Peyragudes

Le ski...

60 kilomètres de pistes répartis en 49 pistes (5 vertes, 20 bleues, 20 rouges et 4 noires). La station est équipée de pistes bleues jusqu’au sommet ce qui permet aux skieurs de niveau moyen de profiter de l’ensemble du domaine.

17 remontées mécaniques : 9 télésièges dont 4 télésièges débrayables, 5 téléskis, 2 tapis, 1 télécorde.

1 snowpark avec divers modules, sonorisé, surveillé et équipé d’un espace restauration avec terrasse panoramique.

1 espace nordique : 15 km de pistes répartis en 3 circuits ouverts gratuitement à la pratique des raquettes et au ski de fond

.. et plus encore  !

En hiver, la station propose de nombreuses activités hors-ski : luges ludiques (Airboard, Yooner, Snake Gliss), parapente, speed riding, chiens de traîneau, randos raquettes à thème, marche nordique, découverte du domaine en dameuse, préhis-tir (initiation au tir à l’aide d’instruments « préhistoriques » : lances, arc, sagaies, flèches polynésiennes et sarbacanes), canyon hivernal…

L’été  : randonnées à thème (pastoralisme, pêche, patrimoine, faune et flore, etc.), cani rando (balade à pied accompagnée par les chiens de traineau), quad, poney, trottinette de descente, escalade, parapente, sports d’eaux vives (Rafting, Hydro speed, Air boat, Hot Dog). A 12 km de la station, un superbe centre de balnéo en eaux thermales, le Balnéa. 

Sites internet

Airboard - © Station de PeyragudesCanyoning - © Station de PeyragudesParapente - © Station de PeyragudesLongboard (Deluxe Cup) - © Station de PeyragudesSnowpark - © Station de Peyragudes
Site-étape inédit
Station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (65)
1200 habitants dans la communauté de communes de la Vallée du Louron (15 villages)
Slogans
: « Bienvenue dans la station de demain » / Peyragudes au cœur des Pyrénées / « Source naturelle de vacances » (Hautes-Pyrénées)
Économie : tourisme, sports d’hiver.
Spécialités : Frênette (boisson légèrement alcoolisée à base de frêne), miel de montagne, fromage de vache ou de brebis, gâteau à la broche, porc noir de Bigorre.
Sport : ski, parapente (coupe du monde en 2013), longboards skate (coupe du monde en août 2012)
Personnalités : Baron d’Étigny
Festivals : Fête des Estives (juillet), Foire aux traditions de Génos-Loudenvielle (août)
Label : Pays d’Art et d’histoire (Vallée du Louron, Vallée d’Aure)

Les Grandes Dates

  • Antiquité

    – Le col de Peyresourde est le passage principal entre les vallées du Louron, du Larboust et Luchon.
  • 1762

    Le Baron d’Étigny, intendant de Gascogne, fait tracer la route montant vers Peyresourde côté Larboust.
  • 1910

    Premier passage du Tour de France à Peyresourde.
  • 1988

    Création de la station réunissant les stations de Peyresourde et des Agudes.
  • 2008

    Championnat du monde de longskate et de luge.
  • 2010

    Arrivée d’une étape de la Route du Sud.
Le Baron d’Etigny a fait tracer la route montant vers Peyresourde - © Statue réalisée par Gustave Crauk / photo Père Igor
Site-étape inédit
Station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (65)
1200 habitants dans la communauté de communes de la Vallée du Louron (15 villages)
Slogans
: « Bienvenue dans la station de demain » / Peyragudes au cœur des Pyrénées / « Source naturelle de vacances » (Hautes-Pyrénées)
Économie : tourisme, sports d’hiver.
Spécialités : Frênette (boisson légèrement alcoolisée à base de frêne), miel de montagne, fromage de vache ou de brebis, gâteau à la broche, porc noir de Bigorre.
Sport : ski, parapente (coupe du monde en 2013), longboards skate (coupe du monde en août 2012)
Personnalités : Baron d’Étigny
Festivals : Fête des Estives (juillet), Foire aux traditions de Génos-Loudenvielle (août)
Label : Pays d’Art et d’histoire (Vallée du Louron, Vallée d’Aure)

Sites internet

Peyragudes

Peyragudes

David Moncoutié est le seul coureur du peloton ayant à son palmarès une victoire à Peyragudes, lors de la Route du Sud 2010 - © Presse Sports
Site-étape inédit
Station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (65)
1200 habitants dans la communauté de communes de la Vallée du Louron (15 villages)
Slogans
: « Bienvenue dans la station de demain » / Peyragudes au cœur des Pyrénées / « Source naturelle de vacances » (Hautes-Pyrénées)
Économie : tourisme, sports d’hiver.
Spécialités : Frênette (boisson légèrement alcoolisée à base de frêne), miel de montagne, fromage de vache ou de brebis, gâteau à la broche, porc noir de Bigorre.
Sport : ski, parapente (coupe du monde en 2013), longboards skate (coupe du monde en août 2012)
Personnalités : Baron d’Étigny
Festivals : Fête des Estives (juillet), Foire aux traditions de Génos-Loudenvielle (août)
Label : Pays d’Art et d’histoire (Vallée du Louron, Vallée d’Aure)

Sites internet

Peyragudes

Peyragudes

L’Eglise de Saint-Aventin - © Père IgorEglise Saint-Anne de Cazeaux-de-Larboust - © Père Igor
Site-étape inédit
Station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (65)
1200 habitants dans la communauté de communes de la Vallée du Louron (15 villages)
Slogans
: « Bienvenue dans la station de demain » / Peyragudes au cœur des Pyrénées / « Source naturelle de vacances » (Hautes-Pyrénées)
Économie : tourisme, sports d’hiver.
Spécialités : Frênette (boisson légèrement alcoolisée à base de frêne), miel de montagne, fromage de vache ou de brebis, gâteau à la broche, porc noir de Bigorre.
Sport : ski, parapente (coupe du monde en 2013), longboards skate (coupe du monde en août 2012)
Personnalités : Baron d’Étigny
Festivals : Fête des Estives (juillet), Foire aux traditions de Génos-Loudenvielle (août)
Label : Pays d’Art et d’histoire (Vallée du Louron, Vallée d’Aure)

Sites internet

L'oeuvre du baron d'Etigny

Les allées d’Étigny à Luchon sont devenues un haut lieu du Tour de France. Suiveurs, spectateurs, et parfois coureurs s’y sont maintes fois retrouvés après de grandes étapes pyrénéennes pour refaire la course. L’endroit s’y prête d’autant plus que le Tour de France doit beaucoup à l’homme qui a donné son nom à cette belle avenue et a relancé les Thermes de Luchon au milieu du XVIIIe siècle. Sans lui, pas de Col de Peyresourde, pas de Col d’Apsin, deux des sommets les plus fameux de la Grande Boucle. Et pourtant, lorsqu’il fit tracer les routes les franchissant entre 1760 et 1762, le baron, alors intendant de Gascogne à Auch, se heurta à l’incompréhension, voire à l’hostilité des habitants.

C’est qu’Antoine Mégret d’Étigny, appelé à son poste d’intendant en 1751, s’est donné pour mission d’enrichir la contrée, de développer son agriculture et ses ressources. Il a compris que le réseau routier est primordial pour en désenclaver les coins les plus reculés. En 1754, son attention est attirée par le potentiel des eaux de Luchon, qu’affectionnaient déjà les Romains (des ruines de thermes furent retrouvées à cette époque). Il charge les chimistes Bayen et Richard d’analyser les eaux et, encouragé par leur rapport, de relancer les Thermes. Pour attirer de la clientèle à Luchon, il faut lui permettre de s’y rendre facilement, l’accès de vallée à vallée se faisant souvent par des voies dangereuses et à peine praticables. De 1760 à 1762, il fait aménager la route entre Montréjeau et Luchon, puis celle vers Bagnères-de-Bigorre par Aspin et le tracé du port de Peyresourde vers la vallée du Larboust.

D’Étigny sait habituellement se concilier les bonnes grâces des populations (il autorise le gascon, assouplit les corvées pour ne pas handicaper l’agriculture), mais à Luchon, il a besoin de main d’œuvre et est contraint d’utiliser une compagnie de Dragons pour faire réaliser les travaux dans le calme.

Le baron ne verra pas la fin de son œuvre puisqu’il décède en 1767. Mais les bâtisseurs qui, derrière lui, ont développé le réseau routier local ou réuni en 1988 les stations de Peyresourde et des Agudes pour créer Peyragudes sont un peu ses héritiers.

Le Baron d’Etigny a fait tracer la route montant vers Peyresourde - © Statue réalisée par Gustave Crauk / photo Père Igor
Site-étape inédit
Station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (65)
1200 habitants dans la communauté de communes de la Vallée du Louron (15 villages)
Slogans
: « Bienvenue dans la station de demain » / Peyragudes au cœur des Pyrénées / « Source naturelle de vacances » (Hautes-Pyrénées)
Économie : tourisme, sports d’hiver.
Spécialités : Frênette (boisson légèrement alcoolisée à base de frêne), miel de montagne, fromage de vache ou de brebis, gâteau à la broche, porc noir de Bigorre.
Sport : ski, parapente (coupe du monde en 2013), longboards skate (coupe du monde en août 2012)
Personnalités : Baron d’Étigny
Festivals : Fête des Estives (juillet), Foire aux traditions de Génos-Loudenvielle (août)
Label : Pays d’Art et d’histoire (Vallée du Louron, Vallée d’Aure)

Sites internet

vidéo19/07/2012 

Les villes étapes 2012 : visitez Peyragudes

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 5

Classements à l'issue de l'étape 5

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Peter Sagan est-il capable de battre Greipel et Cavendish dans un sprint massif ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour