Légende
  • Tête de course
  • Caravane
  • Ville de départ
  • Ville d'arrivée
  • Ravitaillement
  • Points chrono
  • Sprint
  • Dernier kilomètre
  • Col hors catégorie
  • Points d'intérêts
  • Secteur pavé

Sur la route

Ariège (09)

Préfecture: Foix.
Sous-préfectures : Saint-Girons, Pamiers.
Population : 152 000 habitants.
Site web : http://www.cg09.fr

Blottie au cœur des Pyrénées, adossée à l'Andorre et à l'Espagne, l'Ariège est une terre de plaines, de montagnes et de lacs, marquée par la présence humaine depuis l'origine des temps. Douze grottes ornées recèlent de véritables trésors tandis que le Moyen Age a légué un patrimoine exceptionnel en matière d'art roman dans ce pays qui fut celui des Cathares.
L'eau, l'air, la neige, le soleil : les meilleurs atouts sont réunis pour la pratique d'activités de pleine nature toute l'année. Son patrimoine culturel séduit par sa diversité et sa richesse. Le tout s'accompagnant d'une gastronomie qui a gardé ses saveurs d'autrefois et d'un hébergement qui conserve le charme de l'authentique.

Ce cadre naturel exceptionnel représente aussi un espace propice à la création et à l'innovation dans les entreprises. L'implication et la qualité du travail des Ariégeois n'est plus à démontrer, en témoigne la formule célèbre d'un officier de Napoléon : « l'Ariège produit des hommes et du fer. »

Le désenclavement dû à la construction de l'A 66, l'Ariégeoise, accompagne le mouvement de rénovation du département.

Haute-Garonne (31)

Préfecture : Toulouse.
Sous-préfectures : Saint-Gaudens, Muret
Population : 1 203 000 habitants
Site web : www.haute-garonne.fr

Au sein de la région Midi-Pyrénées, la Haute-Garonne a Toulouse pour chef-lieu et compte 1 203 000 habitants. Ce département est traversé par la Garonne sur 200 kilomètres. Il offre une diversité de paysages et surtout de cultures : citadine autour de Toulouse, campagnarde avec un terroir authentique et enfin une culture montagnarde symbolisée par quatre stations de ski (Luchon-Superbagnères, Peyragudes, le Mourtis Bourg d'Oueil) ou les hauts sommets frontaliers avec l'Espagne.

Des atouts qui expliquent que le tourisme emploie de façon permanente plus de 10 500 personnes toutes activités confondues pour un chiffre d'affaires de 457 millions d'euros.

Au-delà du foie gras et du magret de canard, le fameux cassoulet de Toulouse est un classique. La saucisse de Toulouse, qui entre dans la préparation du cassoulet, trône parmi les meilleures réussites de la charcuterie française. Enfin l'économie locale repose essentiellement sur l'industrie aéronautique et spatiale.

Hautes-Pyrénées (65)

Préfecture : Tarbes.
Sous-préfectures : Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre.
Population : 230 000 habitants.
Site web : www.cg65.fr

Les Hautes-Pyrénées comptent 230.000 habitants pour une superficie de 4.464 km2. Trois secteurs distincts composent les paysages du département : la montagne et ses vallées qui recouvrent la moitié du territoire, les coteaux et les plaines. Au sud, les Pyrénées forment une barrière d'altitude élevée avec la frontière espagnole : 35 pics y dépassent les 3.000 mètres. Le tourisme constitue la principale activité économique du département, notamment grâce à Lourdes, deuxième centre mondial de pèlerinage, ou au cirque de Gavarnie, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité.

Le Pic du Midi culmine à 2.877 mètres. On y accède par téléphérique au départ de La Mongie pour découvrir 600m2 de terrasse panoramiques qui offrent un spectacle époustouflant sur le sommets. Les stations de sports d'hiver sont nombreuses (12 au total dont Cauterets, Luz-Ardiden, Hautacam ou Saint Lary, bien connus des suiveurs). Sans oublier l'activité thermale (Argelès-Gazost, Barèges-Barzun, Beaucens).

Enfin un véritable menu bigourdan commence toujours par la garbure, une soupe composée de haricots tarbais, d'os de jambon, de morceaux de canard ou d'oie confit, de chou, de poireau, de carottes, de navets, d'oignons et d'ail.

Km 10 : Audressein

Village d'Audressein © 10699036@N08

Population : 105 hab.

Le village a participé à « la guerre des demoiselles ». Il est situé au confluent du Lez et de La Bouigane, rivière qui descend de la vallée de la Bellongue. L'église paroissiale Saint-Martin, des XIIIe et XIVe siècles, est surmontée d'un clocher campanile.
L'église Notre-Dame de Tramesaygues a été construite aux XIIIe, XIVe, XVe et XVIe siècles, avec un campanile-porche, des fresques médiévales, un beau porche décoré de peintures. Elle est classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.
Le pèlerinage à Notre-Dame-de-Tramesaygues existait déjà en 1139. L'antique chapelle, trop exiguë, fut reconstruite au XIIIe siècle, avec des agrandissements successifs. Ce lieu de pèlerinage très ancien se développa lorsqu'une confrérie dite du Saint-Nom-de-Marie, fut attachée à cette chapelle, le 8 septembre 1315.

Midi-Pyrénées

Préfecture : Toulouse

Avec huit départements et 45.000 km2 de superficie, Midi-Pyrénées est la région la plus étendue de France (avec la Guyane), plus vaste que le Danemark, la Belgique ou la Suisse. Cet immense espace coincé entre les Pyrénées au sud et le Massif central au nord-est est évidemment d'une grande disparité, même si l'ensoleillement, l'amour de la gastronomie, du rugby et le sens de l'accueil sont des valeurs communes à tous ses départements.

L'économie de la région est dominée par la vitalité de Toulouse, capitale de région, dont l'activité conditionne celles des autres grandes villes proches, Pau ou Carcassonne. Troisième ville étudiante de France, la Ville rose est également la capitale française de l'aéronautique.

Dans le reste de la région, l'armement (Tarbes) ou l'industrie pharmaceutique (Castres, Agen) sont des activités importantes, mais l'agriculture domine et fait de Midi-Pyrénées le deuxième pôle agricole du pays.

Le tourisme est, comme ailleurs en plein essor.

Tour de France des Monuments Nationaux

Montmaurin : Site archéologique

Le raffinement d’une demeure gallo-romaine - © Centre des Monuments Nationaux de FranceSite archéologique de Montmaurin - © Centre des Monuments Nationaux de FranceUne villa luxueuse - © Centre des Monuments Nationaux de France

Beaux vestiges d'une demeure gallo-romaine.

Édifiée vers le milieu du Ier siècle de notre ère, puis modifiée au IIIe et au IVe siècle, il subsiste de la villa des traces du vestibule, du temple, du nymphée et de plusieurs cours et pièces d'habitation.

Voir la fiche

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 14

Classements à l'issue de l'étape 14

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Chris Froome va-t-il perdre une partie de son avantage dans l'étape de Lyon ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour