Mardi 4 juin 2013

Étape 3Ambérieu-en-Bugey / Tarare

Départ 10h42 GMT 2+

Boasson Hagen, la troisième

Résumé de l'étape04.06.2013Étape 3- Ambérieu-en-Bugey / Tarare

L'équipe Sky s'était montrée plutôt discrète depuis le début de ce Critérium du Dauphiné. Ses coureurs n'ont pourtant pas attendu le contre-la-montre du Parc des Oiseaux pour se distinguer. L'étape de Tarare correspondait aux qualités d'Edvald Boasson Hagen, qui avait moins bien manœuvré dans le final des deux premières. Si les formations Omega Pharma Quick Step et FDJ ont été les plus actives dans le travail de poursuite des échappés, le champion de Norvège a pu s'appuyer sur ses coéquipiers dans les derniers kilomètres, pour placer une accélération imparable à deux cents mètres de la ligne d'arrivée. Boasson Hagen signe son troisième succès sur le Dauphiné, après avoir gagné à Sallanches en 2010, et à La Clayette en 2012. Il avait raté le coche en 2011 le jour de l'arrivée à MÂcon, où il avait été devancé par John Degenkolb.

Beppu, régional de l'étape
Le Japonais Fumiyuki Beppu se présente au départ en tant que régional de l'étape, et quitte le peloton dès le premier kilomètre, suivi de Sander Cordeel (LTB), Jacob Rathe (GRS) et Juan-Antonio Flecha (VCD). Cette association ne rencontre pas d'opposition dans un premier temps, et gagne rapidement du terrain. Au kilomètre 20, le peloton accuse un retard maximal de 6'50'', que les coureurs d'Europcar décident de contenir, puis de réduire en accélérant très progressivement. Après 100 kilomètres de course, l'écart retombe d'ailleurs sous la barre des 5'.  

Corneel repris à 13 km
Le rapprochement se fait plus rapidement avec l'entrée en action des coureurs d'Omega Pharma Quick Step, puis de la FDJ, dans l'ascension menant au col des Echarmeaux. Au sommet, l'échappée n'a plus que 1'55'' d'avance. La marge continue de fondre en vue du final. Sander Corneel, le plus persévérant du quatuor, est avalé par le peloton à 13 kilomètres de l'arrivée.

Sky emmène Boasson Hagen
Dans la montée menant au col des Sauvages, l'offensive de Laurent Didier s'avère infructueuse, tandis que Bart De Clercq s'isole un peu plus longtemps, et s'accroche à une petite dizaine de secondes d'avance. Son séjour en tête de course se poursuit jusqu'aux 2 derniers kilomètres, où le peloton se lance dans la préparation d'un sprint final. L'équipe Sky se positionne sous la Flamme Rouge, avec Peter Kennaugh puis Geraint Thomas qui emmènent leur leader du jour, Edvald Boasson Hagen. Le champion de Norvège place son accélération à deux cents mètres de la ligne, et résiste au retour de Michael Matthews pour aller chercher sa troisième victoire d'étape sur le Dauphiné.

Étape 3 Ambérieu-en-Bugey / Tarare

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 8

Classements à l'issue de l'étape 8

S'abonner

Recevez des informations exclusives du Critérium du Dauphiné

Partenaires du Critérium du Dauphiné