Accédez au
site du Tour de France

Le parcours Espoirs

Bonneval Tours 185 km dimanche 13 octobre
Cartes et itinéraires
 

Bonneval

© Ville de Bonneval//

Surnommée la Petite Venise de Beauce pour son cadre verdoyant et ses fossés d’enceinte toujours en eau, Bonneval est une ville propice au repos du corps et de l’esprit.
Cette jolie station verte compte de nombreux vestiges du Moyen Âge  : ancienne abbaye bénédictine St Florentin, fondée en 857, fortifications du XIIe et XIIIe siècles, porte du XVe…
Le tissu associatif communal est dense et diversifié, comptant plus d’une centaine d’associations. La force de Bonneval est d’être une ville à la campagne. Les touristes apprécient le total dépaysement que leur procure une balade en bateau électrique dans les fossés et sur le Loir. Quoi de plus agréable, en effet, que de voguer en silence sur une petite rivière calme et d’admirer une faune et une flore préservées.

 

Tours

© Ville de Tours//Gabare sur la Loire

Une ville très accessible
La ville de Tours a toujours affirmé sa vocation de carrefour. Étoile autoroutière à cinq branches, située sur un axe majeur de communication européen, dotée d’un aéroport international, elle est étonnamment facile d’accès à toute heure avec une sortie d’autoroute à deux minutes du centre-ville. Le TGV met en outre le centre-ville à une heure de la capitale et relie Tours avec les grandes villes françaises et européennes par de nombreuses liaisons directes quotidiennes. Depuis septembre 2013, l’attractivité de l’agglomération tourangelle a été encore renforcée par la mise en service d’un tramway qui va marquer le paysage urbain.

Une activité scientifique intense
Si Tours n’est pas réputée pour être une cité industrielle, malgré son glorieux passé dans l’industrie automobile, elle est reconnue pour son sens particulier de l’innovation et de l’entreprenariat. Son particularisme est de se placer dans des secteurs d’activités à haute valeur ajoutée, liés profondément aux travaux de recherches universitaires, en particulier médicaux. L’intégration de la ville et de son agglomération dans pas moins de trois pôles de compétitivité (Cosmetic Valley, Elastopole, Pôle européen de l’efficacité énergétique) démontre que cette «  philosophie  » est payante  ; elle affermit une situation plus qu’enviable par bon nombre de villes elles-mêmes fortement industrialisées.

La ville du «  bien-vivre  »
La ville de Tours, la Touraine, le Val de Loire, le «  Jardin de la France  », font partie de ces territoires emblématiques que l’UNESCO est venu consacrer en 2000 au titre des «  paysages culturels vivants  ». Le cadre était posé, dans la lignée d’une longue tradition de résidences royales et nobles, notamment durant les deux siècles des 15e et 16e, le long du «  fleuve paysage culturel  ». C’est dans ce territoire du raffinement des tables royales et de la gourmandise, que Tours a été labellisée Cité Internationale de la Gastronomie. Avec son patrimoine bâti remarquable Tours se positionne comme porte d’entrée du Val de Loire.

Et Tours aime le sport…
Un esprit sain dans un corps sain… Adage classique et évidence tourangelle  : les sports d’équipe placent souvent Tours sous les feux de l’actualité sportive (volley-ball en Ligue A, football en L2). Mais le sport à Tours se conjugue aussi au plaisir simple de courir, faire du vélo en bord de Loire, ou de pratiquer l’un des nombreux sports nautiques qu’offrent les multiples plans d’eau  : aviron, canoë-kayak, dériveur, planche à voile… Par ailleurs, plus de 600 hectares d’espaces verts, de bois et de forêts en pleine ville ou aux abords, permettent à chacun de s’adonner à son activité préférée, avec notamment le centre aquatique du lac et le golf compact au centre de l’agglomération. Les 10 000 participants chaque année aux 10 et 20 km de Tours et de la Nouvelle République, prouvent, si besoin était, l’engouement des Tourangeaux pour le sport. Avec 160 clubs réunissant 33 000 licenciés dans plus de 120 disciplines, il y en a vraiment pour tous les niveaux et pour tous les goûts comme en témoignent les «  Sport’ouvertes  » où toutes les associations et clubs sportifs ont présenté leur offre au public au mois de septembre dernier.