Terpstra émerge d'un final haletant

Rarement Paris-Roubaix a réservé autant de suspense dans l'ère moderne. Après quelques numéros de soliste, notamment de Thor Hushovd, Tom Boonen et Peter Sagan, un regroupement de onze coureurs dans les dix derniers kilomètres a placé l'équipe Omega Pharma-Quick Step en supériorité numérique, permettant une ultime et décisive attaque de Niki Terpstra, déjà 3e à Roubaix l'an passé. Il inscrit, devant John Degenkolb et Fabian Cancellara, la sixième victoire néerlandaise dans la classique nordiste, la dernière remontant à 2001 (Servais Knaven).

Lire la suite Journal de l'épreuve

La course en vidéos

vidéo13/04/2014 

Best of 2014

  • Best of 2014
  • Reine des Classiques...

La course en images

photo13/04/2014 

Paris Roubaix 2014 - 13/05/2014 - Le départ de la 112e édition de Paris Roubaix © ASO/B.Bade

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côté sport

Légende
  • Tête de course
  • Caravane
  • Ville de départ
  • Ville d'arrivée
  • Ravitaillement
  • Points chrono
  • Sprint
  • Dernier kilomètre
  • Col hors catégorie
  • Points d'intérêts
  • Secteur pavé

Côté tourisme

Paris (Compiègne)

Compiègne, ville sportive, moderne et historique
Compiègne ville sportive ! Avec des équipements dédiés à chaque discipline, Compiègne réunit plus de onze mille licenciés sportifs. La forêt qui embrasse la ville de toutes parts, est une invitation permanente à la pratique des sports nature en totale liberté. Au total sept courses à pied, organisées en ville ou en forêt, rythment l'année sportive. En 2009, Compiègne a gagné le trophée de la ville la plus sportive organisé par le journal L'Équipe.

Chaque année, le départ de « La Reine des Classiques » annonce le retour du printemps. La veille de la course,
le Salon de Paris-Roubaix, organisé par l'Office des sports de l'Agglomération de la Région de Compiègne, se tient dans le cadre prestigieux des salles Saint-Nicolas, ancien Hôtel-Dieu de la ville. Les chineurs y trouvent toujours des perles rares qui complètent leurs collections cyclistes.
Le samedi après-midi, la présentation des coureurs permet à tous les fans de voir leurs champions, tandis que le village des clubs réunit les petits et les grands qui peuvent tester le parcours de BMX, et s'étonner devant les sauts époustouflants des pilotes de « dirt-bike ».
Disputée dans le centre ville, devant un public enthousiaste, sur un circuit urbain comptant de nombreuses relances, la course nocturne du samedi soir fait de Compiègne, le temps d'un week-end, la capitale du cyclisme.

Une technopole dynamique
L'Université de Technologie et le pôle technologique font rayonner Compiègne au niveau national et international et constituent un facteur d'attractivité économique. Le pôle d'enseignement et de recherches est ouvert sur le monde économique et débouche sur de nombreuses applications. L'Agglomération de la Région de Compiègne soutient la création d'un centre d'innovations qui ouvrira en 2014 dont le but est de favoriser des projets pour les mener au stade de prototype. Elle soutient également le projet P.I.V.E.R.T., institut d'excellence en chimie du végétal, leader dans ce domaine, qui ouvre de nouvelles perspectives pour une chimie de l'après pétrole.


L'histoire
Les monuments rappellent le riche passé de la ville : l'abbaye Saint-Corneille, les églises Saint-Jacques et Saint-Antoine, les Grandes Écuries du roi, l'hôtel de ville de style gothique flamboyant. Depuis les Mérovingiens la ville est un lieu de résidence royale, Louis XV, Napoléon et Napoléon III participèrent notamment à la construction de l'actuel château. C'est dans la clairière du même nom que fut signé l'Armistice de 1918.
Le Mémorial de l'Internement et de la Déportation est un témoignage bouleversant aux quarante-cinq mille victimes, internés politiques, résistants, civils russes et américains, juifs déportés de Compiègne vers les
camps nazis.

Sites internet

Ville de Compiègne © B. Decock - Ville de Compiègne - Dernier moment de calme avant la course. Ici, les pavés se laissent contempler
 

Roubaix

Roubaix, capitale du cyclisme
Depuis plus de cent ans, Paris-Roubaix occupe les antennes du monde entier, offrant ce jour-là l'image de l'effort, de la ténacité, du courage. Parce que l'enfer du Nord peut mener au paradis, Roubaix offre aujourd'hui bien plus qu'une arrivée à qui veut bien la découvrir.

Capitale mondiale du textile au début du XXe siècle, Roubaix a, après la crise industrielle des années 70-80, construit sa reconquête économique autour de nouvelles filières innovantes en s'inscrivant dans la riche histoire de la ville : mode, e-commerce, bonnes affaires, tourisme mais aussi filière image ou des textiles innovants avec le Centre Européen des Textiles Innovants -CETI-.

Ville d'art et d'histoire
Ville accueillant 43 000 emplois, plus de 10 000 étudiants et prochainement un tout nouveau Campus autour de la gare, Roubaix a également axé son développement sur une offre culturelle particulièrement novatrice. Musée La Piscine, Condition Publique, Colisée, Conservatoire, Compagnie de l'Oiseau-Mouche, Centre Chorégraphique National Olivier Dubois, Braderie de l'Art, Nuit des Arts, Maison des modes, Festival à l'accordéon représentent ainsi autant de structures ou d'événements particulièrement prisés. Reconnue ville d'art et d'histoire, Roubaix se singularise par un patrimoine architectural étonnant et riche et par un des plus beaux parcs urbains au nord de Paris.
La population roubaisienne se distingue quant à elle par un dynamisme et des valeurs de solidarité fortes. Véritable «ville-monde», sa population bigarrée, particulièrement jeune, et ses centaines d'associations se retrouvent à l'occasion des grands événements festifs qui animent ses quartiers ou des grands rendez-vous, telle la mythique course cycliste de Paris-Roubaix.

Près de 90 clubs sportifs roubaisiens
Depuis plusieurs années, la Ville s'attache au développement de toutes les disciplines sportives, en particulier le cyclisme, et au « sport pour tous ». Les habitants, selon leur âge et leurs ressources, peuvent trouver la discipline et la pratique sportive qui leur conviennent. Cela grâce à un large éventail d'activités proposé par un tissu associatif dynamique (près de 90 clubs sportifs sont recensés) et à la construction d'une offre municipale de qualité, notamment au travers du « Sport Pass » (une trentaine de disciplines proposées représentant environ 2 400 heures de pratique par an). Gages de cette réussite, la richesse et la qualité des équipements permettent à la ville d'accueillir régulièrement des compétitions au plus haut niveau dans de nombreuses disciplines (cyclisme, escrime, lutte, futsal…). En plus de ses salles et terrains de sports, la ville a le plaisir de compter deux vélodromes sur son territoire : le vélodrome historique et le vélodrome couvert régional - « le Stab » - qui marquent un peu plus l'ancrage de Roubaix comme la capitale du cyclisme.

Sites internet

Ville de Roubaix © Arnaud Loubry / Ville de Roubaix - À Roubaix, l’ancienne piscine Art Déco a été transformée en musée
 

Tableau d'honneur 2014

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix