Légende
  • Tête de course
  • Caravane
  • Ville de départ
  • Ville d'arrivée
  • Ravitaillement
  • Points chrono
  • Sprint
  • Dernier kilomètre
  • Col hors catégorie
  • Points d'intérêts
  • Secteur pavé

Sur la route

Loire-Atlantique (44)

Préfecture : Nantes
Sous-préfectures : Ancenis, Châteaubriant, Saint-Nazaire.
Population : 1,28 million d'hab.
Site web : www.loire-atlantique.fr

Historiquement terre bretonne, puisque Nantes abrite même le château des Ducs de Bretagne, le département de la Loire-Atlantique a été rattaché en 1941 à la région Pays de Loire, une décision qui suscite toujours des positions passionnées.
Département maritime, comme son nom l'indique, il compte pas moins de 133 km de côtes, dont plus de la moitié de plages, et sa vocation touristique et balnéaire n'est plus à démontrer (La Baule, Pornic, le Croisic…) C'est aussi un département agricole et notamment viticole, le muscadet ou le gros plant ayant fait sa réputation, comme ses marais salants ou sa mâche.

Avec près d'1,28 million d'habitants, c'est aussi un département urbain autour de Nantes et Saint-Nazaire, dont les activités industrielles de construction navale et d'industrie alimentaire – le fameux petit-beurre nantais – se modernisent ou se redéploient sur les nouvelles technologies et les services.

Ile-et-Vilaine (35)

Préfecture: Rennes.
Sous-préfectures: Fougères, Redon, Saint-Malo.
Population : 990 000 habitants.
Site web : www.ille-et-vilaine.fr

Avec son ouverture sur la mer, de Saint-Malo à la baie du mont Saint-Michel, l'Ille-et-Vilaine constitue la partie est de la Bretagne. Rennes, au centre du département, est une métropole en pleine expansion : industrie automobile (Citroën), matériel électronique, raffinage de pétrole. Autres ressources : industrie laitière (premier département laitier de France,), blé, primeurs, pomme à cidre, ostréiculture (Cancale), tourisme. Principales stations balnéaires : Dinard, Saint-Malo, Saint-Lunaire, Cancale.

Morbihan (56)

Préfecture : Vannes
Sous-préfectures : Lorient et Pontivy
Population : 722 000 habitants
Site web : www.morbihanf.fr

Ce département illustre parfaitement le contraste entre la côte (Armor) et la région intérieure (Argoat). C'est aussi un pays de landes : les Landes de Lanvaux occupent la partie centrale. La zone côtière est la plus riche et la plus active : tourisme (Carnac, La Trinité-sur-Mer), thalassothérapie (Quiberon, Golfe du Morbihan), pêche, conserverie, constructions mécaniques, culture des primeurs.

Sa vocation maritime est manifeste jusque dans son nom de petite mer (mor bihan), tiré du Golfe. Sur la côte sud de la Bretagne, le département offre près de 905 km de côtes très échancrées alternant côtes rocheuses, rivières, estuaires et grandes plages de sable fin. N'oublions pas ses 42 îles, aussi superbes que dépaysantes, dont les plus célèbres sont Houat, Hoëdic, Belle-Ile-en-Mer, Groix.

À l'intérieur, on découvre un chevelu de rivières et cours d'eau et de nombreux massifs forestiers issus de la légendaire forêt de Brocéliande.
En plus de son riche patrimoine maritime et naturel, le Morbihan s'enorgueillit des nombreux vestiges de son passé : sites mégalithiques mystérieux, chapelles, calvaires et grands édifices religieux comme Sainte-Anne d'Auray, où vint se recueillir le Pape Jean-Paul II. Sans oublier cet incroyable patrimoine historique, ses petites cités de caractère, ses ruelles moyenâgeuses, ses magnifiques châteaux, ses moulins, ses légendes. Ses 720 000 habitants sont concentrés autour des agglomérations de Lorient (210 000 h dans l'aire urbaine) et Vannes (150 000 habitants dans l'aire urbaine).

Côtes d'Armor (22)

Préfecture : Saint-Brieuc.
Sous-préfectures : Lannion, Guingamp et Dinan.
Population : 590 000 habitants
Site web : www.cotesdarmor.fr

Anciennement Côtes-du-Nord, le département prit en 1990 ce nom plus breton et plus approprié, signifiant Côtes du pays près de la mer (cf Armorique). Son territoire est partagé entre le littoral (Pays de la mer) et le Massif armoricain (Monts d'Arrée au sud-ouest).

Les Costarmoricains sont 590 000. Saint-Brieuc regroupe 86.000 habitants dans son agglomération (plus de 120.000 habitants dans l'aire urbaine), Lannion 50 000 et Dinan 22 000. Du Trégor aux confins de l'Ille-et-Vilaine, c'est une région d'élevage, de culture céréalière et de pêche (Paimpol et baie de Saint-Brieuc, réputée pour ses coquilles Saint-Jacques). Une partie importante de l'activité économique des Côtes-d'Armor tourne autour de l'agriculture et de l'industrie agro-alimentaire. L'élevage porcin, notamment, y est largement développé. Le marché au cadran de Plérin (près de Saint-Brieuc) est l'organisme principal qui donne le cours de la viande de porc en France.

Le département abrite également deux pôles technologiques importants : la technopôle Anticipa à Lannion, spécialisée dans la télécommunication spatiale et les nouvelles technologies. et le pôle de Saint-Brieuc-Ploufragan, axé sur la recherche animale et l'analyse biologique. Le département a une activité touristique très développée, principalement sur la côte, où l'on compte de nombreuses résidences secondaires. La principale station balnéaire est Perros-Guirec, les autres stations renommées sont Erquy, Pléneuf-Val-André, Saint-Cast-le-Guildo, Trébeurden, Trégastel et Saint-Quay-Portrieux.

Km 4 : Guenrouet

Guenrouet © Wolfgang BauerCanal de Nantes à Brest © Lanzonnet

Population : 3000 hab.

À VOIR

Le Canal de Nantes à Brest

Les travaux de construction de ce canal ne commenceront qu'en 1804 sous l'Empire, pour des raisons stratégiques avec la reprise des hostilités avec l'Angleterre et le Blocus continental. La supériorité de la flotte anglaise sur les mers oblige Napoléon Ier à assurer l'approvisionnement des arsenaux de Brest et Lorient par une voie fluviale intérieure la reliant à la Loire par Nantes. Travaux titanesques de jonction sont entrepris entre quatre bassins fluviaux (Loire, Vilaine, Blavet, Aulne), huit rivières (Erdre, Isac, Oust, Blavet, Kergoat, Doré, Hyères, et Aulne), trois biefs de partage des eaux (Bout-de-Bois : 19,83m, Hilvern : 128,71m, Tranchée de Glomel : 183,85m) et 236 écluses pour un parcours de 360 km... Prisonniers de guerre espagnols, soldats déserteurs et bagnards de Brest, paysans, femmes et enfants vont s'échiner des années dans ces travaux.

Le canal de Nantes à Brest est livré dans son intégralité à la navigation en 1842. La batellerie bretonne va assurer à cette voie d'eau une vocation commerciale dans le transport de marchandises à l'intérieur de la province. La construction de routes et le développement des voies ferrées marqueront le déclin des activités de transport sur le canal. La construction du barrage hydroélectrique de Guerlédan isolera dans les années 30 les parties finistérienne et costarmoricaine du reste du réseau. Le canal semblait condamné, mais sa vocation touristique le remet au cœur d'une dynamique économique, sociale et environnementale.

Site internet : www.guenrouet.fr

Pays de la Loire

Préfecture : Nantes

À la différence d'autres régions, les Pays de la Loire ne correspondaient, à leur création, à aucune entité administrative qui aurait préexisté : les cinq départements furent regroupés sur des critères purement administratifs et politiques. Historiquement, les Pays de la Loire recouvrent des morceaux des anciennes provinces d'Anjou, de Bretagne, du Maine, du Perche et du Poitou.

La Loire est le point commun et le grand fleuve est également, sur 280 km, le plus grand site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en France. Le fleuve et ses habitants y cultivent depuis des siècles une harmonie où l'homme trouve sa juste place dans la nature.

On ne compte plus les sites qui, en Pays de la Loire, marquent d'une pierre blanche l'Histoire de France. Figures moyenâgeuses emblématiques comme les châteaux d'Angers, de la Duchesse Anne à Nantes ou de Saumur ; splendeurs de la Renaissance comme les châteaux de Brissac ou de Montsoreau ; et parfois habités depuis des siècles par les mêmes familles ; tous ces témoins des siècles ne demandent qu'à se raconter…

La région est la 5e de France en termes de population et de produit intérieur brut. Très présent notamment dans l'agro-alimentaire (3e de France) avec 51 % de la production de viande 19 % pour le lait et 20% dans le travail du grain, 67 % du territoire est occupé par l'agriculture. Les Pays de la Loire sont la première région française pour la production de viande bovine, volaille (label rouge), lapin, canard et 2e pour le lait, volaille (simple), porc et pomme de terre.

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 14

Classements à l'issue de l'étape 14

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Chris Froome va-t-il perdre une partie de son avantage dans l'étape de Lyon ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour