Légende
  • Tête de course
  • Caravane
  • Ville de départ
  • Ville d'arrivée
  • Ravitaillement
  • Points chrono
  • Sprint
  • Dernier kilomètre
  • Col hors catégorie
  • Points d'intérêts
  • Secteur pavé

Sur la route

Ile-et-Vilaine (35)

Préfecture: Rennes.
Sous-préfectures: Fougères, Redon, Saint-Malo.
Population : 990 000 habitants.
Site web : www.ille-et-vilaine.fr

Avec son ouverture sur la mer, de Saint-Malo à la baie du mont Saint-Michel, l'Ille-et-Vilaine constitue la partie est de la Bretagne. Rennes, au centre du département, est une métropole en pleine expansion : industrie automobile (Citroën), matériel électronique, raffinage de pétrole. Autres ressources : industrie laitière (premier département laitier de France,), blé, primeurs, pomme à cidre, ostréiculture (Cancale), tourisme. Principales stations balnéaires : Dinard, Saint-Malo, Saint-Lunaire, Cancale.

Mayenne

Préfecture : Laval
Sous-préfectures : Château-Gontier, Mayenne
Population : 310 000 habitants
Site web : www.lamayenne.fr

Le département s'identifie au nom d'un cours d'eau, en l'occurrence la Mayenne. Il correspond essentiellement au Bas-Maine, qui formait la moitié occidentale de la province du Maine. Le tiers méridional du département faisait toutefois partie de l'Anjou. L'histoire du département est notamment marquée par la période gallo-romaine, avec la cité de Noviodunum, par les conflits entre la France et le duché de Bretagne au Moyen Âge, puis par la Chouannerie. La canalisation de la Mayenne pendant la Renaissance permet un certain essor économique et jusqu'au XIXe siècle, la culture et le tissage du lin ainsi que la métallurgie sont les principales activités départementales.

Au XXe siècle, après un exode rural marqué, la Mayenne réoriente son économie vers la production laitière et l'agro-alimentaire en général.
Le département comptait 306 337 habitants et 261 communes en 2010. Malgré une croissance démographique modérée, la Mayenne demeure le département le moins peuplé des Pays de la Loire. Elle ne possède que trois villes de plus de 10 000 habitants : le chef-lieu, Laval, et les deux sous-préfectures, Château-Gontier et Mayenne.

Sarthe (72)

Préfecture : Le Mans
Sous-préfectures : La Flèche, Mamers.
Population : 565 000 habitants.
Site web : www.cg72.fr

Des Alpes Mancelles à la vallée du Loir, du Perche Sarthois à l'abbaye de Solesmes, la Sarthe est riche de mille paysages intacts, de dizaines de châteaux, de villages préservés, d'une qualité de vie devenue rare… et de quelques sites touristiques « qui valent le détour »
La Sarthe qui recouvre essentiellement la partie orientale de l'ancienne province désignée sous le nom de Haut Maine, est un pays de transition et un carrefour dès l'Antiquité.

C'est un département à deux faces : l'une urbaine ou extra-urbaine avec l'agglomération de Le Mans Métropole ainsi que son aire urbaine s'étendant sur 90 communes et regroupant quelques 300 000 habitants. À noter que démographiquement, c'est plus de la moitié de la population totale du département qui est ainsi comprise dans Le Mans et sa grande couronne. Le reste du département reste à dominante agricole et est peuplé de manière peu dense et inégale.

Maine-et-Loire (49)

Préfecture : Angers
Sous-préfectures : Cholet
Population : 785 000 habitants
Site web : www.cg49.fr

Au cœur du Grand ouest, le Maine-et-Loire, formé sur la majeure partie de l'ancienne province de l'Anjou, occupe une place privilégiée entre le Bassin parisien et la façade atlantique. Le département participe activement au dynamisme qui anime les trois régions du Grand ouest (Bretagne, Pays de Loire et Basse Normandie). Il constitue le deuxième pôle industriel de l'Ouest.

Le Maine–et–Loire, c'est une superficie de 7 166 km2, 785 000 habitants, 363 communes, 41 cantons et six pays ruraux dotés d'une forte personnalité, complémentaires aux trois agglomérations du département. Angers est le centre d'activités industrielles et tertiaires, doté d'un réel capital touristique. Cholet est un pôle industriel et technologique depuis un demi-siècle et réunit 40 % de l'industrie du département (mode, chaussures, plasturgie). Saumur, enfin, est un pôle touristique international également renommé pour ses activités agroalimentaires et sa viticulture.

La Loire, centrale dans le développement du Maine-et-Loire, ne joue plus son rôle moteur, mais est devenue un élément du patrimoine naturel, reconstitué au profit des touristes et des citadins.

Indre et Loire (37)

Préfecture : Tours
Sous-préfecture : Chinon, Loches.
Population : 610 000 habitants
Site web : www.cg37.fr

L'Indre-et-Loire recoupe plus ou moins les limites de l'ancienne province de Touraine, au riche patrimoine symbolisé par les quelque 80 châteaux qui jalonnent les 6.150 km2 du département. Celui-ci forme le Nord-Ouest de la région Centre. Le département se compose de plateaux peu élevés coupés par de nombreuses et vastes vallées, dont celles de la Loire et de ses affluents.

Le département compte plus de 600.000 habitants, dont la moitié réside dans l'agglomération de Tours, chef-lieu du département avec plus de 130.000 habitants. Les services ont largement pris le pas sur les autres activités économiques, même si le vignoble de Loire, racé et prestigieux, fait encore la réputation du terroir. Ces vignobles, qui ont fait la réputation de la région, s'étendent le long de la vallée de la Loire entre Bourgueil, Vouvray et Montlouis et dans le Chinonais, le long de la Vienne. Les vergers abondent sur les pentes exposées des vallées de l'Indre et du Cher.

Depuis novembre 2000, près de 260 km de paysages situés le long de la Loire sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, dont les châteaux de Villandry, d'Azay-le-Rideau, d'Ussé et d'Amboise, la Devinière ou le château de Chinon. Mais la Touraine n'est pas seulement le pays des châteaux. Ses villages, habitats troglodytiques, vignobles, coteaux et bords de Loire valent aussi le détour.
Le département est composé de 277 communes, dont 261 ont moins de 5000 habitants.

Km 7 : Dompierre-Du-Chemin

Les falaises de Saut Roland à Dompierre-du-Chemin. Espace naturel départemental et site officiel d’escalade © PymoussÉglise Saint-Pierre de Dompierre-du-Chemin © Pymouss

Population : 548 hab.

Situé entre Fougères et Vitré, Dompierre du Chemin, qui s'étend sur plus de 900 hectares, tiendrait son nom d'un moine ou d'un recteur de cette paroisse (Dom Pierre ou Dom Pedro). Et la référence à « Du Chemin » viendrait du fait que le village se situait au croisement de voies, peut-être gallo-romaines, qui rejoignaient, pour l'une, Chartres et Rennes, et, pour l'autre, Vannes et Bordeaux. En tout cas, on évoque cette commune assez tôt puisqu'elle est déjà citée au XIIe siècle.

Ses quelque 600 habitants profitent d'un cadre verdoyant avec notamment la proximité d'un superbe site légendaire, le Saut-Roland.
Autre curiosité, l'Eglise avec sa nef du XIIe siècle, ses remarquables retables du XVIIe siècle et une magnifique charpente. Plusieurs manoirs sont également dispersés sur la commune : Launay Vendel (XVIe), Les Haries (XVe) et la Jalesne (XVe). On peut également noter le château de Kodéan (XIXe) et son parc classé qui dominent le village de Dompierre.

À VOIR

Le Saut-Roland

Le site de Saut-Roland, à 2 km à l'est du bourg est un espace naturel départemental caractérisé par d'abruptes falaises de quartz dominant le ruisseau de Saint-Blaise. Selon la légende, il tire son nom de Roland, le neveu de Charlemagne, qui a effectivement été préfet des Marches de Bretagne. Il aurait trouvé la mort après avoir tenté de sauter à cheval entre les deux falaises en invoquant l'amour de sa dame ; alors que ses deux premières tentatives au nom de Dieu puis de la Vierge avaient réussi. C'est un site d'escalade répertorié.

Site internet : www.dompierre-du-chemin.fr

Bretagne

Préfecture : Rennes

La région Bretagne correspond à l'ancienne province et Duché du même nom, amputé de la Loire-Atlantique et notamment de la ville de Nantes. C'est la région française qui bénéficie de la plus grande longueur de côtes. On distingue traditionnellement les régions côtières (l'Armor, le littoral) des régions centrales (l'Argoat, le bocage). Bien que peu élevé, le relief est partout très marqué dans les zones rocheuses, plus doux dans les zones limoneuses de l'est et du sud.

La région se distingue par son histoire et sa forte identité culturelle, articulée autour de sa langue, le breton, de textes et de musiques de tradition celtique et d'un patrimoine naturel et humain exceptionnel : Cap Frehel, Pointe du Raz, châteaux, églises et calvaires. Crêpes et produits de la mer forment l'essentiel de sa gastronomie.

L'économie de la Bretagne est tournée vers l'agriculture et les industries agroalimentaires, le tourisme estival sur la bordure côtière, et quelques pôles technologiques avancés (Rennes, Lannion). On retrouve des sièges de grands groupes mondiaux tels que Bolloré à Quimper ou encore Cummins.

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 14

Classements à l'issue de l'étape 14

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Chris Froome va-t-il perdre une partie de son avantage dans l'étape de Lyon ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour