Légende
  • Tête de course
  • Caravane
  • Ville de départ
  • Ville d'arrivée
  • Ravitaillement
  • Points chrono
  • Sprint
  • Dernier kilomètre
  • Col hors catégorie
  • Points d'intérêts

Sur la route

Département du Doubs

Logo du conseil général du DoubsCrédit : Conseil général du Doubs

Population : 525 300 habitants
Préfecture : Besançon
Sous-préfectures : Montbéliard, Pontarlier
Sites web : www.cg25.fr www.doubs.travel

Comme beaucoup de départements frontaliers, le Doubs bénéficie largement de sa situation géographique, qui est une clef de son développement. Mais la présence de deux pôles économiques actifs, Montbéliard-Belfort et Besançon attirent une population nouvelle qui voit le Doubs enregistrer une progression démographique spectaculaire.

Le poids du pôle urbain Montbéliard-Belfort, essentiellement dédié à l'automobile et au TGV, est fondamental. Le site industriel Peugeot - Citroën Sochaux est le premier de France avec 13 841 salariés en septembre 2006.

Besançon est par ailleurs un véritable pôle pour les secteurs de la mécanique et des microtechniques ainsi qu'un centre universitaire de renom.

Paradoxalement, en dépit de nombreux atouts, le Doubs n'a pas exploité tout son potentiel touristique. Le département offre pourtant de nombreux sites et monuments d'exception dont les plus remarquables sont la Citadelle de Besançon, la Saline royale d'Arc-et-Senans, le Château de Joux, le village de Lods, le Château de Montbéliard. Mais sa nature généreuse est également une incitation forte au tourisme vert.

Département du Jura

Logo du Conseil général du Jura Crédit : Agence Dartagnan

Population  : 261  300 habitants
Préfecture  : Lons-le-Saunier
Sous-préfectures  : Dole, Saint-Claude
Site web  : www.cg39.fr

 Formé de la partie méridionale de la Franche-Comté, le département, fort de 261 000 habitants, tire son nom de la chaîne de montagnes qui le traverse.

Par sa situation géographique, le Jura a été, depuis son annexion, mêlé à toutes les guerres auxquelles la France a participé. Ce fut la patrie de Jean de Carondelet, chancelier de l'empereur Maximilien, de Rouget de l'Isle, de Jules Grévy et de Louis Pasteur. L’agriculture est à dominante forestière et pastorale. L'élevage bovin fournit du lait et du fromage (comté) produit par des coopératives laitières (les fruitières). L'industrie, peu développée, s'est orientée vers la métallurgie, le textile, l'optique et l'industrie du bois. Saint-Claude demeure le centre de la fabrication des pipes.

Km 14 : Quingey

Tour Calixte II : lieu de naissance du futur pape - Crédit : Guymartin1

Le château de Quingey, construit par Gérard de Roussillon, était très prisé par les comtes de Bourgogne dont le père du Pape Calixte II, né à Quingey en 1060, de son vrai nom Guy de Bourgogne. La tour où est né le futur pape, subsiste de nos jours. Rasé, le château a été remplacé par la principale usine de Quingey, démolie à son tour en 1988. À sa place, sur les rives de la Loue, ont été construites la poste et la perception. L’usine de Quingey fut tour à tour une clouterie jusqu’en 1930, une sparterie avant de devenir l’usine Simon, spécialisée dans la fabrique de couverts et de plats.

L’ancien hospice Dornier a été considérablement agrandi pour devenir aujourd’hui un centre hospitalier composé de la maison de retraite, du centre de rééducation fonctionnelle et du centre de long séjour. Avec la MAS (Maison d’accueil spécialisée) construite un peu plus loin, ce sont les plus gros employeurs de la région.

Site web : www.quingey.com

Région Franche-Comté

Préfecture : Besançon.
Sites web  : www.franche-comte.fr / www.originalefranchecomte.fr

Rare région administrative française correspondant à une ancienne province (le Comté de Bourgogne), la Franche-Comté et ses quatre départements (Doubs, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort) en tirent une homogénéité et une personnalité ancrée dans le passé.

Frontalière de la Suisse, la Franche-Comté est une région montagneuse (crêt Pela, 1 495 m), mais aussi la plus boisée de France avec quelque 705 000 ha de forêt, soit 43 % de son territoire. Si le sapin est l'emblème de la région, elle possède également la deuxième plus grande forêt de feuillus en France, la Forêt de Chaux.

La population est concentrée autour de deux grands centres urbains, Belfort-Montbéliard et Besançon, où se concentrent les activités industrielles. Peugeot à Sochaux, l'horlogerie et les microtechniques à Besançon, Alstom à Belfort ont façonné et dominent encore l'économie locale.
Paradis du ski de fond, la région n'a pas encore développé tout son potentiel touristique. Pourtant ses spécialités (saucisse de Morteau ou de Montbéliard, comté, Mont d'Or, vin jaune, vin de paille) et sa nature généreuse qui en font la région la plus verte de France, sont des atouts considérables.

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 5

Classements à l'issue de l'étape 5

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Peter Sagan est-il capable de battre Greipel et Cavendish dans un sprint massif ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour