Abbeville

Abbeville, ville sportive

La ville aime le sport et porte haut ses couleurs ! Plusieurs disciplines enregistrent d'excellents résultats : handball, football, tennis de table, athlétisme, hockey, natation…

Fréquemment, des clubs abbevillois sont retenus pour organiser des championnats nationaux voire européens. Cette marque de confiance témoigne de la qualité des équipements et du savoir-faire des représentants sportifs.

Avec ses 74 clubs pour une ville de 25.000 habitants, Abbeville est l'une des villes les plus sportives de France dans sa catégorie ! Plusieurs grandes manifestations rythment l'année et rassemblent des milliers personnes : la fête du Sport, le Parcours du cœur, la Ronde Picarde, épreuve rassemblant plus de 2 000 cyclistes chaque année, le challenge Bruno Willecocq, course pédestre internationale, ou encore le rallye automobile de Picardie, classé en National.

Au printemps 2013, un nouveau centre de natation communautaire verra le jour dans la commune. Ce sera un équipement sportif de pointe avec des espaces axés sur la détente. Sportive, éducative ou de loisirs, cette piscine sera multicartes. Le bassin extérieur sera réalisé aux normes compétitives internationales, il sera doté de deux ailerons mobiles permettant sa division en 2 bassins de 25 mètres et un toit amovible permettant sa découvrabilité.

En juillet depuis quelques années, une dizaine de jeunes cyclistes de 12 /17 ans issus de quartiers défavorisés font une partie du parcours du Tour (environ 1  000 km) quelques jours avant le passage des professionnels. En 2012, ils sont parrainés par Bernard Hinault et débuteront leur périple le 5 juillet.

Sites internet

Le nouveau centre de natation en construction - © DR
Ville-étape inédite
24  925 habitants (Abbevillois, Abbevilloises)
Sous-préfecture de la Somme (80)
Économie
  : Les deux plus importants employeurs sont le centre hospitalier et un opérateur de centre d’appels, Call Expert
Spécialités
  : gâteau battu picard, ficelle picarde, rhubarbe d’Abbeville, endive du Ponthieu,
Slogan
  : Porte de la Baie de Somme
Sport
  : EAL Abbeville handball (L1), SC Abbeville (hockey sur gazon)
Personnalités
  : Jacques Boucher de Perthes (préhistorien), Chevalier de la Barre, Max Lejeune (homme politique), Alfred Manessier (peintre),
Festivals
  : Les Trigolades (humour, février), Abbeville Winter Groove (musiques actuelles, mars), Nuits du Blues (mars),  Festival Abbeville A tout Chœur festival (chant, avril), Festival de l’Oiseau et de la Nature (avril), Salon des migrateurs (juillet), Spectacles au jardin (été), Harengade (octobre)
Labels  : ville fleurie ***

Les Grandes Dates

  • VIIe siècle

    Fondation de l’abbaye de Saint-Riquier, qui va donner son nom à Abbeville (ville des abbés).
  • 992

    Hugues Capet fait fortifier la ville et la donne à sa fille Gisèle lors de son mariage avec le comte de Ponthieu.
  • 1095

    Gui 1er de Ponthieu fonde l’abbaye Saint-Pierre d’Abbeville.
  • 1272

    Abbeville et le Ponthieu passent sous domination anglaise, que vont contester les bourgeois de la ville pendant plus de deux siècles. Anglais et Français ne vont cesser de se disputer la ville jusqu’à la Guerre de cent ans et au-delà.
  • 1421

    Abbeville passe sous le contrôle des Ducs de Bourgogne.
  • 1477

    Louis XI rattache définitivement la ville à la couronne de France.
  • 1568

    Pendant les Guerres de Religion, le protestant François Cocqueville saccage le Ponthieu. Capturé, il est décapité à Abbeville.
  • 1665

    Implantation de la Manufacture royale des Rames dirigée par le drapier hollandais Van Robais.
  • 1766

    Le chevalier de la Barre est exécuté pour blasphème.
  • 1918

    Abbeville est le siège de deux conférences franco-britanniques.
  • 1940

    La vieille ville est en partie détruite par les bombardements.
  • 2001

    Abbeville subit de fortes inondations comme toute la région.
La gare d’Abbeville en 1905
Ville-étape inédite
24  925 habitants (Abbevillois, Abbevilloises)
Sous-préfecture de la Somme (80)
Économie
  : Les deux plus importants employeurs sont le centre hospitalier et un opérateur de centre d’appels, Call Expert
Spécialités
  : gâteau battu picard, ficelle picarde, rhubarbe d’Abbeville, endive du Ponthieu,
Slogan
  : Porte de la Baie de Somme
Sport
  : EAL Abbeville handball (L1), SC Abbeville (hockey sur gazon)
Personnalités
  : Jacques Boucher de Perthes (préhistorien), Chevalier de la Barre, Max Lejeune (homme politique), Alfred Manessier (peintre),
Festivals
  : Les Trigolades (humour, février), Abbeville Winter Groove (musiques actuelles, mars), Nuits du Blues (mars),  Festival Abbeville A tout Chœur festival (chant, avril), Festival de l’Oiseau et de la Nature (avril), Salon des migrateurs (juillet), Spectacles au jardin (été), Harengade (octobre)
Labels  : ville fleurie ***

Sites internet

Abbeville et le cyclisme

La porte d’entrée sur la Baie de Somme ne s’est jamais ouverte au peloton du Tour de France à ce jour. Le Tour de Picardie a ses habitudes dans les villes du littoral qui seront visitées par les coureurs et s’est également arrêté à Abbeville à deux reprises en 2002 et 2011. Mais la course la plus régulièrement accueillie dans la commune reste le Tour de la Somme. En 2005, le jeune cyclo-crossman néerlandais Lars Boom, qui allait par la suite se faire un nom, y signait d’ailleurs une de ses premières victoires sur route.

Abbeville est également la ville natale de Jean-Claude Leclercq, champion de France 1985 et vainqueur de la Flèche wallonne 1987, qui disputa le Tour de France à six reprises.

Un autre Abbevillois, Éric Lalouette, disputa le Tour de France 1976. Son fils Kévin est également professionnel. 

En 2011, c’est d’Abbeville qu’avait été donné le départ du Tour de Picardie - © A.S.O.
Ville-étape inédite
24  925 habitants (Abbevillois, Abbevilloises)
Sous-préfecture de la Somme (80)
Économie
  : Les deux plus importants employeurs sont le centre hospitalier et un opérateur de centre d’appels, Call Expert
Spécialités
  : gâteau battu picard, ficelle picarde, rhubarbe d’Abbeville, endive du Ponthieu,
Slogan
  : Porte de la Baie de Somme
Sport
  : EAL Abbeville handball (L1), SC Abbeville (hockey sur gazon)
Personnalités
  : Jacques Boucher de Perthes (préhistorien), Chevalier de la Barre, Max Lejeune (homme politique), Alfred Manessier (peintre),
Festivals
  : Les Trigolades (humour, février), Abbeville Winter Groove (musiques actuelles, mars), Nuits du Blues (mars),  Festival Abbeville A tout Chœur festival (chant, avril), Festival de l’Oiseau et de la Nature (avril), Salon des migrateurs (juillet), Spectacles au jardin (été), Harengade (octobre)
Labels  : ville fleurie ***

Sites internet

A voir

La Collégiale Saint-Vulfran

Bien que non achevée, la collégiale est l’un des plus remarquables monuments de style gothique flamboyant, qui s’allie très harmonieusement au portail central Renaissance. À voir, ses deux tours hautes de 55 mètres, sa façade occidentale à l’ordonnance régulière et élégante, ses porches ornés de sculptures remarquables…

Beffroi - Musée Boucher-de-Perthes

Commencé au début du XIIIe siècle, le beffroi d’Abbeville est l’un des plus anciens de France. Depuis 2005, il est inscrit au patrimoine mondial de L’UNESCO. Il abrite aujourd’hui une partie du musée Boucher-de-Perthes, du nom d’un grand préhistorien et collectionneur abbevillois du XIXe siècle. On peut y admirer un ensemble de peintures, sculptures et objets d’art, allant du XVe au XIXe siècle, ainsi qu’une importante section archéologique et d’oiseaux de la baie de Somme.

L’Église du Saint-Sépulcre et les vitraux dAlfred Manessier

L’Église du Saint-Sépulcre a été bâtie au XVe siècle. L’ensemble des vitraux a été conçu par Alfred Manessier, l’un des plus grands artistes non figuratifs du XXe siècle. La lumière changeante qui filtre à travers les verres colorés confère à l’Église du Saint-Sépulcre, une atmosphère exceptionnelle.

Le Carmel

Un grand mur de 7m50, une porte cochère, une petite entrée, un ancien couvent aux fenêtres pourvues de barreaux, sur la droite une église. Derrière s’étendait le jardin potager, séparé par une grille du verger qui communique aujourd’hui avec le jardin d’Émonville.

Château de Bagatelle

Cette «  folie  » caractéristique de l'architecture sous le règne de Louis XV fut édifiée dans les années 1750-1760 à l’initiative de Josse van Robais, riche drapier protestant. Ses salons intérieurs présentent une suite de boiseries, tandis que son parc mêle jardins à la française et à l'anglaise.


La Collégiale Saint-Vulfran - © Ville d’AbbevilleLa place Max Lejeune - © Ville d’AbbevilleLa place des Ursulines - © Ville d’AbbevilleLe Beffroi - © Ville d’AbbevilleLe parc de la Bouvaque - © Ville d’AbbevilleLe parc d’Emoville - © Ville d’AbbevilleLes jardins du Carmel - © Ville d’Abbeville
Ville-étape inédite
24  925 habitants (Abbevillois, Abbevilloises)
Sous-préfecture de la Somme (80)
Économie
  : Les deux plus importants employeurs sont le centre hospitalier et un opérateur de centre d’appels, Call Expert
Spécialités
  : gâteau battu picard, ficelle picarde, rhubarbe d’Abbeville, endive du Ponthieu,
Slogan
  : Porte de la Baie de Somme
Sport
  : EAL Abbeville handball (L1), SC Abbeville (hockey sur gazon)
Personnalités
  : Jacques Boucher de Perthes (préhistorien), Chevalier de la Barre, Max Lejeune (homme politique), Alfred Manessier (peintre),
Festivals
  : Les Trigolades (humour, février), Abbeville Winter Groove (musiques actuelles, mars), Nuits du Blues (mars),  Festival Abbeville A tout Chœur festival (chant, avril), Festival de l’Oiseau et de la Nature (avril), Salon des migrateurs (juillet), Spectacles au jardin (été), Harengade (octobre)
Labels  : ville fleurie ***

Sites internet

Le Chevalier de la Barre

Jean-François de La Barre est devenu le symbole de l’intolérance religieuse pour avoir été exécuté sans preuve à l’âge de vingt ans pour blasphème en 1766. Orphelin et désargenté, il est recueilli avec son frère à Abbeville par leur tante, Anne-Marie Feydeau, abbesse de Willancourt. Célébrité locale, elle tient salon et reçoit les personnalités d’Abbeville. Les enfants de ces notables sont une petite bande de potaches gentiment anticléricale.

Le 9 août 1765, le crucifix de bois qui ornait le Pont-Neuf est endommagé. L'émotion est entretenue par Mgr de la Motte, évêque d'Amiens, qui lance un monitoire ordonnant aux fidèles de révéler tout ce qu'ils pourraient savoir de l'affaire, sous peine d'excommunication.

Tous les dimanches, les curés haranguent les paroissiens et la tension monte. Plusieurs se souviennent alors que de jeunes fêtards n'ont pas salué la procession religieuse lors de la dernière Fête-Dieu. Trois noms reviennent : Gaillard d'Etallonde, Jean-François de La Barre et Moisnel. Devant la menace, Gaillard d'Etallonde s'enfuit en Hollande. La Barre reste, n’ayant pas les moyens de s’enfuir. En outre, il a un alibi. Pourtant, lorsqu'on découvre, après perquisition dans sa chambre de l'abbaye, trois livres interdits, dont le Dictionnaire Philosophique de Voltaire, le voilà désigné coupable idéal. La condamnation du tribunal d’Abbeville le 28 février 1766 est sans appel : le Chevalier de La Barre est condamné à avoir un poing coupé, la langue arrachée et à être brûlé vif.

L'abbesse de Willancourt fait intervenir ses relations, mais rien n'y fait. Le 4 juin 1766, le Parlement de Paris confirme le crime d'impiété pour les trois compères. Moisnel, âgé de quinze ans, est condamné à une amende, d'Etallonde est en fuite, il ne reste plus que le chevalier de La Barre. Le 1er juillet 1766, après avoir subi à nouveau la question, le chevalier est décapité et son corps jeté aux flammes avec l'exemplaire saisi du Dictionnaire Philosophique.

Voltaire, directement visé dans cette affaire, se réfugie dans le canton de Vaud et demande asile au despote éclairé Frédéric II, roi de Prusse. L’écrivain prend la défense du chevalier de la Barre, sans résultat. Le jeune homme ne sera réhabilité que le 25 Brumaire An II (15 novembre 1794). En 1907, un monument fut érigé à Abbeville, près de la gare, pour rappeler cette exécution sommaire et un hommage est rendu régulièrement à la mémoire du jeune homme par les organisations laïques.

Statue du Chevalier de La Barre,  à Montmartre - © David MonniauxLe monument de La Barre, à Abbeville - © ArmeurH
Ville-étape inédite
24  925 habitants (Abbevillois, Abbevilloises)
Sous-préfecture de la Somme (80)
Économie
  : Les deux plus importants employeurs sont le centre hospitalier et un opérateur de centre d’appels, Call Expert
Spécialités
  : gâteau battu picard, ficelle picarde, rhubarbe d’Abbeville, endive du Ponthieu,
Slogan
  : Porte de la Baie de Somme
Sport
  : EAL Abbeville handball (L1), SC Abbeville (hockey sur gazon)
Personnalités
  : Jacques Boucher de Perthes (préhistorien), Chevalier de la Barre, Max Lejeune (homme politique), Alfred Manessier (peintre),
Festivals
  : Les Trigolades (humour, février), Abbeville Winter Groove (musiques actuelles, mars), Nuits du Blues (mars),  Festival Abbeville A tout Chœur festival (chant, avril), Festival de l’Oiseau et de la Nature (avril), Salon des migrateurs (juillet), Spectacles au jardin (été), Harengade (octobre)
Labels  : ville fleurie ***

Sites internet

vidéo04/07/2012 

Les villes étapes 2012 : visitez Abbeville

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 20

Classements à l'issue de l'étape 20

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Mark Cavendish remportera-t-il une quatrième victoire consécutive sur les Champs-Elysées ?

  • Oui73.07%
  • Non26.93%
7171 votes

Partenaires du Tour