Historique du Tour de France

Année 1938

L'HISTOIRE

  • Gino Bartali, dirigé par Girardengo, distance tous ses rivaux de façon décisive au cours de l'étape Digne - Briançon par les cols d'Allos, de Vars et de l'Izoard. Révélation de Victor Cosson (3ème). Speicher mis hors-course à Luchon pour s'être accroché à une voiture. Paul Maye, accidenté avant le départ termine la première étape en dépit d'une fracture de la clavicule. Gianello (10ème) premier "Bleuet" - Tanneveau (13ème) premier "Cadet".

  • Bartali creuse un écart de 2'45 dans l'Izoard et gagne avec 5 min. d'avance à Briançon.

  • Pour leurs adieux au Tour, André Leducq et Antonin Magne, échappés à Vallangoujard, terminent au Parc en se tenant par les épaules. Hésitations des commissaires avant de les classer vainqueurs ex-aequo de la dernière étape. Autre classement ex-aequo insolite : vingt six ans après son père, Emile Masson gagne l'étape Besançon - Strasbourg mais partage la première place avec Weckerling. (Classement unifié d'une étape en trois secteurs). Le Tour est commenté sur les ondes de Radio 37 par Jean Gabin, Albert Préjean et Georges Carpentier. Lanterne rouge : Hellemans (55ème) à 5 h 2 min. 34 sec.

  • Le duel Bartali - Vervaecke et la "présence" de Leducq, Maillot Jaune à Pau.

illustration
© A.S.O. / Amaury Sport Organisation - Tous droits réservés. aso