Historique du Tour de France

Année 1991

L'HISTOIRE

  • Le Danois Sörensen, leader du classement général, est éliminé par une chute à Valenciennes. Thierry Marie (vainqueur du prologue) lui succède, puis LeMond s'empare du Maillot Jaune à l'issue de l'étape c.l.m. Argentan - Alençon gagnée par Indurain. Mais l'Américain fléchit dans le Tourmalet. Indurain s'installe au commandement de façon définitive à Val Louron (13ème étape). Confirmation de Luc Leblanc (Maillot Jaune à Jaca), Chiappucci, Bugno et Abdoujaparov, premier Maillot Vert soviétique. Réapparition de Jean-François Bernard.

  • Thierry Marie vainqueur au Havre (6ème ét.), après un raid de 234 km : l'une des plus longues échappées solitaires de l'histoire du Tour.

  • Urs Zimmermann, mis hors de course pour n'avoir pas effectué le transfert Nantes - Pau par avion, est réintégré à la demande des coureurs. Première victoire brésilienne : Ribeiro à Rennes. - Matériel : apparition des roues à bâtons. Lanterne rouge : Harmeling (158ème) à 3 h 25 min. 51 sec.

  • L'équipe P.D.M., dont les coureurs sont malades, se retire après la onzième étape (Saint-Herblain). La chute du Maillot Vert Abdoujaparov à l'arrivée sur les Champs-Elysées.

illustration
© A.S.O. / Amaury Sport Organisation - Tous droits réservés. aso