Van Avermaet :

interview09.04.2017La course- Compiègne / Roubaix

Greg Van Avermaet, vainqueur de Paris-Roubaix :

"Au début de ma carrière, je suis venu au vélodrome de Roubaix et j'ai pensé qu'il serait impossible pour moi d'y gagner mais, dix ans plus tard, je l'ai fait. J'ai beaucoup travaillé pour ça. Tous les ans, je me suis amélioré et finalement je l'ai emporté. Je suis resté calme et j'avais une bonne équipe à mes côtés au bon moment, quand j'ai eu un problème mécanique. Je suis revenu sur les meilleurs coureurs sans perdre trop d'énergie. Daniel Oss a fait une très bonne course. Ç'a été une belle journée pour nous collectivement.

J'étais confiant dans mon sprint, j'ai gagné plusieurs fois ces dernières semaines en petit groupe. Le retour de Jasper (Stuyven) et Moscon a changé la situation mais j'ai tout bien fait et j'avais la puissance pour battre Stybar. Je ne m'attendais pas à gagner Paris-Roubaix mais je suis venu motivé, avec l'idée d'aller le plus loin possible. Je suis également heureux de remporter la dernière course de Tom."

  • Le rêve est devenu réalité pour Van Avermaet

    Greg Van Avermaet (BMC) a remporté à 31 ans le premier Monument de sa carrière en dominant Zdenek Stybar (Quick-Step Floors) et Sebastian Langeveld (Cannondale Drapac) sur le vélodrome de Roubaix. Frustré sur le Tour des Flandres, le champion olympique poursuit sa moisson dans un printemps historique, après ses succès sur le Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem. En difficulté avant Arenberg, Van Avermaet a tenu bon dans les moments-clefs de la course, quand Peter Sagan...

    lire la suite

La course Compiègne / Roubaix

parcours journal de l'épreuve

Chronométreur officiel

Tableau d'honneur 2017

Chiffres clés

Vivre à vélo

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix