Bos, malgré la bosse !

Résumé de l'étape23.03.2013Étape 1- Porto-Vecchio / Porto-Vecchio

L'étape matinale du Critérium International propose le plus souvent un profil plat propice aux arrivées au sprint. L'unique ascension au programme du jour a pourtant bien failli contrarier les plans d'un des principaux favoris au départ. Dans la côte de Conca, Theo Bos faisait partie des grands gabarits qui ont peiné à suivre le rythme du peloton. Le Néerlandais n'a comblé son retard que dans les 15 derniers kilomètres, qu'il a mis à profit dans l'urgence avec ses équipiers chez Blanco pour préparer le sprint final. Dans l'emballage final, Bos résiste au retour de Nacer Bouhanni, pour aller chercher sa 4ème victoire de la saison, après une étape du Tour d'Algarve et deux autres sur le Tour de Langkawi.

Arashiro trouve l'ouverture
Le format resserré de l'étape matinale attire en nombre les candidats à l'échappée, mais le peloton répond à toutes les initiatives dans les dix premiers kilomètres. Au km 11, Yukiya Arashiro (EUC) parvient tout de même à trouver l'ouverture, suivi par  Jérémy Roy (FDJ), Romain Hardy (COF), Arnaud Gérard (BSE) et Antoine Lavieu (LPM). Le groupe obtient un avantage de 3'30'' au km 28, mais les équipes Argos-Shimano et Garmin-Sharp se mettent rapidement en action pour maintenir l'échappée à distance raisonnable.

Argos-Shimano aux commandes
Les cinq hommes de tête atteignent le sommet de la côte de Conca avec un avantage réduit à 1'35'' sur le peloton. Et la marge fond même à 45'' à 25 km de l'arrivée. Sur la ligne du sprint intermédiaire de Lecci, l'échappée s'accroche  à un écart de 35'', mais les 15 derniers kilomètres s'annoncent délicats, sachant que la pression du peloton s'accentue, avec le concours des coureurs de RadioShack notamment.

Bos produit son effort
C'est à 10 km de la ligne que les maillots de la FDJ commencent à diriger la poursuite. Leur travail est fatal à l'échappée à l'entrée dans les deux derniers kilomètres, où un sprint massif se prépare. Les coéquipiers de Nacer Bouhanni semblent en position idéale pour l'emmener. Mais dans le dernier kilomètre, le champion de France est relégué en deuxième rideau par les coureurs de Blanco, et précisément Graeme Browne, qui emmène Théo Bos. Le sprinteur produit son effort dans les 300 derniers mètres et résiste avec autorité au retour de Nacer Bouhanni. Il remporte sa première étape sur le Critérium International.

Étape 1 Porto-Vecchio / Porto-Vecchio

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Critérium International

Partenaires du Critérium International