Vendredi 7 juin 2013

Étape 6La Léchère / Grenoble

Départ 11h08 GMT 2+

Voeckler, la première

Résumé de l'étape07.06.2013Étape 6- La Léchère / Grenoble

La spécialité de Thomas Voeckler consiste à façonner sur les courses cyclistes des scénarios à contre-courant. L'arrivée à Grenoble représentait une dernière occasion de se distinguer pour les sprinteurs du peloton. Malgré l'énergie mise dans la poursuite par l'équipe Omega Pharma Quick Step notamment, le mouvement du jour, initié par Thomas Voeckler grÂce à la persévérance de ses coéquipiers en début d'étape, a atteint son objectif. Dans les derniers kilomètres, il restait au leader d'Europcar à se défaire de ses trois rivaux, dont deux membres de la formation Astana, qu'il a su manœuvrer et dominer en puissance dans la dernière ligne droite. Trois semaines avant le départ du Tour de France, Voeckler remporte sa première victoire de la saison, qui est aussi sa première étape gagnée sur le Dauphiné, en sept participations.

Plus de 50 km/h de moyenne en première heure
Sylvain Chavanel montre d'emblée l'exemple en attaquant dans le premier kilomètre. Mais les ambitieux sont nombreux dans le peloton, qui entretient un rythme particulièrement rapide. Les attaques sont systématiquement anéanties, particulièrement jusqu'au sprint intermédiaire d'Albertville, où Gianni Meersman profite du travail de ses coéquipiers pour saisir 5 points en consolider son maillot vert. Dans l'élan, Chavanel se lance dans une deuxième tentative de sortie, suivie par Rohregger (RLT), Coppel (COF), Rolland (EUC), Duret (BSE) et Barta (TNE). L'association ne fonctionne qu'une poignée de kilomètres, et c'est ensuite un trio composé Bazayev (AST), Flecha (VCD) et Huzarski (TNE) de se détacher, au km 46. Ils atteignent d'ailleurs le sommet de la côte d'Arvillard (km 60,5) avec 2' d'avance sur le peloton.

Europcar lance Voeckler
Mais l'équipe Europcar met la pression sur le trio, qui cède dès les premières pentes de la montée vers le col du Barioz. C'est à ce moment que Thomas Voeckler passe à l'action, et provoque la formation d'un nouveau groupe en plusieurs temps dans l'ascension, avec Seeldrayers (AST), Herrada (MOV), Geniez (FDJ), Wellens (LTB), Nieve (EUS), Silin (AST) et De Gendt (VCD). L'échappée peine à creuser un écart conséquent, mais atteint tout de même le col des Ayes avec 2'50'' d'avance. L'enchaînement des ascensions permet à Seeldrayers de se positionner comme un prétendant au maillot à pois durant le week-end. En revanche, les équipes Omega Pharma Quick Step et BMC se mettent en action pour contenir l'échappée à distance raisonnable. Au col des Mouilles, la marge n'est plus que de 2'10''.

Les sprinteurs exclus du peloton
A 31 km de l'arrivée, une accélération de Jose Herrada provoque la cassure du groupe de tête. La sélection divise l'échappée en deux : Herrada (MOV), Seeldrayers, Silin (AST) et Voeckler (EUC) se présentent à 10 km de l'arrivée avec un avantage de 1'20''. Le peloton, alors emmené par des coureurs de Sky et d'Omega Pharma Quick Step, a perdu l'essentiel de ses sprinteurs (Hushovd, Bouhanni, Viviani, etc.). Le final sinueux favorise le quatuor, qui conserve 1'10'' d'avance à 3 km du but. L'étape se joue alors au dans un sprint à 4 dans lequel Thomas Voeckler manœuvre efficacement : entouré des deux coureurs d'Astana, il lance son accélération à 300 mètres de la ligne et impose sa puissance.

Étape 6 La Léchère / Grenoble

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 8

Classements à l'issue de l'étape 8

S'abonner

Recevez des informations exclusives du Critérium du Dauphiné

Partenaires du Critérium du Dauphiné