Saint-Paul-Trois-Châteaux

Au rythme des festivals

Saint-Paul-Trois-Châteaux propose et accueille des festivals culturels au rayonnement régional ou international. La Fête du livre de jeunesse, en janvier, attire un public provenant de tout le Sud-Est français. Elle est considérée comme l’un des plus grands rendez-vous du livre de jeunesse en France.

En avril, tous les deux ans, la Biennale de guitare invite les plus grands noms de la guitare à se retrouver autour du thème de la guitare classique. A chaque édition, la ville commande une œuvre à un compositeur de renom, ce qui en fait un événement reconnu internationalement.

Place au voyage au mois de mai. Le Festival polynésien permet de rencontrer artisans, restaurateurs, et surtout tatoueurs traditionnels venus spécialement de leur archipel faire connaître et pratiquer leur art ancestral.

L’été est placé sous le signe du jazz avec deux festivals. A l’occasion de Saint-Paul Soul Jazz, en juillet, c’est tout l’héritage de la musique noire américaine qui se donne rendez-vous dans la capitale du Tricastin. À la fois très pointu et tout public, Saint-Paul Soul Jazz réussit le pari d’être le seul festival en Europe à se consacrer entièrement à cette expression particulière du jazz : la soul musique et le funk. Les spectateurs, très fidèles, viennent de toute l’Europe et donnent, le temps du festival, une coloration cosmopolite à la ville. En août, place à l’éclectisme. Le festival Parfum de Jazz, qui rayonne dans plusieurs villes de la Drôme provençale, met à l’honneur la musique jazz sous toutes ses formes. 

En octobre, durant une semaine, le Festival du film défend avec énergie un cinéma d’auteur indépendant et novateur. Il s’articule autour de deux axes : une programmation de longs-métrages sur le thème « peuples et cultures » et un tremplin pour le court-métrage avec une Nuit du court et une compétition.


*******

Où sont les trois châteaux ?

Que les amateurs de tours crénelées et de donjons se le disent : il n’y a pas de châteaux à Saint-Paul-Trois-Châteaux. C’est du nom de la peuplade gauloise locale, les Tricastini, que vient celui de la ville et du Tricastin.

La ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux est fondée pendant l’Antiquité, aux alentours du Ier siècle ap. J.-C., comme nouvelle capitale des Tricastini passés sous domination romaine. Quelques siècles plus tard, des érudits amateurs d‘étymologie s’amusent à traduire ce nom et imaginent, à tort, que le terme Tricastinorum est un mot latin signifiant « trois châteaux »…

Sites internet

Le Festival Polynésien - © Jérémie JardinSaint-Paul Soul Jazz - © Cathy Cooper
1 fois ville-étape
8 940   habitants (Tricastins, Tricastines)
Chef-lieu de canton de la Drôme (26)
Économie
: centrale du Tricastin, tourisme, Gerflor
Spécialités : truffe noire du Tricastin, vin des coteaux Grignan-les-Adhemar, huile d’olive, lavande, picodon, nougat, tilleul
Personnalités : Joseph François de Payan (révolutionnaire), Marie Dominique Auguste Sibour (ancien archevêque de Paris)
Sports  : Rugby (Fédérale 2), Rando de la Truffe (cyclo)
Festivals : Fête du livre de la jeunesse (janvier), Fête de l’omelette aux truffes (février), Festival polynésien (juin), St Paul Soul Jazz et Musicales en Tricastin (juillet), Festival du film (octobre), Fête des vins primeurs (novembre)
Labels : Ville Internet. Ville fleurie **

Les Grandes Dates

  • IVe au Ier siècles avant JC

    La ville est la capitale de la tribu gauloise des Tricastini. Elle devient sous Auguste colonie latine de la Narbonnaise.
  • IVe siècle

    La ville Civitas Tricastinorum devient le siège d’un évêché.
  • XIIe siècle

    Edification de la cathédrale, chef d’œuvre d’art roman provençal. La ville est fortifiée autour du château épiscopal.
  • XVIe siècle

    Alors que la Réforme gagne, de nombreux hôtels particuliers s’érigent en ville, comme l’Hôtel de Castellane, actuelle mairie.
  • 1564

    Visite de Catherine de Médicis.
  • 1685

    Construction d’un nouvel hôpital.
  • XVIIIe siècle

    Édification de l’hôtel de Castellane, aujourd’hui hôtel de ville.
  • 1974

    Construction de la centrale nucléaire du Tricastin
  • 1980

    Mise en service de la centrale du Tricastin.
La Cathédrale - © Aurore Alcalay
1 fois ville-étape
8 940   habitants (Tricastins, Tricastines)
Chef-lieu de canton de la Drôme (26)
Économie
: centrale du Tricastin, tourisme, Gerflor
Spécialités : truffe noire du Tricastin, vin des coteaux Grignan-les-Adhemar, huile d’olive, lavande, picodon, nougat, tilleul
Personnalités : Joseph François de Payan (révolutionnaire), Marie Dominique Auguste Sibour (ancien archevêque de Paris)
Sports  : Rugby (Fédérale 2), Rando de la Truffe (cyclo)
Festivals : Fête du livre de la jeunesse (janvier), Fête de l’omelette aux truffes (février), Festival polynésien (juin), St Paul Soul Jazz et Musicales en Tricastin (juillet), Festival du film (octobre), Fête des vins primeurs (novembre)
Labels : Ville Internet. Ville fleurie **

Sites internet

Saint-Paul-Trois-Châteaux et le cyclisme

Les départs donnés de Saint-Paul-Trois-Châteaux sont généralement suivis de confrontations intenses et décisives. C’était le cas en 2009, lorsque le peloton de Paris-Nice était parti à l’assaut de la Montagne de Lure, où Alberto Contador s’était montré impérial. L’année suivante, pendant le Critérium du Dauphiné, les coureurs avaient quitté la ville en direction de Risoul, où l’étape remportée par Nicolas Vogondy avait également été prometteuse pour les jeunes Français Romain Sicard (2e), Pierre Rolland (6e) et Rémi Pauriol (9e). Sur le Tour 2011, c’est le clan norvégien qui a été inspiré par ce départ drômois puisqu’à l’arrivée à Gap, Thor Hushovd devançait son jeune compatriote Edvald Boasson Hagen pour un doublé inédit.

Parmi les coureurs du cru, notons Jérôme Bernard, qui disputa deux Tours de France en 2000 et 2001 et est natif de Pierrelatte. 

Nicolas Vogondy, vainqueur à Risoul d’une étape du Critérium du Dauphiné partie de Saint-Paul-Trois-Châteaux en 2010 - © Presse SportsDoublé norvégien Hushovd - Boasson Hagen sur la ligne d’arrivée de l’étape Saint-Paul-Trois-Châteaux - Gap du Tour 2011 - © Presse Sports
1 fois ville-étape
8 940   habitants (Tricastins, Tricastines)
Chef-lieu de canton de la Drôme (26)
Économie
: centrale du Tricastin, tourisme, Gerflor
Spécialités : truffe noire du Tricastin, vin des coteaux Grignan-les-Adhemar, huile d’olive, lavande, picodon, nougat, tilleul
Personnalités : Joseph François de Payan (révolutionnaire), Marie Dominique Auguste Sibour (ancien archevêque de Paris)
Sports  : Rugby (Fédérale 2), Rando de la Truffe (cyclo)
Festivals : Fête du livre de la jeunesse (janvier), Fête de l’omelette aux truffes (février), Festival polynésien (juin), St Paul Soul Jazz et Musicales en Tricastin (juillet), Festival du film (octobre), Fête des vins primeurs (novembre)
Labels : Ville Internet. Ville fleurie **

Sites internet

A voir

Cathédrale Notre-Dame de Saint-Paul-Trois-Châteaux

La nef voûtée en berceau sur doubleaux est d’une magnifique élévation de 24 mètres. La travée précédant le transept présente, à l’étage, un faux triforium ; les niches, encadrées de pilastres et de colonnettes, surmontent une frise très fine. Il faut encore remarquer un beau buffet d’orgues du début du XVIIIe siècle qui date de 1704 et fut réalisé par le facteur Charles Boisselin d'Avignon ainsi que le curieux bas-relief du pilier de la chaire. L’abside principale, voûtée en cul-de-four, est ornée d’une bonne copie de la Cène de Léonard de Vinci.

Hôtel de Castellane

Cet ancien hôtel particulier, bâtiment du XVIe siècle, porte le nom de la Famille Castellane, propriétaires puissants de la ville. Deux des grands évêques de St Paul-Trois-Châteaux au XVIIIe sont d’ailleurs issus de cette famille. Racheté par la ville à la fin du XIXe siècle, le bâtiment est aujourd’hui le siège de l’Hôtel de Ville.

Sur la façade, le balcon magistral de la salle du conseil, le blason des armes de la ville ainsi qu’une figure féminine au-dessus de la porte, symbolisant probablement la République.

La Cathédrale - © Aurore AlcalayPlace de l’Espan - © Cathy cooperPorte Notre-Dame - © Aurore Alcalay
1 fois ville-étape
8 940   habitants (Tricastins, Tricastines)
Chef-lieu de canton de la Drôme (26)
Économie
: centrale du Tricastin, tourisme, Gerflor
Spécialités : truffe noire du Tricastin, vin des coteaux Grignan-les-Adhemar, huile d’olive, lavande, picodon, nougat, tilleul
Personnalités : Joseph François de Payan (révolutionnaire), Marie Dominique Auguste Sibour (ancien archevêque de Paris)
Sports  : Rugby (Fédérale 2), Rando de la Truffe (cyclo)
Festivals : Fête du livre de la jeunesse (janvier), Fête de l’omelette aux truffes (février), Festival polynésien (juin), St Paul Soul Jazz et Musicales en Tricastin (juillet), Festival du film (octobre), Fête des vins primeurs (novembre)
Labels : Ville Internet. Ville fleurie **

Sites internet

Le muguet du 1er mai

La tradition du muguet du 1er mai est née à Saint-Paul-Trois-Châteaux, et plus précisément dans l’hôtel particulier qui abrite aujourd’hui l’hôtel de l’Esplan. Au XVIe siècle, la demeure appartenait aux chevaliers de Girard de Maisonforte. En 1564, la Reine Mère, Catherine de Médicis, revenait de consulter Nostradamus et avait fait halte à Saint-Paul. Là, elle découvrit cette fleur qu’elle ne connaissait pas et le chevalier de Girard eut l’idée de lui offrir du muguet de son jardin. Présent lors de ce voyage, le jeune roi Charles IX eut alors l’idée d’offrir à son tour ces jolies clochettes blanches aux dames de la cour en leur disant : «  Que ces fleurs vous portent bonheur et qu'il en soit ainsi chaque année  ». On ne sait pas cependant si cet épisode se produisit un 1er mai !

Le muguet était déjà considéré comme une fleur porte bonheur chez les Celtes. 

La tradition du muguet du 1er mai est née à Saint-Paul-Trois-Châteaux
1 fois ville-étape
8 940   habitants (Tricastins, Tricastines)
Chef-lieu de canton de la Drôme (26)
Économie
: centrale du Tricastin, tourisme, Gerflor
Spécialités : truffe noire du Tricastin, vin des coteaux Grignan-les-Adhemar, huile d’olive, lavande, picodon, nougat, tilleul
Personnalités : Joseph François de Payan (révolutionnaire), Marie Dominique Auguste Sibour (ancien archevêque de Paris)
Sports  : Rugby (Fédérale 2), Rando de la Truffe (cyclo)
Festivals : Fête du livre de la jeunesse (janvier), Fête de l’omelette aux truffes (février), Festival polynésien (juin), St Paul Soul Jazz et Musicales en Tricastin (juillet), Festival du film (octobre), Fête des vins primeurs (novembre)
Labels : Ville Internet. Ville fleurie **

Sites internet

vidéo14/07/2012 

Les villes étapes 2012 : visitez Saint-Paul-Trois-Châteaux

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 20

Classements à l'issue de l'étape 20

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Mark Cavendish remportera-t-il une quatrième victoire consécutive sur les Champs-Elysées ?

  • Oui73.07%
  • Non26.93%
7171 votes

Partenaires du Tour