Dimanche 20 juillet 2014

Étape 15Tallard / Nîmes

Départ 12h10 (Heure locale)

Alexander Kristoff : « La situation n'était pas sous contrôle »

interview20.07.2014Étape 15- Tallard / Nîmes

Vainqueur de l'étape de Nîmes.

« Après avoir gagné l'étape de Saint-Etienne, Thor Hushovd m'a envoyé un message en me disant ‘plus que 9', en référence aux 10 étapes qu'il a remportées sur le Tour. Maintenant, cela ne fait plus que 8 pour le rejoindre. C'est beaucoup, et peut-être trop. Je ne m'attendais même pas à gagner deux étapes sur le même Grand Tour, alors je ne peux pas regarder plus loin. Et c'est encore difficile de comparer avec Milan San Remo… mais ce qui serait bien aussi, c'est de gagner à Paris. Normalement, je ne suis pas le sprinteur le plus rapide sur du plat, face à Kittel et Greipel. Mais je suis plus léger qu'eux. Aujourd'hui, cela a peut-être joué en ma faveur. Je ne les ai pas vus comme étant fatigués durant l'étape, mais le fait que je les batte m'indique qu'ils le sont peut-être après avoir passé les Alpes. En tout cas il fallait que je tente ma chance. Paolini a fait un gros travail, de même que Smukulis qui m'a ramené dans le peloton. Peut-être que ç'aurait été plus simple avec l'aide de Porsev, mais tout dépend des jambes qu'on a dans le final… et par chance j'avais les meilleures. Les OPQS ont été très actifs dans le final, ils ont beaucoup attaqué et cela a un peu cassé le train. A la fin, c'était très serré, la situation n'était absolument pas sous contrôle. Mais je suis très heureux qu'on ait pu reprendre les deux échappés, même s'ils ont fait un effort énorme et que je suis aussi désolé pour eux.      
Si j'arrive à gagner à Paris, ce serait le Tour parfait. Pour l'instant, c'est déjà au-delà de mes espérances, et j'espère que ça continuera comme ça. Je tirerai des conclusions à la fin de la saison, pour me construire une carrière à partir de ces succès. Mon entraîneur dit que je continue de progresser, mais je ne sais pas jusqu'où je peux aller. J'ai 27 ans, alors j'ai quelques bonnes années devant moi. Je vais travailler dur, mais n'attendez pas de moi de gagner le classement général ».

  • Le double effet Kristoff

    Les échappées des étapes de plaine sont souvent condamnées d'avance, spécialement lorsqu'elles n'impliquent que deux coureurs, le plus souvent impuissants face à un peloton emmené par des équipes de sprinteurs bien décidés à en découdre. C'était naturellement le destin promis à Jack Bauer et Martin Elmiger, qui ont passé plus de 220 kilomètres en échappée. Le retour du peloton a bien été orchestré par les formations...

    lire la suite

Étape 15 Tallard / Nîmes

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagé depuis sa création dans diverses activités de mécénat. Pour l’accessibilité du Tour pour tous. Lire la suite

Amaury Sport Organisation est engagé dans une démarche d'intégration de l'environnement dans l'organisation de ses courses. Lire la suite

Les maillots du Tour

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Qui a le plus chances de s’imposer sur l’étape des Champs-Elysées ?

  • Marcel Kittel37.14%
  • Alexander Kristoff12.44%
  • André Greipel7.74%
  • Mark Renshaw2.15%
  • Peter Sagan 40.53%
4004 votes

Découvrir le guide historique

Partenaires du Tour