Le rêve est devenu réalité pour Van Avermaet

Résumé de l'étape09.04.2017La course- Compiègne / Roubaix

Greg Van Avermaet (BMC) a remporté à 31 ans le premier Monument de sa carrière en dominant Zdenek Stybar (Quick-Step Floors) et Sebastian Langeveld (Cannondale Drapac) sur le vélodrome de Roubaix. Frustré sur le Tour des Flandres, le champion olympique poursuit sa moisson dans un printemps historique, après ses succès sur le Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem. En difficulté avant Arenberg, Van Avermaet a tenu bon dans les moments-clefs de la course, quand Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a joué de malchance. Très en vue, Tom Boonen (Quick-Step Floors) termine sa carrière avec une 13e place.

Le beau temps, avec un léger vent favorable, a encouragé les 199 coureurs au départ de Compiègne à lancer l'Enfer du Nord à très vive allure. Il a fallu près de deux heures de bataille intense pour voir Yannick Martinez (Delko Marseille Provence KTM) initier l'échappée du jour, à moins de dix kilomètres du premier secteur pavé, à Troisvilles. Rejoint par Mickaël Delage (FDJ) et Jelle Wallays (Lotto Soudal), le Français a dû laisser ce duo partir dans le deuxième secteur du jour, tandis que les pavés faisaient de premières victimes, notamment Oliver Naesen (AG2R-La Mondiale). Victime d'une chute dès le premier secteur, le Belge a ensuite essuyé une crevaison. Le début d'une journée galère pour Naesen déjà malheureux une semaine plus tôt sur le Tour des Flandres. Les Katusha d'Alexander Kristoff et Tony Martin avaient déjà embrayé, permettant tout juste à l'écart de flirter avec la minute avant de rapidement fondre. Le soutien de Stijn Vandenbergh (AG2R-La Mondiale) a finalement donné un nouveau souffle à l'échappée.

Terpstra à terre
L'approche de la Trouée d'Arenberg a fait deux nouvelles victimes : l'ancien vainqueur Niki Terpstra (Quick Step-Floors), contraint à l'abandon par une chute dans le secteur numéro 22, et Greg Van Avermaet (BMC), qui a cédé du terrain à l'entrée du secteur d'Haveluy (20) sur un incident mécanique. Tom Boonen (Quick Step-Floors) en a profité pour placer sa première accélération de la journée et une poursuite de 20 kilomètres, par delà Arenberg, a été nécessaire à son rival belge pour rentrer en compagnie d'Alexander Kristoff (Katusha). Plus heureux, Sylvain Chavanel (Direct Énergie) profitait d'une temporisation après Arenberg pour s'isoler avec Jelle Wallays (Lotto Soudal) à l'avant de la course. Ils ont été repris à 80 kilomètres de l'arrivée, dans le secteur d'Hornaing à Wandignies, où les Trek-Segafredo ont pris les choses en main. Leur accélération a piégé temporairement Tom Boonen (Quick Step-Floors), rapidement isolé.

Sagan crève, les BMC font la décision
Après une tentative de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) avortée par un incident mécanique, Daniel Oss (BMC) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) ont ouvert la route à partir du km 75. Derrière, Tom Boonen (Quick Step-Floors) a compensé la disparition précoce de ses équipiers, à l'exception de Zdenek Stybar, par une série d'accélérations pour user ses adversaires et c'est finalement un groupe de 15 coureurs qui a attaqué les 40 derniers kilomètres. En surnombre, les BMC ont exploité la situation pour piéger Tom Boonen (Quick-Step) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), victime d'une crevaison à 33 kilomètres de l'arrivée. Greg Van Avermaet a pris ses responsabilités dans le Carrefour de l'Arbre, se dégageant avec Sebastian Langeveld et Zdenek Stybar à 16 kilomètres du but. Le champion olympique a ensuite maîtrisé l'explication finale à laquelle Gianni Moscon (Sky) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) ont pu participer, profitant du marquage entre les hommes de tête sur le vélodrome. Profitant d'un important regroupement, Arnaud Démare (FDJ) a dominé le sprint du groupe principal pour prendre la sixième place. Tom Boonen se retire avec une 13e place pour sa dernière participation sur l'Enfer du Nord.

  • Le rêve est devenu réalité pour Van Avermaet

    Greg Van Avermaet (BMC) a remporté à 31 ans le premier Monument de sa carrière en dominant Zdenek Stybar (Quick-Step Floors) et Sebastian Langeveld (Cannondale Drapac) sur le vélodrome de Roubaix. Frustré sur le Tour des Flandres, le champion olympique poursuit sa moisson dans un printemps historique, après ses succès sur le Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem. En difficulté avant Arenberg, Van Avermaet a tenu bon dans les moments-clefs de la course, quand Peter Sagan...

    lire la suite

La course Compiègne / Roubaix

parcours journal de l'épreuve

Chronométreur officiel

Tableau d'honneur 2017

Chiffres clés

Vivre à vélo

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix