Samedi 6 juillet 2013

Étape 8Castres / Ax 3 Domaines

Départ 11h45 GMT 2+

Froome en démonstration

Résumé de l'étape06.07.2013Étape 8- Castres / Ax 3 Domaines

La première étape de montagne est souvent riche en enseignements. Celle qui s'est disputée entre Castres et Ax-3-Domaines apporte surtout des confirmations sur la légitimité du statut de favori de Chris Froome. La démonstration du Britannique a été limpide sur les pentes menant à la station de ski ariégeoise. Aidé par ses équipiers, qui se sont chargés d'assurer le rythme nécessaire pour revenir sur le dernier échappé, Christophe Riblon, puis sur le valeureux attaquant Nairo Quintana, avant de mener une dure sélection dans les rangs des leaders, Chris Froome a placé une accélération fatale à ses rivaux à 5 km de l'arrivée. Sur cette distance, il a éloigné tous ses rivaux à plus d'une minute, tandis que son complice Richie Porte a réussi à terminer en 2ème position. Froome remporte sa deuxième étape sur le Tour de France, après la Planche des Belles Filles en 2012, et endosse le Maillot Jaune.

Marino lance l'échappée
Immédiatement après le départ, c'est Jean-Marc Marino (SOJ) qui sort le premier du peloton, suivi de Johnny Hoogerland (VCD) dans un premier temps,  puis de Christophe Riblon (ALM) et Rudy Molard (COF),  qui les accompagnent à partir du kilomètre 9. Le quatuor progresse facilement dans un premier temps et passent la côte de Saint-Ferréol, Molard en tête, avec 9' d'avance. L'écart grimpe même jusqu'à 9'50'' au km 40. C'est le moment que choisissent les coureurs de Sky pour participer avec les Orica-GreenEdge à la poursuite. Le rapprochement est opéré sans précipitation, puisque l'échappée atteint le ravitaillement avec 7'20'' d'avance.

Greipel y croit encore
Momentanément, l'équipe Cannondale prend les commandes pour la préparation du sprint intermédiaire, où il reste 11 points à prendre pour la 5ème place, après le passage de l'échappée. Mais c'est une fois encore Andre Greipel qui saute sur le pactole, devant Sagan et Cavendish. Le mouvement a réduit la marge des échappés à 4'35'' à ce stade de la course. Et l'allure du peloton continue de s'accélérer à l'approche de la première difficulté hors-catégorie de ce Tour de France 2013. Les équipes Saxo-Tinkoff et Belkin travaillent en tête du peloton, et rentrent dans l'ascension vers le Port de Pailhères avec un retard réduit à 1'.

Voeckler et Rolland en mouvement
Christophe Riblon s'isole dès les premières pentes et dépose ses compagnons de route sur une unique attaque. Il s'élève en confiance pendant quelques kilomètres, mais les attaques débutent avec Robert Gesink, qui constitue une menace, tout comme Thomas Voeckler, qui tente sa chance à 10 km du Port, ou Pierre Rolland qui prend son relais. Mais le coup le plus sûr et le plus dur est porté par Nairo Quintana, à mi-pente. Il avale successivement Voeckler puis Gesink, rejoint Riblon à 5 km du sommet et l'invite à prendre sa roue. Mais le Français lâche rapidement prise, et laisse Quintana s'emparer seul du souvenir Henri Desgrange.

Quintana s'isole à nouveau
Quintana bascule en tête, mais se fait progressivement rejoindre dans la descente par Pierre Rolland, avec qui il entame l'ascension finale. La durée de vie du duo est toutefois minime. D'abord parce que Quintana s'isole à nouveau pour tenter de terminer en solitaire sa mission. Mais surtout parce que le coup préparé par l'équipe Sky ne laisse aucune espèce de chance à ses rivaux. La sélection menée par Kiryienka, puis par Porte, réduit le groupe des favoris à grande vitesse. Tejay Van Garderen donne le premier des signes de faiblesse, mais les autres leaders sont tour à tour atteints par l'asphyxie des Sky.

Porte fait aussi la différence
L'accélération décisive est portée par Chris Froome, immédiatement après la banderole des 5 derniers kilomètres, où Quintana a été repris. Personne ne parvient à suivre la roue du Britannique, qui s'éloigne avec la volonté manifeste de creuser des écarts conséquents. Contador, dans l'incapacité de répliquer, peine même à limiter les dégâts. En revanche Richie Porte, après avoir constaté l'état de Quintana et Valverde, ses rivaux immédiats, fait lui aussi la différence en partant à la poursuite de son leader, en passe de remporter l'étape en solo. Effectivement, l'Australien termine 2ème de l'étape. Il est le seul à atteindre Ax-3-Domaines avec mins d'une minute de retard. 

Étape 8 Castres / Ax 3 Domaines

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour