans la course à pied.

Victoire de Tony Martin lors du contre-la-montre sur le Tour de France 2014 © A.S.O. / Bruno BadeCharly Gault réalise un formidable chrono au Tour de France 1961 mais il est battu et dominé par Jacques Anquetil © Presse Sports

Trois fois ville-étape
Préfecture de la Dordogne (24)

Population : 31 540 hab. (Périgourdins, Périgourdines), 103 200 hab. pour les 43 communes du Grand

Spécialités : sauce Périgueux (truffe et foie gras), pâté de Périgueux (foie gras et farce charcutière à la truffe dans une croûte de pâte), omelette aux cèpes, gâteau aux noix, fraises

Personnalités : Thierry Dusautoir (rugby), Joël Jannot (athlète handisport, médaillé d'or sur 400 m aux Jeux Paralympiques de Sydney), Yohann Kowal (athlète, champion d'Europe 2014 sur 3000m steeple), Jean-Pierre Denis (cinéaste), Roland Giraud (comédien), Sem (caricaturiste), Henri Amouroux, Catherine Nay (journalistes)

Sport : CAPD (rugby Fédérale 1). Événements : les 100 tours des boulevards (cyclisme), Open Engie du Périgord (tournoi international de tennis féminin)

Economie : industrie agroalimentaire, ateliers SNCF, pôle universitaire, école hôtelière, tourisme

Patrimoine : tour gallo-romaine de Vésone, tour Mataguerre, château Barrière (XIIe siècle), cathédrale Saint-Front classée au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, église Saint-Ẻtienne-de-la-Cité, musée d'art et d'archéologie du Périgord, musée militaire du Périgord, Institut national des Arts du Mime et du Geste (scène conventionnée), salle de musiques amplifiées labélisée SMAC.

Festivals : Mimos (festival du mime), Sinfonia (festival de musique baroque), salon international du livre gourmand, Festival Exposie (depuis une quinzaine d'années), Fête de l'Histoire, Macadam Jazz, Vintage day's (parcours de véhicules anciens), Peri'Meuh (fête agricole urbaine)

Développement durable : 12 km de pistes cyclables, développement de l'utilisation d'énergies locales et renouvelables avec le réseau de chaleur des Deux-Rives et la centrale solaire de Lansinade, actions en matière d'économie d'énergie

Devise / Signature : « Fortitudo mea civium fides », Ma force est dans la fidélité de mes citoyens / Périgueux, capitale du Périgord

Labels : Ville d'art et d'histoire, Ville amie des enfants, Ville Internet, label Tourisme et Handicap, 4 fleurs

Sites Internet

A voir

Tour de Vésone
Edifiée au IIe siècle, cette tour, haute de 24 m et d'un diamètre de 20 m, représente la partie centrale d'un des temples circulaires les plus vastes de la Gaule romaine. Elle témoigne de Vesunna, ancienne capitale romaine des Pétrocores (peuple gaulois établi dans l'actuel Dordogne).

Le jardin des Arènes
Ce jardin public, dont certains arbres sont séculaires, possède des plans d'eau, des aires de jeux pour les petits. Il a la particularité d'être entouré par des vestiges de l'amphithéâtre romain (Ier siècle), classé monument historique en 1840. On aperçoit encore quelques vomitoires, cages d'escalier et voûtes.

Le site-musée Vesunna
En 1959, des fouilles archéologiques ont révélé les vestiges d'une domus (villa romaine), richement ornée de peintures murales et de mosaïques. Mis en valeur par un projet scénographique et architectural de Jean-Nouvel, Vesunna protège le site archéologique classé monument historique en 1963 et présente des collections sur la ville antique et sur la vie de ses habitants entre les Ier et IIIe siècles de notre ère. Le musée bénéficie de l'appellation Musée de France depuis le 19 novembre 2009.
www.perigueux-vesunna.fr

Le MAAP
Le musée d'art et d'archéologie du Périgord est une grande institution du XIXe. Premier musée créé en Dordogne, il propose un parcours autour de l'histoire des arts visuels de la préhistoire à nos jours. Riche de 18 500 références, la collection Préhistoire est d'ailleurs considérée comme la quatrième de France et fait l'objet de nombreuses recherches.
www.perigueux-maap.fr

Le secteur sauvegardé
Le secteur sauvegardé de Périgueux s'étend sur un peu plus de 21,5 ha. Ce quartier correspondant à la ville Médiévale Renaissance, reflète encore l'ambiance médiévale de cet ancien bourg marchand. Les maisons à pans de bois côtoient les demeures d'architecture civile romane et les hôtels particuliers Renaissance.

Vue intérieure du Musée de Vesunna avec une scénographie du célèbre architecte Jean Nouvel © Jack maLe bassin situé dans le Jardin des Arènes à Périgueux © Père IgorFaçade du musée d’art et d’archéologie du Périgord © Père IgorVue sur la Tour de Vésone © Père Igor

Trois fois ville-étape
Préfecture de la Dordogne (24)

Population : 31 540 hab. (Périgourdins, Périgourdines), 103 200 hab. pour les 43 communes du Grand

Spécialités : sauce Périgueux (truffe et foie gras), pâté de Périgueux (foie gras et farce charcutière à la truffe dans une croûte de pâte), omelette aux cèpes, gâteau aux noix, fraises

Personnalités : Thierry Dusautoir (rugby), Joël Jannot (athlète handisport, médaillé d'or sur 400 m aux Jeux Paralympiques de Sydney), Yohann Kowal (athlète, champion d'Europe 2014 sur 3000m steeple), Jean-Pierre Denis (cinéaste), Roland Giraud (comédien), Sem (caricaturiste), Henri Amouroux, Catherine Nay (journalistes)

Sport : CAPD (rugby Fédérale 1). Événements : les 100 tours des boulevards (cyclisme), Open Engie du Périgord (tournoi international de tennis féminin)

Economie : industrie agroalimentaire, ateliers SNCF, pôle universitaire, école hôtelière, tourisme

Patrimoine : tour gallo-romaine de Vésone, tour Mataguerre, château Barrière (XIIe siècle), cathédrale Saint-Front classée au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, église Saint-Ẻtienne-de-la-Cité, musée d'art et d'archéologie du Périgord, musée militaire du Périgord, Institut national des Arts du Mime et du Geste (scène conventionnée), salle de musiques amplifiées labélisée SMAC.

Festivals : Mimos (festival du mime), Sinfonia (festival de musique baroque), salon international du livre gourmand, Festival Exposie (depuis une quinzaine d'années), Fête de l'Histoire, Macadam Jazz, Vintage day's (parcours de véhicules anciens), Peri'Meuh (fête agricole urbaine)

Développement durable : 12 km de pistes cyclables, développement de l'utilisation d'énergies locales et renouvelables avec le réseau de chaleur des Deux-Rives et la centrale solaire de Lansinade, actions en matière d'économie d'énergie

Devise / Signature : « Fortitudo mea civium fides », Ma force est dans la fidélité de mes citoyens / Périgueux, capitale du Périgord

Labels : Ville d'art et d'histoire, Ville amie des enfants, Ville Internet, label Tourisme et Handicap, 4 fleurs

Sites Internet

Vallées de Beunes

© Hugo MaillosRhinolophe Euryale © Nolwenn Quero

L'étape du jour traverse le site Natura 2000 des Vallées de Beunes, splendide mosaïque écologique en équilibre entre coteaux secs et vallons humides escarpés. Il situe au cœur du Périgord, territoire rural au patrimoine culturel exceptionnel de renommée internationale. Ce site est un refuge précieux pour bon nombre d'espèces sauvages emblématiques comme la loutre d'Europe, l'écrevisse à pattes blanches ou l'agrion de Mercure.

En savoir plus : www.afbiodiversite.fr/fr/etape-10-perigueux-bergerac

Chronométreur officiel

porteurs de maillots 2017

classements à l'issue de l'étape 21

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Autour du Développement Durable

En 2017, après avoir signé la charte d’engagement écoresponsable aux côtés de 21 grands événements sportifs, sous l’égide du Ministère des Sports et du WWF (World Wide Fund For Nature), le Tour de France a décidé de structurer sa politique RSE et de regrouper ses actions autour de trois thèmes : A vélo pour la planète !, Ensemble à vélo !, Dans la roue du Tour ... Lire la suite

Partenaires du Tour