Langeveld : "Je pensais être éliminé de la course"

interview09.04.2017La course- Compiègne / Roubaix

Sebastian Langeveld, troisième de Paris-Roubaix :

"J'ai eu une crevaison assez tôt sur un secteur pavé. Je pensais être éliminé de la course mais je suis revenu et j'ai vu beaucoup de coureurs fatigués. Ensuite j'ai attaqué et je me suis retrouvé à l'avant avec de bons coureurs. Sur le Carrefour de l'Arbre, c'était un vrai mano a mano. Je savais qu'il serait presque impossible de l'emporter au sprint.

Ces deux dernières années, j'ai eu des blessures, des maladies, beaucoup de déception. Il y a longtemps que je n'avais pas pu me battre pour un podium sur un Monument. Après le Tour des Flandres, j'étais confiant dans ma capacité à faire une bonne course… mais être devant dans le final de Paris-Roubaix, c'est une autre histoire. Je suis vraiment fier. C'est un excellent résultat pour moi, qui me met en confiance pour la suite de la saison et de ma carrière."

  • Le rêve est devenu réalité pour Van Avermaet

    Greg Van Avermaet (BMC) a remporté à 31 ans le premier Monument de sa carrière en dominant Zdenek Stybar (Quick-Step Floors) et Sebastian Langeveld (Cannondale Drapac) sur le vélodrome de Roubaix. Frustré sur le Tour des Flandres, le champion olympique poursuit sa moisson dans un printemps historique, après ses succès sur le Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem. En difficulté avant Arenberg, Van Avermaet a tenu bon dans les moments-clefs de la course, quand Peter Sagan...

    lire la suite

La course Compiègne / Roubaix

parcours journal de l'épreuve

Chronométreur officiel

Tableau d'honneur 2017

Chiffres clés

Vivre à vélo

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix