Orchies

Orchies

Première ville française à accueillir une étape du 99ème Tour de France, Orchies,  véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, se trouve en bordure de l’A23, reliant Lille à Valenciennes. Séparées par 18 km, les villes belge de Tournai et française d’Orchies avaient posé une candidature transfrontalière commune, une caractéristique inédite dans l’histoire du Tour.

La ville voit chaque année passer l’Enfer du Nord sur ses pavés du Chemin des Prières et du Chemin des Abattoirs. Terreau du cyclisme, en 1962, elle voit la victoire au Grand Prix d’Orchies de Jean Stablinski, champion du monde en Italie la même année.

Orchies s’affirme définitivement comme « Ville sportive » par la construction d’un palais omnisports de 5000 places et la présence d’une équipe de basket masculin ayant pour ambition d’évoluer en pro B dès la saison prochaine, puis par l’organisation des phases finales de l’Eurobasket féminin en 2013.

*******

Ville sportive, ville de cyclisme, mais surtout terre de basket, Orchies est mondialement connue pour les exploits de son équipe féminine de basket qui a côtoyé les plus hauts sommets des compétitions dans les années 90. Le BCO, dont l’équipe masculine évolue en Nationale1, compte accéder la saison prochaine à la ProB. Le club va très vite bénéficier d’un formidable outil pour y parvenir : un palais omnisports de 5000 places. « Affirmer la vocation sportive du Nord et de la Pévèle », c’est ainsi que Dominique Bailly, sénateur-maire d’Orchies, voit les choses. Grâce à son exceptionnelle modularité, toutes les disciplines y seront les bienvenues. Hand Ball, volley-ball, tennis de table, arts martiaux, etc. Mais aussi le badminton dont la fédération pense déjà à y organiser ses championnats d’Europe. Pour le basket féminin, c’est acté : les phases finales de L’Euro se dérouleront à Orchies en juin 2013.  

Sites internet

Ambiance au BC Orchies © Ville d’OrchiesPalais omnisports de 5000 places © Ville d’Orchies
1 fois ville-étape
8 500 habitants (Orchésiens, Orchésiennes)
Chef-lieu de canton du Nord (59)
Économie
 : chicorée Leroux. ZA de la Carrière Dorée.
Spécialités
 : Chicorée, Andouillette Martinache, Tome d’Orchies
Sport
 : Basket club Orchies.
Personnalités
 : Alphonse Leroux, Fernand Herbo (peintre de marine), Arrilio Bernasconi (footballeur international d’origine argentine)
Festivals
 : Chicoriades (juin), Salon artistique, Musikadonf (octobre)

Les Grandes Dates

  • 1297

    Philippe le Bel envahit la ville qui devient française en 1305 par le Traité d’Athis-sur-Orge.
  • 1370

    La ville est rendue au Comte de Flandre
  • 1477

    La ville est pillée par Louis XI
  • 1668

    Le Traité d’Aix-la-Chapelle rend Orchies à la France
  • 1708 à 1712

    Les troupes anglo-hollandaises s’emparent de la ville pendant la Guerre de Succession d’Espagne. Elle change de mains à de multiples reprises pendant tout le XVIIIe siècle
  • 1858

    Ouverture de la manufacture de chicorée Leroux
  • 1914

    Orchies est détruite pendant la Grande Guerre
  • 2013

    L’Euro 2013 de basket féminin se jouera à Orchies
Place d’Orchies en 1914 © Deutsches Bundesarchiv (German Federal Archive)
1 fois ville-étape
8 500 habitants (Orchésiens, Orchésiennes)
Chef-lieu de canton du Nord (59)
Économie
 : chicorée Leroux. ZA de la Carrière Dorée.
Spécialités
 : Chicorée, Andouillette Martinache, Tome d’Orchies
Sport
 : Basket club Orchies.
Personnalités
 : Alphonse Leroux, Fernand Herbo (peintre de marine), Arrilio Bernasconi (footballeur international d’origine argentine)
Festivals
 : Chicoriades (juin), Salon artistique, Musikadonf (octobre)

Sites internet

Orchies et le cyclisme

L’entrée en scène des coureurs sur le territoire français est attendue à Orchies, qui a posé une candidature commune avec Tournai au titre de l’Eurorégion, une caractéristique inédite sur le Tour. Mais Orchies est aussi une des rares villes figurant au programme d’une étape sans vainqueur ! En 1982, seules trois formations avaient pris le départ lorsque le chrono par équipes fut interrompu à Denain par un mouvement de grève, en protestation à la fermeture d’Usinor. Les ouvriers venaient d’apprendre de la direction du groupe sidérurgique le licenciement de 1 141 d’entre eux. Malgré des négociations avec la direction du Tour, qui propose de faire passer la course devant leur usine pour attirer l’attention sur leur cause, l’étape fut annulée et remplacée par un nouveau chrono collectif à Plumélec quatre jours plus tard.   

« C’est quand même surprenant qu’il faille attendre que la gauche soit au pouvoir pour que les syndicats bloquent le Tour », nota alors le chansonnier Jean Amadou, chroniqueur sur la Grande Boucle, et qui nous a quittés l’an dernier.

En revanche, l’année dernière, la ville a peut-être assisté à la naissance d’un futur grand sprinteur, avec la victoire de l’Allemand Marcel Kittel dans la 1èreétape des Quatre jours de Dunkerque.

Orchies est par ailleurs la ville de la chicorée Leroux, qui parraina de 1956 à 1962 l’équipe où coururent Jacques Anquetil, André Darrigade et Jean Stablinski. Robert Leroux joua d’ailleurs un rôle de premier plan pour convaincre la direction du Tour d’abandonner les équipes nationales pour revenir aux équipes de marque en 1960.

André Darrigade © Presse SportsL’étape Orchies-Fontaine-au-Pire du Tour 1982, arrêtée par les manifestants © Presse SportsMarcel Kittel, sur les Quatre Jours de Dunkerque © Presse Sports
1 fois ville-étape
8 500 habitants (Orchésiens, Orchésiennes)
Chef-lieu de canton du Nord (59)
Économie
 : chicorée Leroux. ZA de la Carrière Dorée.
Spécialités
 : Chicorée, Andouillette Martinache, Tome d’Orchies
Sport
 : Basket club Orchies.
Personnalités
 : Alphonse Leroux, Fernand Herbo (peintre de marine), Arrilio Bernasconi (footballeur international d’origine argentine)
Festivals
 : Chicoriades (juin), Salon artistique, Musikadonf (octobre)

Sites internet

A voir

L’Hôtel de Ville

Il a été érigé en 1610 dans un style renaissance flamande utilisant la brique et la pierre. L’édifice a beaucoup souffert durant la Première Guerre Mondiale. Au rez-de-chaussée se trouvait « L’Ancre », un estaminet. La reconstruction en 1926 aboutit à une inauguration en grandes pompes en 1927, en présence de Raymond Poincaré alors président du Conseil des ministres. En 1992, la Maison commune se révéla trop exiguë pour accueillir tous les services administratifs de la Ville. L’Hôtel de Ville fut donc doté d’un étage supplémentaire pratiquement invisible de l’extérieur. À noter également la réfection totale de la Grand-Place en 2007.

La Tour à Diable

Elle a été construite en même temps que les remparts au début du XVe siècle, vers 1414. Elle servit à la fois de tour de guet et de prison. À l’étage supérieur, on voit encore le chemin de ronde et les ouvertures aménagées spécialement pour la surveillance. À l’intérieur, on peut accéder à la cellule avec sa porte massive.

 Le carillon d’Orchies

Le premier carillon fut installé en 1559 et détruit dans l’incendie qui ravagea Orchies en 1914. Le tout dernier carillon est doté de 48 cloches, coulées en 1995 en Allemagne. Ces cloches de bronze représentent un poids total de presque quatre tonnes. Inauguré en 1996, le carillon fut placé à l’intérieur de l’église Notre Dame de l’Assomption à l’emplacement de l’ancien. Chaque année, un festival est donné autour de ce carillon pour mettre en valeur cet instrument caractéristique du patrimoine régional.

Orchies vue du ciel © Ville d’OrchiesLa Grand-Place et l’hôtel de ville © Ville d’OrchiesLe carillon d’Orchies © Ville d’Orchies
1 fois ville-étape
8 500 habitants (Orchésiens, Orchésiennes)
Chef-lieu de canton du Nord (59)
Économie
 : chicorée Leroux. ZA de la Carrière Dorée.
Spécialités
 : Chicorée, Andouillette Martinache, Tome d’Orchies
Sport
 : Basket club Orchies.
Personnalités
 : Alphonse Leroux, Fernand Herbo (peintre de marine), Arrilio Bernasconi (footballeur international d’origine argentine)
Festivals
 : Chicoriades (juin), Salon artistique, Musikadonf (octobre)

Sites internet

Capitale de la Chicorée

Les suiveurs du Tour de France connaissent bien la chicorée Leroux, véritable précurseur dans le domaine du mécénat sportif, qui prit en charge, dès 1955, l’équipe cycliste professionnelle dirigée par Jean Stablinski. La marque fut ensuite le sponsor de Jacques Anquetil, quintuple vainqueur de la Grande Boucle, pendant plusieurs années.

C’est qu’au cours de plus de 150 ans d’existence, Leroux a toujours eu un temps d’avance en matière de technologie, de marketing ou d’environnement, d’où sa longévité.

En 1858, Jean-Baptiste Alphonse Leroux achète à Orchies la manufacture Herbo, qui fabrique alors du chocolat, de la moutarde, du tapioca et de la chicorée torréfiée. Cinq ans plus tard, il dépose le premier brevet pour une empaqueteuse mécanique qui traite 200 paquets à l’heure. À partir de 1871, Leroux se recentre sur la seule production de chicorée.

Son fils Alphonse Henri Eugène est aussi un visionnaire. En 1897, l’entreprise crée ainsi une société de secours mutuel prenant en charge les dépenses médicales et même une assurance maladie, 32 ans avant l’Assurance sociale. Alphonse Henri Eugène Leroux a aussi tout compris à la réclame et aux méthodes modernes de vente. Il lance des vignettes de fidélisation, de la vente par correspondance, crée le logo de la marque symbolisé par une Bretonne, et devient le premier à faire de la publicité à la radio en 1929. Dès 1904, il envisage d’ailleurs de créer un musée de la chicorée que ses fils enrichissent au fil du temps, et que l’on peut aujourd’hui visiter dans l’enceinte de la maison familiale, rebaptisée Maison de la Chicorée.

En 1950, Robert Leroux se lance dans le sponsoring sportif, qui se poursuit aujourd’hui puisque l’entreprise parraine le club de basket d’Orchies et le RC Lens.

André Darrigade © Presse SportsAffiche publicitaire © LerouxAffiche publicitaire © LerouxAffiche publicitaire © Leroux
1 fois ville-étape
8 500 habitants (Orchésiens, Orchésiennes)
Chef-lieu de canton du Nord (59)
Économie
 : chicorée Leroux. ZA de la Carrière Dorée.
Spécialités
 : Chicorée, Andouillette Martinache, Tome d’Orchies
Sport
 : Basket club Orchies.
Personnalités
 : Alphonse Leroux, Fernand Herbo (peintre de marine), Arrilio Bernasconi (footballeur international d’origine argentine)
Festivals
 : Chicoriades (juin), Salon artistique, Musikadonf (octobre)

Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue du prologue

Classements à l'issue du prologue

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Fabian Cancellara endossera-t-il le premier Maillot Jaune du Tour pour la 5ème fois de sa carrière ?

  • Oui69.82%
  • Non30.18%
2333 votes

Partenaires du Tour