Mercredi 26 juillet

De toutes les couleurs…

Lire la suite

Mardi 25 juillet

Carré jaune sur fond blanc

Lire la suite

Lundi 24 juillet

Groenewegen première ; Froome vers les sommets

Lire la suite

Kittel, sur sa lancée

Résumé de l'étape11.07.2017étape 10- Périgueux / Bergerac

Le peloton du Tour de France a repris sa route sur une étape tracée en Dordogne. Les deux échappés du jour, Yoann Offredo et Elie Gesbert, ont visité le département sans grand espoir de rejoindre Bergerac en tête, les équipes des  sprinteurs ayant pris le contrôle de la situation dès le début de l'étape. Un sprint massif s'est donc organisé avec un duel attendu entre André Greipel et Marcel Kittel. Mais sur la dernière ligne droite, la confrontation n'a pas eu lieu. Le maître du sprint a dominé avec autorité tous ses rivaux, allant chercher sur  la  ligne une quatrième victoire qui le place sur les rails de son record personnel sur un Tour (déjà 4 en 2013 et en 2014). D'ores et déjà, Kittel devient l'unique recordman d'étapes remportées par un coureurs allemand, avec 13 victoires… c'est une de plus qu'Erik Zabel.

Offredo échappe de justesse à la solitude
Après les 12 abandons et hors-délais de l'étape 9, le peloton du Tour a perdu pendant la journée de repos un coureur supplémentaire, Rafal Majka souffrant des blessures occasionnées par sa chute sur la route de Chambéry. 180 coureurs s'élancent donc de Périgueux. Yoann Offredo (Wanty) se déclare le premier comme volontaire pour l'échappée du jour, dès le premier kilomètre. Il échappe à la solitude grâce au renfort d'Elie Gesbert (Fortuneo), qui le rejoint au km 5.

Greipel devant Kittel à l'intermédiaire
Dès le km 17, les équipes Lotto-Soudal et Quick Step Floors missionnent leurs deux rouleurs attitrés, Lars Bak et Julien Vermote, pour régler le rythme du peloton et contrôler le duo de tête. L'écart maximal est enregistré au km 60 avec 5'35'', mais les échappés ne se font guère d'illusions sur leur sort. Ils continuent leur visite de la Dordogne avec 2'40'' d'avance au sprint intermédiaire (km 121), où André Greipel règle le peloton devant Marcel Kittel pour les 15 points de la 3e place.      

Echappée terminée à 7 km du but
Avec une marge résiduelle de 35'' en entrant dans les 25 derniers kilomètres, Gesbert et Offredo se savent condamnés par le retour du peloton. En sursis, ils sont avalés à 7 km de la ligne d'arrivée, par  un peloton où le train d'André Greipel se met parfaitement en place. Au passage sous la Flamme Rouge, Lotto-Soudal reste en bonne position, tout comme les Katusha, au travail pour Alexander Kristoff. Mais à 250 mètres de l'arrivée, Marcel Kittel fait à nouveau parler sa puissance, avec cette fois-ci une différence sur son premier poursuivant, John Degenkolb, qui reflète sa supériorité actuelle face à ses rivaux au sprint. Il remporte son 4e bouquet cette année.

  • Kittel, sur sa lancée

    Le peloton du Tour de France a repris sa route sur une étape tracée en Dordogne. Les deux échappés du jour, Yoann Offredo et Elie Gesbert, ont visité le département sans grand espoir de rejoindre Bergerac en tête, les équipes des  sprinteurs ayant pris le contrôle de la situation dès le début de l'étape. Un sprint massif s'est donc organisé avec un duel attendu entre André Greipel et Marcel Kittel. Mais sur la dernière ligne droite, la confrontation n'a pas eu lieu. Le...

    lire la suite

étape 10 Périgueux / Bergerac

Tout sur l'étape journal de l'étape

Chronométreur officiel

porteurs de maillots 2017

classements à l'issue de l'étape 21

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Autour du Développement Durable

En 2017, après avoir signé la charte d’engagement écoresponsable aux côtés de 21 grands événements sportifs, sous l’égide du Ministère des Sports et du WWF (World Wide Fund For Nature), le Tour de France a décidé de structurer sa politique RSE et de regrouper ses actions autour de trois thèmes : A vélo pour la planète !, Ensemble à vélo !, Dans la roue du Tour ... Lire la suite

Partenaires du Tour