Pau

Pau, Porte des Pyrénées

Située au pied des Pyrénées, Pau constitue le cœur d'un territoire de 250 000 hommes et femmes forts d'une identité commune basée sur la paix, le partage et la passion. C'est une destination sport nature avec un stade d'eaux vives, le golf le plus ancien du continent, des sentiers de randonnée ou les promenades en forêt de Bastard. La nature est aussi omniprésente en ville dans les nombreux parcs et jardins qui la composent.

Pau Porte des Pyrénées, c'est aussi une destination culturelle avec comme fleuron, le château de Pau et sa mise en lumières pérenne et évènementielle. Cette terre royale a vu naître Henri IV et Jean-Baptiste Bernadotte, devenu roi de Suède. Sa maison natale héberge désormais un musée. Le musée des Beaux-Arts, lui, propose au visiteur des collections et des expositions temporaires de qualité tout au long de l'année.

Pau Porte des Pyrénées, c'est aussi le pays de la bonne chère avec de nombreux produits du terroir allant des vins du Jurançon et du Madiran à la poule au pot en passant par le foie gras, la Blonde d'Aquitaine, le fromage de brebis ou les mets sucrés.

Outre son cadre de vie incomparable, ce territoire peut se prévaloir d'une économie innovante et tournée vers l'international : géosciences, agroalimentaire, aéronautique, filière équine et Pau Broadland Country, le premier réseau très haut débit de France.

Porte ouverte sur les Pyrénées et l'Espagne, ce territoire a tous les atouts pour vous séduire pour une journée, un week-end ou toute une vie et vous faire adopter la marque Pau Porte des Pyrénées !

*******

Pau, ville d'art et d'histoire

La Ville de Pau a obtenu le 18 novembre 2011 le label Ville d'Art et d'Histoire après audition de la délégation paloise au Ministère de la Culture et de la Communication avec les félicitations du jury.

Cette démarche active d'étude, de conservation, de valorisation et de soutien à la qualité architecturale et au cadre de vie est en marche depuis 2009 : le programme «  Cœur de Ville  », le démarrage des Ateliers de la cité ou les démarches de la Ville Educatrice et de l'Agenda 21 dessinent les contours de cette ambition dont la revitalisation du centre-ville constitue un des emblèmes les plus visibles.

 

Sites internet

Pau Porte des Pyrénées - Crédit : Pau Porte des Pyrénées
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Spécialités
: Jurançon (vin blanc sec ou moelleux), vin de Madiran (rouge), vin de Béarn (rouge, léger), vin de Pacherenc (blanc liquoreux), foie gras, confit, magret et autres plats dérivés du canard et de l’oie, poule au pot, Garbure (potage à base de chou et haricots blancs), Broye (bouillie épaisse et salée de farine de maïs), sauce béarnaise, palombe (cuisinée en sauce ou rôti), le gâteau à la broche, les merveilles (beignets traditionnels de Mardi gras), « coucougnettes du Vert Galant», confitures de Francis Miot (Champion du Monde de confitures), miel.
Économie : Cité des nouvelles technologies. Services, génie pétrolier et géosciences, pétrochimie et chimie, industrie pharmaceutique,   agroalimentaire, mécanique, aéronautique et informatique, tourisme, base militaire, centre universitaire.
Signature : «  Pau Porte des Pyrénées  »
Sport : Élan Béarnais Pau-Orthez (basket), Section paloise (rugby), Pau FC (football). Le Palais des sports, une des plus belles salles d’Europe (7 856 places assises), un complexe de pelote (unique en Europe) avec un Jaï Alaï (pelote basque).
Personnalités : Henri IV (1553 – 1572), Jean-Baptiste Jules Bernadotte (Maréchal d’Empire avant de devenir Roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV), André Labarrère (1928-2006, ancien Ministre), Robert Paparemborde (1948-2001, ancien international de rugby), Christian Laborde (écrivain, journaliste), Ariane Massenet (1965, animatrice de télévision), Patrice Estanguet (canoë), Tony Estanguet (double champion olympique de canoë-kayak), Fabien Lefèvre (double médaillé olympique en canoë-kayak), Julien Escudé (footballeur au FC Séville), Nicolas Escudé (tennis, entraineur de l’équipe de France de Fed Cup), Jean Dominique Olharan (champion du Monde de Cesta Punta), Stéphane Augé (cyclisme), Matthieu Ladagnous (cyclisme)
Festivals : Carnaval biarnès (février, Festival Latino-américain « Cultur America » (mars), L’Été à Pau (concerts gratuits), Hestiv’Oc (musique occitane, août), Pau fête le livre (octobre), Urban Session  (musique et sport, mai), Festival access (musique électronique), Festival international du film de Pau (décembre)
Labels : ville d’art et d’histoire, ville fleurie****, ville amie des enfants UNICEF. 

Les Grandes Dates

  • XIe siècle

    Construction d’un castelnau contrôlant le gave, à mi-distance entre Lescar, siège des évêques, et de Morlaàs, fief des vicomtes de Béarn.
  • 1188

    Gaston VI de Béarn réunit sa cour majour dans ce château qui porte le nom de Pau depuis le début de ce siècle.
  • XIIIe siècle

    Gaston Fébus fortifie et agrandit le château.
  • 1464

    Pau devient la quatrième capitale du Béarn après Lescar, Morlaàs et Orthez.
  • 1512

    Pau devient la capitale des rois de Navarre.
La statue de Gaston Fébus, devant le château de Pau - Crédit : Jibi44Henri IV
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Spécialités
: Jurançon (vin blanc sec ou moelleux), vin de Madiran (rouge), vin de Béarn (rouge, léger), vin de Pacherenc (blanc liquoreux), foie gras, confit, magret et autres plats dérivés du canard et de l’oie, poule au pot, Garbure (potage à base de chou et haricots blancs), Broye (bouillie épaisse et salée de farine de maïs), sauce béarnaise, palombe (cuisinée en sauce ou rôti), le gâteau à la broche, les merveilles (beignets traditionnels de Mardi gras), « coucougnettes du Vert Galant», confitures de Francis Miot (Champion du Monde de confitures), miel.
Économie : Cité des nouvelles technologies. Services, génie pétrolier et géosciences, pétrochimie et chimie, industrie pharmaceutique,   agroalimentaire, mécanique, aéronautique et informatique, tourisme, base militaire, centre universitaire.
Signature : «  Pau Porte des Pyrénées  »
Sport : Élan Béarnais Pau-Orthez (basket), Section paloise (rugby), Pau FC (football). Le Palais des sports, une des plus belles salles d’Europe (7 856 places assises), un complexe de pelote (unique en Europe) avec un Jaï Alaï (pelote basque).
Personnalités : Henri IV (1553 – 1572), Jean-Baptiste Jules Bernadotte (Maréchal d’Empire avant de devenir Roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV), André Labarrère (1928-2006, ancien Ministre), Robert Paparemborde (1948-2001, ancien international de rugby), Christian Laborde (écrivain, journaliste), Ariane Massenet (1965, animatrice de télévision), Patrice Estanguet (canoë), Tony Estanguet (double champion olympique de canoë-kayak), Fabien Lefèvre (double médaillé olympique en canoë-kayak), Julien Escudé (footballeur au FC Séville), Nicolas Escudé (tennis, entraineur de l’équipe de France de Fed Cup), Jean Dominique Olharan (champion du Monde de Cesta Punta), Stéphane Augé (cyclisme), Matthieu Ladagnous (cyclisme)
Festivals : Carnaval biarnès (février, Festival Latino-américain « Cultur America » (mars), L’Été à Pau (concerts gratuits), Hestiv’Oc (musique occitane, août), Pau fête le livre (octobre), Urban Session  (musique et sport, mai), Festival access (musique électronique), Festival international du film de Pau (décembre)
Labels : ville d’art et d’histoire, ville fleurie****, ville amie des enfants UNICEF. 

Sites internet

Pau et le cyclisme

La cité d’Henri IV a reçu avec panache la course à 64 reprises, ce qui la place sur le podium derrière Paris et Bordeaux au classement de la fidélité à l’épreuve. Alfredo Binda ouvrit le bal des vainqueurs en 1930. Il emporta à Pau l’une de ses deux seules étapes sur le Tour, bien qu’étant considéré comme le plus grand coureur de l’entre-deux-guerres. Le Lombard, qui avait failli se faire naturaliser français, ne participa en effet qu’à ce Tour 1930, boudant l’épreuve pendant le reste de sa carrière. Vainqueur de 41 étapes sur le Giro, Binda gagna tout de même la Grande Boucle à quatre reprises comme directeur sportif de l’équipe d’Italie.

Lors de la dernière arrivée à Pau, en 2010, Pierrick Fédrigo a dû se montrer d’autant plus magistral qu’il participait à une échappée où avait notamment pris place Lance Armstrong. Le septuple vainqueur du Tour s’était même trouvé un moment seul en tête dans l’ascension du Tourmalet. Mais l’attaque n’avait plus le tranchant des années de son règne. Il termina l’étape en 6e position.

Jean Robic dans le Tour de France 1947 - Crédit : Presse Sports
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Spécialités
: Jurançon (vin blanc sec ou moelleux), vin de Madiran (rouge), vin de Béarn (rouge, léger), vin de Pacherenc (blanc liquoreux), foie gras, confit, magret et autres plats dérivés du canard et de l’oie, poule au pot, Garbure (potage à base de chou et haricots blancs), Broye (bouillie épaisse et salée de farine de maïs), sauce béarnaise, palombe (cuisinée en sauce ou rôti), le gâteau à la broche, les merveilles (beignets traditionnels de Mardi gras), « coucougnettes du Vert Galant», confitures de Francis Miot (Champion du Monde de confitures), miel.
Économie : Cité des nouvelles technologies. Services, génie pétrolier et géosciences, pétrochimie et chimie, industrie pharmaceutique,   agroalimentaire, mécanique, aéronautique et informatique, tourisme, base militaire, centre universitaire.
Signature : «  Pau Porte des Pyrénées  »
Sport : Élan Béarnais Pau-Orthez (basket), Section paloise (rugby), Pau FC (football). Le Palais des sports, une des plus belles salles d’Europe (7 856 places assises), un complexe de pelote (unique en Europe) avec un Jaï Alaï (pelote basque).
Personnalités : Henri IV (1553 – 1572), Jean-Baptiste Jules Bernadotte (Maréchal d’Empire avant de devenir Roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV), André Labarrère (1928-2006, ancien Ministre), Robert Paparemborde (1948-2001, ancien international de rugby), Christian Laborde (écrivain, journaliste), Ariane Massenet (1965, animatrice de télévision), Patrice Estanguet (canoë), Tony Estanguet (double champion olympique de canoë-kayak), Fabien Lefèvre (double médaillé olympique en canoë-kayak), Julien Escudé (footballeur au FC Séville), Nicolas Escudé (tennis, entraineur de l’équipe de France de Fed Cup), Jean Dominique Olharan (champion du Monde de Cesta Punta), Stéphane Augé (cyclisme), Matthieu Ladagnous (cyclisme)
Festivals : Carnaval biarnès (février, Festival Latino-américain « Cultur America » (mars), L’Été à Pau (concerts gratuits), Hestiv’Oc (musique occitane, août), Pau fête le livre (octobre), Urban Session  (musique et sport, mai), Festival access (musique électronique), Festival international du film de Pau (décembre)
Labels : ville d’art et d’histoire, ville fleurie****, ville amie des enfants UNICEF. 

Sites internet

A voir

Le château dHenri IV

Construites sur un éperon rocheux qui domine un gué du Gave, les fondations du château de Pau remontent au haut Moyen Age. Mais c’est à Gaston Fébus, vicomte de Béarn et comte de Foix à la fin du XIVe siècle, que l’on doit la physionomie actuelle du château. Au siècle suivant, le château devint le lieu de résidence de la dynastie des vicomtes du Béarn qui reçurent le royaume de Navarre et s’allièrent aux Albret. Henri IV y vit le jour le 13 décembre 1553. Restauré sous Louis-Philippe, le château devint musée en 1926. Outre ses appartements royaux, il abrite d’importantes collections consacrées à Henri IV ainsi qu’un grand nombre de tapisseries qui en font le plus grand musée de tapisserie en dehors de Paris.

Le Palais Beaumont

Au commencement était un domaine privé appartenant à une comtesse d’origine roumaine, née princesse : Anna de Noailles, très célèbre femme de lettres de son époque. Aristide de Monpezat, maire de Pau, décide de racheter cet écrin de verdure afin de l’ouvrir au public en créant un magnifique jardin : Le Parc Beaumont. Sur cette propriété, quelques années plus tard, est construit l’ancêtre du bâtiment actuel : le Palais d’hiver.

En 1995, le bâtiment est dans un état de vétusté avancé. André Labarrère, maire de Pau, décide alors d’entreprendre d’importants travaux afin de transformer l’édifice en centre de congrès. Le projet de l’architecte François Lombard est retenu et les travaux débutent en 1998. Le Palais Beaumont, Centre de Congrès Historique de Pau ouvre ses portes le 20 janvier 2000.

Le haras national de Pau-Gelos

En 1808, Napoléon Ier décide de créer un haras impérial à Gelos, au pied de Pau. Il aura pour cadre l’ancienne résidence d’été du Président de la chambre des comptes du Parlement de Navarre. Aujourd’hui, il est une entreprise vivante dont l’activité principale est la reproduction des équidés, symbole de l’élevage équin qui classe le département des Pyrénées-Atlantiques au premier rang en France. Le haras possède 60 étalons de trait, de sang et de sport, notamment de races régionales (anglo-arabes, mérens, pottocks, poneys landais). Particularités du site : la collection de voitures hippomobiles du XIXe siècle.

Musée des Beaux-Arts de Pau

Dans une belle bâtisse typique des années trente, le musée des Beaux-Arts expose de nombreux chefs-d’œuvre. Outre le fameux Degas « Le bureau de coton à la Nouvelle Orléans », une très belle collection diverse et variée des écoles flamandes, hollandaises, italiennes, espagnoles et françaises du XVe au XXe siècle, est proposée aux visiteurs. Des toiles de grands maîtres tels que Giordano, Rubens, Fantin-Latour, Morisot, Lhote, Marquet, Flandrin, Le Greco, sont accrochées aux cimaises. Ses riches collections en font le second musée d’Aquitaine.

 

Le Château, vu des berges du Gave - Crédit : Pierre Ollivier
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Spécialités
: Jurançon (vin blanc sec ou moelleux), vin de Madiran (rouge), vin de Béarn (rouge, léger), vin de Pacherenc (blanc liquoreux), foie gras, confit, magret et autres plats dérivés du canard et de l’oie, poule au pot, Garbure (potage à base de chou et haricots blancs), Broye (bouillie épaisse et salée de farine de maïs), sauce béarnaise, palombe (cuisinée en sauce ou rôti), le gâteau à la broche, les merveilles (beignets traditionnels de Mardi gras), « coucougnettes du Vert Galant», confitures de Francis Miot (Champion du Monde de confitures), miel.
Économie : Cité des nouvelles technologies. Services, génie pétrolier et géosciences, pétrochimie et chimie, industrie pharmaceutique,   agroalimentaire, mécanique, aéronautique et informatique, tourisme, base militaire, centre universitaire.
Signature : «  Pau Porte des Pyrénées  »
Sport : Élan Béarnais Pau-Orthez (basket), Section paloise (rugby), Pau FC (football). Le Palais des sports, une des plus belles salles d’Europe (7 856 places assises), un complexe de pelote (unique en Europe) avec un Jaï Alaï (pelote basque).
Personnalités : Henri IV (1553 – 1572), Jean-Baptiste Jules Bernadotte (Maréchal d’Empire avant de devenir Roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV), André Labarrère (1928-2006, ancien Ministre), Robert Paparemborde (1948-2001, ancien international de rugby), Christian Laborde (écrivain, journaliste), Ariane Massenet (1965, animatrice de télévision), Patrice Estanguet (canoë), Tony Estanguet (double champion olympique de canoë-kayak), Fabien Lefèvre (double médaillé olympique en canoë-kayak), Julien Escudé (footballeur au FC Séville), Nicolas Escudé (tennis, entraineur de l’équipe de France de Fed Cup), Jean Dominique Olharan (champion du Monde de Cesta Punta), Stéphane Augé (cyclisme), Matthieu Ladagnous (cyclisme)
Festivals : Carnaval biarnès (février, Festival Latino-américain « Cultur America » (mars), L’Été à Pau (concerts gratuits), Hestiv’Oc (musique occitane, août), Pau fête le livre (octobre), Urban Session  (musique et sport, mai), Festival access (musique électronique), Festival international du film de Pau (décembre)
Labels : ville d’art et d’histoire, ville fleurie****, ville amie des enfants UNICEF. 

Sites internet

Pau, terre d'aviation

Pau est fière de son histoire aéronautique. Après avoir été une des villes-phares du développement de l’aérostation, grâce notamment à la présence de James Gordon Bennett et de Gaston et Albert Tissandier, Pau a reçu, en janvier 1909, les célèbres frères Wilbur et Orville Wright venus ouvrir, sur les landes du Pont Long, la première école de pilotage d’aéroplane au monde. Ils seront imités par Louis Blériot, et les sociétés Voisin, Antoinette, Derperdussin, Morane Saulnier et Nieuport.

En 1910, uniques constructeurs mondiaux d’aéroplanes, ils avaient leur propre école de pilotage à Pau. En 1912, l’armée française choisit Pau pour y établir la première école militaire d’aviation. Le centre militaire de Pau se transformera en école d’acrobatie en 1914, puis en école de chasse. Elle formera plus de 6 000 pilotes dont les célèbres Guynemer, Roland Garros, Védrines, ainsi que les pilotes volontaires américains de l’escadrille Lafayette. Ce passé glorieux est maintenant présenté au public, au Palais Beaumont, dans une exposition permanente.

De nos jours, le bassin de l'Adour est un pôle aéronautique important et a su se développer à partir des implantations industrielles provenant de la politique de décentralisation des industries de défense mise en oeuvre à partir de 1936. La Région compte plusieurs leaders mondiaux dans leur domaine : Daher-Socata, pour les monomoteurs à turbine, Dassault-Aviation, pour les jets d'affaire «  haut de gamme  », Messier-Dowty pour les trains d'atterrissage, et Turbomeca notamment pour les turbines d'hélicoptères.

Ces industriels perpétuent, avec les unités militaires et en particulier le 5ème RHC (Régiment d’Hélicoptères de Combat), basé au Pont-Long, la tradition aéronautique paloise.

Orville WrightWilbur Wright
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Spécialités
: Jurançon (vin blanc sec ou moelleux), vin de Madiran (rouge), vin de Béarn (rouge, léger), vin de Pacherenc (blanc liquoreux), foie gras, confit, magret et autres plats dérivés du canard et de l’oie, poule au pot, Garbure (potage à base de chou et haricots blancs), Broye (bouillie épaisse et salée de farine de maïs), sauce béarnaise, palombe (cuisinée en sauce ou rôti), le gâteau à la broche, les merveilles (beignets traditionnels de Mardi gras), « coucougnettes du Vert Galant», confitures de Francis Miot (Champion du Monde de confitures), miel.
Économie : Cité des nouvelles technologies. Services, génie pétrolier et géosciences, pétrochimie et chimie, industrie pharmaceutique,   agroalimentaire, mécanique, aéronautique et informatique, tourisme, base militaire, centre universitaire.
Signature : «  Pau Porte des Pyrénées  »
Sport : Élan Béarnais Pau-Orthez (basket), Section paloise (rugby), Pau FC (football). Le Palais des sports, une des plus belles salles d’Europe (7 856 places assises), un complexe de pelote (unique en Europe) avec un Jaï Alaï (pelote basque).
Personnalités : Henri IV (1553 – 1572), Jean-Baptiste Jules Bernadotte (Maréchal d’Empire avant de devenir Roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV), André Labarrère (1928-2006, ancien Ministre), Robert Paparemborde (1948-2001, ancien international de rugby), Christian Laborde (écrivain, journaliste), Ariane Massenet (1965, animatrice de télévision), Patrice Estanguet (canoë), Tony Estanguet (double champion olympique de canoë-kayak), Fabien Lefèvre (double médaillé olympique en canoë-kayak), Julien Escudé (footballeur au FC Séville), Nicolas Escudé (tennis, entraineur de l’équipe de France de Fed Cup), Jean Dominique Olharan (champion du Monde de Cesta Punta), Stéphane Augé (cyclisme), Matthieu Ladagnous (cyclisme)
Festivals : Carnaval biarnès (février, Festival Latino-américain « Cultur America » (mars), L’Été à Pau (concerts gratuits), Hestiv’Oc (musique occitane, août), Pau fête le livre (octobre), Urban Session  (musique et sport, mai), Festival access (musique électronique), Festival international du film de Pau (décembre)
Labels : ville d’art et d’histoire, ville fleurie****, ville amie des enfants UNICEF. 

Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 20

Classements à l'issue de l'étape 20

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Mark Cavendish remportera-t-il une quatrième victoire consécutive sur les Champs-Elysées ?

  • Oui73.07%
  • Non26.93%
7171 votes

Partenaires du Tour