L'étape du jour

Utrecht / Utrecht

Journal de l'étape

Plein de cadeaux à gagner !

La Caravane Publicitaire

Gagnez de nombreux cadeaux avec les jeux concours de vos marques préférées et découvrez toutes les photos des fans. En découvrir plus

Grand Départ 2016 : La Manche à son Tour

Jean-François LE GRAND
Membre honoraire du Parlement / Président du Conseil général de la Manche

Ce sera magique !

Jean-François LE GRAND, Membre honoraire du Parlement / Président du Conseil général de la Manche et Christian PRUDHOMME, Directeur du Tour de France © A.S.O. Mont Saint-Michel © A.S.O.

Le cyclisme est une école de vie, d’humilité et de dépassement de soi. Il n’emprunte qu’un seul sillon, celui tracé par l’abné-gation et le sacrifice. Le coureur défie la difficulté pour la vaincre, affronte sa propre peur pour la dominer, toise la fatigue pour en triompher. Il n’obéit qu’à une seule ligne de conduite, celle menant à ses propres limites en se refusant continuellement au renoncement. Le Tour de France est ce monument du sport qui écrit dans notre patrimoine commun un chapitre de son histoire chaque année. Il est une combinaison d’esthétisme, de frisson, de passion, de rêve et de performance. Il est aujourd’hui l’héritage de tous les Français, l’événement qui fait rayonner notre pays dans le monde entier. Mais si, collectivement, « la petite reine » est devenue la fiancée de tous, individuellement chacun de nous a aussi son histoire secrète et personnelle avec la Grande Boucle :
le Tour, c’est l’ami de notre enfance, l’étincelle qui fait briller les yeux de nos enfants et lui accroche des ailes au cœur chaque mois de juillet. La Manche est ce jardin vert aux contours bleus, cette terre de contrastes balayée par les vents et dorée par une lumière rasante lui donnant des airs d’éternité. C’est un ensemble naturel d’exception dont le littoral bat au pouls de la marée. Sauvage et préservée, la Manche joue d’une variété de paysages protégeant l’éclat de ses monuments et la richesse de ses terroirs. Ici, tout n’est qu’harmonie, authenticité et pudeur.Il était écrit que le cyclisme, le Tour de France et la Manche se retrouveraient un jour au croisement de leur histoire. Nous sommes fiers de proposer au cyclisme un cadre somptueux, de promettre au Tour de France un accueil chaleureux et passionné et d’offrir à la Manche tout l’éclat qu’elle mérite.

La rencontre entre les trois sera magique à l’occasion du Grand Départ 2016.

Christian PRUDHOMME
Directeur du Tour de France

Première photo, premiers frissons…

Après trois semaines sur le Tour de France, les souvenirs s’accumulent : des démonstrations de joie intenses font oublier des larmes de détresse, les montagnes laissent leur empreinte sur la course tandis qu’une poignée de sprints se distinguent par leur âpreté, et que le podium des Champs-Élysées ponctue avec solennité un diaporama riche en émotions. Pour autant, ma mémoire garde bien souvent une tendresse particulière pour la première image du Tour. Les metteurs en scène que nous sommes doivent donc apporter le plus grand soin au décor au sens large du Grand Départ. Et, c’est bien sûr une évidence, le Mont-Saint-Michel saura sublimer avec majesté le geste athlétique autant qu’esthétique des acteurs du peloton. C’est donc au pied de la « Merveille de l’Occident » que les cyclistes du 103e Tour de France seront réunis samedi 2 juillet 2016.

La première séquence qui s’engagera alors avec deux étapes en ligne intégralement dessinées dans le département de la Manche contient précisément les ingrédients d’un spectacle total. Au-delà de l’écrin qui nous est offert, la possibilité d’installer une ligne d’arrivée à Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont pour un éventuel sprint saluera la mémoire des soldats qui ont débarqué sur les plages normandes en juin 1944. Et le lendemain, alors que la course aura pris son envol de Saint-Lô, chef-lieu de la Manche, le final concocté tout à côté de Cherbourg-Octeville, avec l’ascension de la sévère côte de La Glacerie, contraindra les favoris de la course à lever le voile sur leur forme du moment. En y ajoutant le départ de la troisième étape depuis Granville, le portfolio promet donc de nous offrir quelques clichés de premier choix…

Gustave Garrigou © Press Sports Tony Martin © Press Sports

Vingt-trois éditions du Tour de France ont visité la Manche mais, en 2016, le département accueillera pour la première fois le Grand Départ. Parmi les six villes de la Manche qui ont reçu le Tour, c’est avec Cherbourg que les relations sont les plus anciennes puisque le peloton y a fait étape à dix-sept reprises. La première fois, c’était en 1911 avec un bouquet normand offert au futur vainqueur, Gustave Garrigou. Si la Grande Boucle a ensuite rarement poussé jusqu’à la pointe du Cotentin, deux arrivées ont été jugées à Avranches et la dernière, en 2002, est restée célèbre. L’Australien Bradley McGee avait en effet annoncé sa victoire le matin même au départ de l’étape. L’histoire récente du Tour dans la Manche a surtout été marquée par les deux arrivées au pied du Mont-Saint-Michel. En 1990, le Belge Johan Museeuw fut le premier à lier son nom à la « Merveille de l’Occident ». Vingt-trois ans plus tard, lors de la 100e édition du Tour, l’Allemand Tony Martin y remportait un contre-la-montre.

Les villes-étapes du Tour dans la Manche

  • Avranches (4 fois)
  • Cherbourg (17 fois)
  • Granville (1 fois)
  • Mont-Saint-Michel (2 fois)
  • Saint-Hilaire-du-Harcouët (2 fois)
  • Saint-Martin-de-Landelles (1 fois)

Les Manchois dans le Tour de France

Camille Bière (1903, 1910), Jules Lebreton (1921, 1922), Henri Touzard (1923 à 1930, sauf 1928), Eugène Léveillé (1923), François Lepenant (1925), Georges Dever (1929), Raymond Lebreton (1956, 1957), Félix Lebuhotel (1959 à 1961), Raymond Delisle (1966 à 1977, 2 victoires d’étapes, Maillot Jaune en 1976), Charly Rouxel (1973 à 1978), Philippe Durel (1978 et 1980), Gérard Macé (1979), Jean-Claude Bagot (1984 à 1994), Amaël Moinard (2008 à 2014), Anthony Delaplace (2011 à 2014), Julien Fouchard (2012), Mikaël Chérel (2012 et 2014).

Cap de la Hague L’île du large Saint-Marcouf

C’est la Manche, la mer qui la borde sur 350 kilomètres à la fois au nord, au nord-est et sur toute sa façade ouest qui lui a donné son nom. Le département de la Manche qui compte environ 500 000 habitants appelés les Manchois fait partie de la région administrative de la Basse-Normandie. Si l’agriculture (élevage, culture de fruits et légumes) constitue le principal pilier de son économie, on y trouve, en complément et largement développés, la pêche, la construction navale, l’industrie nucléaire et le tourisme. On peut notamment y admirer deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Mont-Saint-Michel entouré de sa baie et les tours Vauban de la Hougue et Tatihou à Saint-Vaast-la-Hougue. Sur la côte est, c’est en particulier à Utah Beach située sur la commune de Sainte-Marie-du-Mont (750 habitants) que s’est jouée, lors du Débarquement du 6 juin 1944, l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Saint-Lô (20 000 habitants), préfecture du département et surnommée après la guerre « Capitale des ruines », prétend désormais, grâce à son haras national, à un autre titre, celui de « Capitale du cheval ». Quant à Cherbourg-Octeville (40 000 habitants), protégée par la plus grande rade artificielle du monde, elle est aujourd’hui le fer de lance de la Manche qui se positionne comme un territoire incontournable de la transition énergétique et des énergies marines renouvelables. Enfin, tournée elle aussi vers la mer, la cité corsaire de Granville (13 000 habitants), garde également les traces de son passé de terre-neuvas.

www.manche.fr
www.tourisme.manche.fr
www.patrimoine.manche.fr

Christopher Froome, Mont-Saint-Michel, 2013 © Press Sports Fort de la Hougue, Saint-Vaast-la-Hougue Cherbourg

Accès à Saint-Lô

Par avion : aéroports de Caen-Carpiquet à 70 km et de Cherbourg-Maupertuis à 85 km
Par le train : plusieurs liaisons quotidiennes au départ de Paris gare Saint-Lazare > durée du trajet : 3 heures
Par la route : à 305 km de Paris par autoroute A13 puis A84 et RN 174
à 90 km du Mont-Saint-Michel
à 30 km de Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont
à 85 km de Cherbourg-Octeville
à 60 km de Granville

Dates à retenir

2015
Mardi 20 octobre : présentation du Tour de France 2016 au Palais des Congrès de Paris

2016
Mercredi 29 juin : ouverture de la permanence d’accueil et du centre de presse au Parc des Expositions de Saint-Lô
Jeudi 30 juin : présentation des équipes du Tour de France 2016
Samedi 2 juillet : première étape, Mont-Saint-Michel > Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont
Dimanche 3 juillet : deuxième étape, Saint-Lô > Cherbourg-Octeville
Lundi 4 juillet : troisième étape, Granville > ...

Parcours général
Etape 1

Mont-Saint-Michel > Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont

188 km

Dans la foulée des Grands Départs donnés de Corse, du Yorkshire puis d’Utrecht aux Pays-Bas en 2015, une séquence visuelle grandiose sera au programme pour les premiers tours de roue du peloton du Tour 2016, donnés au pied du Mont-Saint-Michel. Les coureurs longeront d’abord la baie puis, après avoir traversé d’ouest en est la presqu’île du Cotentin, mettront le cap sur Utah Beach, l’une des plages du Débarquement du 6 juin 1944, située à Sainte-Marie-du-Mont, en passant par les communes qui ont marqué l’histoire comme Sainte-Mère-Église. Ce parcours essentiellement littoral exposera les coureurs à d’éventuelles rafales, mais le profil totalement plat devrait certainement donner l’avantage aux équipes des principaux sprinteurs.

Etape 2

Saint-Lô > Cherbourg-Octeville

182 km

Le Tour 2016 n’attendra pas pour provoquer ses prétendants. Dès le deuxième jour de course, les acteurs majeurs seront contraints à se dévoiler, à afficher leurs intentions sur le terrain et à se jeter dans la confrontation. Après avoir quitté Saint-Lô en direction du sud pour une excursion dans la vallée de la Vire, la course se dirigera vers Coutances puis retrouvera le bord de mer pour s’autoriser un rapide coup d’œil vers les îles anglo-normandes. Mais en s’approchant de la Hague, il s’agira de se préparer à des opérations un peu plus brutales. La traversée de Cherbourg-Octeville emmènera en effet le peloton, ou ce qu’il en restera, vers la sévère ascension de la côte de La Glacerie. Il y aura au sommet des secondes à prendre après trois kilomètres de montée et notamment un passage à 14 %.

Etape 3

Granville > …

Après avoir sillonné le département de part en part et longé son littoral, le peloton du Tour de France dira au revoir à la Manche. La troisième étape s’élancera de Granville, le port et station balnéaire de la côte ouest, pour une destination qui demeurera inconnue jusqu’au 20 octobre 2015, date de la présentation du Tour de France 2016.

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 1

Classements à l'issue de l'étape 1

Les maillots du Tour

Découvrir le guide historique

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagé depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagé dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Partenaires du Tour