Seraing

Seraing

Le Master Plan

Des travaux et aménagements d’envergure ont été planifiés pour donner un nouveau visage à la ville  :

Entrée de Ville

Le Château John Cockerill, premier bâtiment rencontré en entrée de Ville est en partie masqué par le pont de Seraing. Afin de gommer cette erreur historique, la voirie face au château sera rabaissée,  pour rendre visible aux yeux de tous cette superbe façade classée.

Place Kuborn et rue Cockerill

La Place Kuborn, entièrement piétonnisée et verdurisée, accueillera la nouvelle cité administrative. La rue Cockerill passera quant à elle de 12 mètres à 28 mètres de largeur, et offrira de spacieuses  zones piétonnes, des pistes cyclables et des  voies de circulation exclusivement réservées au bus.

Le Boulevard urbain

La colonne vertébrale du master Plan est sans conteste le tracé d’un « boulevard urbain » qui traversera la vallée sérésienne d’est en ouest, sur une longueur de 6,5 km. Il facilitera la mobilité au cœur de la vallée et génèrera  une dynamique urbaine (activités économiques, habitat) tout le long des quartiers parcourus.

Sites internet

Master Plan : l’entrée de ville - © Ville de SeraingMaster Plan : la Place Kuborn et la rue Cockerill - © Ville de SeraingMaster Plan : Neocitta - © Ville de Seraing
2 fois ville-étape
63 300 habitants (Sérésiens, Sérésiennes)
Commune de la Province de Liège (Belgique)
Économie 
: charbonnages, sidérurgie, fer, électricité (SPE), cristal et verrerie
Spécialités 
: spécialités liégeoises
Slogan 
: Seraing, la Cité de demain
Sport 
: RFC Seraing (football), UC Seraing (cyclisme)
Personnalités 
: John Cockerill (industriel), Joseph Merlot (homme politique), Louis Leloup (sculpteur verrier), Frank Michael (chanteur de variétés françaises), Christel Deliege (championne du monde de judo)
Festivals 
: Fêtes de Wallonie (septembre)
Label 
: La Cité de fer

Les Grandes Dates

  • XIIe siècle

    Mention de Serani, puis Serang.
  • XIIIe siècle

    Seraing d’été des princes évêques de Liège.
  • XIIIe siècle

    Construction de l’abbaye cistercienne du Val Saint-Lambert.
  • 1307

    Signature de la paix de Seraing.
  • 1789

    La Révolution liégeoise surprend le prince évêque Hoensbroek dans sa résidence d’été de Seraing. Il mènera une répression sévère qui lui vaudra le surnom de « tyran de Seraing ».
  • XVIIIe siècle

    Découverte de charbon à Ougrée.
  • 1817

    Le roi Guillaume des Pays-Bas cède le château de Seraing à l’industriel anglais John Cockerill.
  • 1824

    John Cockerill installe le premier haut-fourneau à coke du continent.
  • 1826

    Création des cristalleries au Val Saint-Lambert.
  • 1914

    Résistance belge au Fort de Boncelles
  • 2002

    Les usines Cockerill passent sous le contrôle d’Arcelor.
  • 2009

    Fermeture du dernier haut-fourneau.
Le Prince évêque HoensbroekVase en cristal du Val Sain-Lambert - © Jean-Pol GRANDMONT
2 fois ville-étape
63 300 habitants (Sérésiens, Sérésiennes)
Commune de la Province de Liège (Belgique)
Économie 
: charbonnages, sidérurgie, fer, électricité (SPE), cristal et verrerie
Spécialités 
: spécialités liégeoises
Slogan 
: Seraing, la Cité de demain
Sport 
: RFC Seraing (football), UC Seraing (cyclisme)
Personnalités 
: John Cockerill (industriel), Joseph Merlot (homme politique), Louis Leloup (sculpteur verrier), Frank Michael (chanteur de variétés françaises), Christel Deliege (championne du monde de judo)
Festivals 
: Fêtes de Wallonie (septembre)
Label 
: La Cité de fer

Sites internet

Seraing et le cyclisme

Pour les cyclistes du cru, Seraing fait partie des villes-étapes traditionnelles du Tour de la Province de Liège. Mais la ligne d’arrivée du Tour de France a aussi été tracée à deux reprises dans la ville. En 1995, un contre la montre s’achevait à Seraing. Comme souvent à cette époque, Miguel Indurain avait été le plus rapide, filant vers un cinquième titre consécutif sur l‘épreuve. Puis, en 2001, les coureurs avaient pris le départ d’Anvers pour s’expliquer au sprint en fin de journée. Erik Zabel enlevait sa dixième étape sur le Tour.

Seraing a également été le théâtre du Grand Départ du Giro 2006, les organisateurs souhaitant alors rendre hommage aux nombreux Italiens émigrés en Belgique à partir de 1946. Paolo Savoldelli s’était alors adjugé le prologue dans les rues de la ville.

Mais Seraing, au travers de son club cycliste, l’UC Seraing, a également fourni un certain nombre d’éléments de premier ordre au peloton professionnel. Double champion du monde de vitesse en 1972 et 1973, Robert van Lancker était licencié à Seraing. Plus près de nous Rik et Jef Verbrugghe, mais aussi Maxime Monfort ont porté les couleurs du club serésien. 

Paolo Savoldelli s’est emparé du maillot rose du Giro à Seraing - © Presse SportsMaxime Monfort a été en partie formé à l’UC Seraing - © Presse Sports
2 fois ville-étape
63 300 habitants (Sérésiens, Sérésiennes)
Commune de la Province de Liège (Belgique)
Économie 
: charbonnages, sidérurgie, fer, électricité (SPE), cristal et verrerie
Spécialités 
: spécialités liégeoises
Slogan 
: Seraing, la Cité de demain
Sport 
: RFC Seraing (football), UC Seraing (cyclisme)
Personnalités 
: John Cockerill (industriel), Joseph Merlot (homme politique), Louis Leloup (sculpteur verrier), Frank Michael (chanteur de variétés françaises), Christel Deliege (championne du monde de judo)
Festivals 
: Fêtes de Wallonie (septembre)
Label 
: La Cité de fer

Sites internet

A voir

L’Hôtel-de-Ville

Le bâtiment principal d’habitation de l’ancienne ferme des Colard-Trouillet devint le nouvel hôtel communal dès le 19 avril 1867. On y trouve des tableaux de maîtres sérésiens, notamment «  Le vieux pont de Seraing » de Mataive, « Les Haleurs » de Masson. Un plafond est orné de fresques industrielles dues aux pinceaux d’Ed. Masson et de G. Monzée. Une statue fut érigée le 22 octobre 1871 devant l’hôtel communal en l’honneur de John Cockerill. Un caveau dans lequel le grand industriel repose depuis les imposantes cérémonies de la translation des cendres, le 14 septembre 1947, a été aménagé au pied du socle.

Le site du Val Saint Lambert

Il se compose du château et de son abbaye cistercienne érigés dans le courant du XIIIe siècle. Le Château vient d’être complètement restauré dans un esprit résolument tourné vers l’avenir. L’abbaye, quant à elle, a préservé une empreinte plus marquée de ses anciens occupants. Le Château (1751), ancien Palais abbatial, entièrement restauré, abrite aujourd’hui le Cercle de Wallonie. Ses installations avaient accueilli la permanence et la salle de presse du Giro 2006.

Le château Cockerill

Il servit de résidence aux princes-évêques de Liège. On ne sait pas exactement à quelle époque en furent posées les premières fondations. C’est là que fut conclue en 1307 la paix de Seraing. Après avoir été transformé en hôpital pour les troupes napoléoniennes, il fut la Sénatorerie de Liège, puis magasin à poudre avant de devenir propriété personnelle du roi Guillaume des Pays-Bas. Celui-ci, par acte du 29 janvier 1817, le céda aux frères Cockerill.

Vue aérienne du Château - © Ville de SeraingL’hôtel de ville de Seraing - © Ville de Seraing
2 fois ville-étape
63 300 habitants (Sérésiens, Sérésiennes)
Commune de la Province de Liège (Belgique)
Économie 
: charbonnages, sidérurgie, fer, électricité (SPE), cristal et verrerie
Spécialités 
: spécialités liégeoises
Slogan 
: Seraing, la Cité de demain
Sport 
: RFC Seraing (football), UC Seraing (cyclisme)
Personnalités 
: John Cockerill (industriel), Joseph Merlot (homme politique), Louis Leloup (sculpteur verrier), Frank Michael (chanteur de variétés françaises), Christel Deliege (championne du monde de judo)
Festivals 
: Fêtes de Wallonie (septembre)
Label 
: La Cité de fer

Sites internet

Le plus Belge des Anglais

C’est à un Anglais, John Cockerill, que la Wallonie doit son développement industriel et ce n’est pas un hasard si sa statue s’érige devant l’hôtel de ville de Seraing. C’est en effet cet industriel né à Haslington en 1790, qui a fait de la ville un des hauts lieux du développement industriel de l’Europe continentale au XIXe siècle. En 1817, le roi Guillaume des Pays-Bas, soucieux de développer l’industrie dans la région de Liège, vend le château de Seraing, ancienne résidence des princes évêques, aux frères Cockerill. En 1823, John en est l’unique propriétaire, James ayant cédé ses parts au roi. Il installe sur le site le premier haut-fourneau à coke du continent et transforme radicalement la sidérurgie en fabriquant de l’acier plutôt que du fer. L’empire Cockerill ne cesse de croître et d’implanter des établissements partout dans le monde. C’est encore le groupe Cockerill qui, après la révolution belge de 1830, va fournir au pays, soucieux d’échapper au blocus néerlandais, les premiers rails, wagons et locomotives d’Europe.

John Cockerill disparaît en 1840, victime d’une fièvre typhoïde lors d’un voyage à Varsovie. Une salle lui est dédiée dans le musée de la maison de la métallurgie et de l’industrie de Liège.

Fêtes de Wallonie
Dans le cadre des fêtes de Wallonie, Seraing se mobilise chaque année depuis 1988 lors du premier week-end de septembre pour deux jours de manifestations aux couleurs du pays. Dès la première édition, ce fut un succès, avec des artisans et des groupements locaux culturels, sportifs, philanthropiques et autres, qui prirent possession des échoppes mises à leur disposition autour de l’Hôtel-de-ville. Au fil des années, des exposants «  hors frontières  » compléter le spectacle, et notamment des orchestres de renom  : Les Platters, La Bande à Basile, Jef Bodart, Big Band de Liège, 98% Maximum Soul, Michel Fugain, Michel Delpech, etc. Depuis deux ans, les Fêtes de Wallonie se déroulent sur le site du Château du Val Saint-Lambert.

Les fêtes de Wallonnie - © Ville de SeraingJohn Cockerill
2 fois ville-étape
63 300 habitants (Sérésiens, Sérésiennes)
Commune de la Province de Liège (Belgique)
Économie 
: charbonnages, sidérurgie, fer, électricité (SPE), cristal et verrerie
Spécialités 
: spécialités liégeoises
Slogan 
: Seraing, la Cité de demain
Sport 
: RFC Seraing (football), UC Seraing (cyclisme)
Personnalités 
: John Cockerill (industriel), Joseph Merlot (homme politique), Louis Leloup (sculpteur verrier), Frank Michael (chanteur de variétés françaises), Christel Deliege (championne du monde de judo)
Festivals 
: Fêtes de Wallonie (septembre)
Label 
: La Cité de fer

Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 5

Classements à l'issue de l'étape 5

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Peter Sagan est-il capable de battre Greipel et Cavendish dans un sprint massif ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour