La Dictée du Tour : 5000 élèves prêts à écrire sur...

Mercredi 22 mars

“Les champions de notre enfance sont les champions de notre vie”.  Cette phrase qu'aime répéter Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France prendra un écho de grande ampleur ce... Lire la suite

Tour de France China Criterium : La Grande Boucle au pays...

Mercredi 22 mars

Lorsque la passion du vélo s'exprime, le Tour de France y répond. Avec près de 450 millions de bicyclettes sur son territoire, la Chine s'impose comme la première puissance cycliste au monde !... Lire la suite

Roger Pingeon, à toutes jambes

Lundi 20 mars

Roger Pingeon, vainqueur du Tour de France 1967, nous a quittés dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 76 ans. Il laisse derrière lui le souvenir d'un coureur plein de panache. Lire la suite

Grand Départ 2018 : Et tout commence au Gois

Mardi 28 février

Le peloton a déjà goûté la part de mystère typique du Passage du Gois, que les marées ont la délicatesse d'épargner lorsque le Tour de France lui rend visite. En 2011, le départ de la... Lire la suite

Grand Départ du Tour de France 2018 : La Vendée et les...

Dimanche 12 février

Les départements des Pays de la Loire ont offert leurs routes aux cyclistes du Tour de France dès sa première édition. C'est d'ailleurs par le département de la Vendée que le peloton est... Lire la suite

plus d'actus

Grand Départ 2018 : Vendée - Pays de la Loire

Christian PRUDHOMME
Directeur du Tour de France

L’esprit du passage…

Christian PRUDHOMME, Directeur du Tour de France © Pressesports / Alexis Reau

Le Tour fréquente à longueur d’étapes des sites sublimes, croise les édifices somptueux qui donnent sa beauté et son caractère à la France. Il a aussi le privilège de s’arrêter dans des lieux imprégnés d’une magie les classant dans une tout autre catégorie. Le passage du Gois fait précisément partie des endroits qui fascinent. Son esthétique si particulière tient au va-et-vient des marées, orchestrant la disparition et la renaissance de ce bout de route reliant l’île de Noirmoutier au continent. L’ambiance y est teintée d’une part de mystère : nous y voyons une parabole de l’âme vendéenne. C’est précisément cette énergie que le Tour vient puiser dans le département et plus largement dans la région des Pays de la Loire pour lancer le peloton de l’édition 2018.

Bien avant les Grands Départs régulièrement donnés de Vendée depuis les années 90, une relation forte s’est installée dès la naissance du Tour puisque c’est en 1903 que les pionniers ont pénétré dans le département pour la première fois lors de la pénultième étape reliant Bordeaux à Nantes. Et rapidement, des rendez-vous quasi rituels se sont organisés entre les sprinteurs des années 20 du côté des Sables-d’Olonne, où les Pélissier, Leducq et autres Frantz faisaient déjà de la cité du Vendée Globe une terre d’exploits. Le séjour programmé en 2018 offrira aux cyclistes une exploration des routes des Pays de la Loire pendant près de quatre jours, en repoussant les frontières pour aller disputer un chrono à Cholet puis conclure la séquence avec un départ de La Baule. Où l’on partage le même esprit de conquête et d’aventure dont se nourrissent les champions…

Yves AUVINET
Président du Conseil départemental de la Vendée

Une immense fierté

Yves AUVINET, Président du Conseil départemental de la Vendée © A.S.O. / B.Bade

Cinq Grands Départs du Tour de France ont déjà été donnés sur notre territoire ! C’est une immense fierté de l’accueillir à nouveau en 2018 pour la sixième fois. Un record unique pour un territoire qui l’est tout autant.

Naviguant entre terre et mers, le double cœur de la Vendée bat à l’unisson, au rythme des grands événements. Et le Tour de France, troisième événement sportif médiatique au monde, n’y échappe pas, lui qui fait voyager la Vendée au-delà de nos frontières, autant que le Vendée Globe le fait par-delà les mers…

Fière de son identité et fidèle à ses racines, la Vendée est une terre d’excellence sportive : le goût de l’effort et l’audace qui caractérisent les Vendéens sont autant de valeurs portées par le sport notamment par le cyclisme. Car au-delà de la performance individuelle, fondement de toute réussite sportive, c’est bien collectivement, grâce à tous ceux qui font le vélo en Vendée, que nous pouvons organiser des épreuves réputées comme le Chrono des Nations ou le Tour de Vendée. C’est avec une joie immense que notre département accueillera le Grand Départ du Tour de France 2018 !

Bruno RETAILLEAU
Président du Conseil régional des Pays de la Loire

Le Tour de France,
un attachement et un engagement

Bruno RETAILLEAU, Président du Conseil régional des Pays de la Loire © B3S

Un nouveau Grand Départ du Tour de France pour les Pays de la Loire !

Pour la dixième fois de son histoire, la Grande Boucle s’élancera donc depuis les routes ligériennes. Avec toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour obtenir ce Grand Départ, la Région est heureuse et fière d’accueillir en 2018 pas moins de quatre étapes de cet événement mythique au rayonnement international.

Un Grand Départ qui marque un attachement, celui des Ligériens pour le Tour de France, mais un engagement également, celui de toutes celles et ceux qui font vivre la culture du cyclisme dans les Pays de la Loire, de nos grands coureurs ligériens jusqu’aux nombreux amateurs et organisateurs de compétitions cyclistes dans notre région. Je tiens à les saluer et à les remercier chaleureusement car ils sont les premiers artisans de cette formidable dynamique sportive que les Pays de la Loire ont su créer autour du vélo sur tous les territoires de nos cinq départements.

Avec eux, avec tous les passionnés de cyclisme des Pays de la Loire, nous allons écrire en 2018 une nouvelle page ligérienne de l’histoire du Tour !

Bordée par l’océan Atlantique, oscillant entre terres et mers, la Vendée vit pleinement la diversité de ses paysages. Symbole d’une qualité de vie, ce département est une terre d’excellence. Excellence économique avec son tissu remarquable d’entreprises dynamiques qui reflètent la richesse des hommes et des femmes qui la composent. Excellence sportive, avec ses grands événements, le Vendée Globe en tête, reflet du goût de l’effort et de l’audace qui caractérisent les Vendéens. Excellence cycliste, tout particulièrement dans ce territoire réputé pour sa capacité à détecter les talents et à former la relève (Vendée U, équipe Direct Energie de Jean-René Bernaudeau). Une belle illustration des valeurs cyclistes incarnées par tout un département.

À l’instar de la Vendée, c’est toute la Région des Pays de la Loire qui offre le visage d’une région dynamique, riche de la diversité et de la vitalité de ses territoires, fière de ses réussites économiques comme de ses nombreux héritages culturels et naturels. Les cinq départements ligériens conjugent rayonnement et enracinement, relevant les paris les plus audacieux en s’appuyant sur des valeurs d’avenir : le goût de l’effort, la combativité dans l’épreuve, le sens du collectif… Autant d’exigences qui ont permis aux Ligériens de faire la course en tête dans bien des domaines notamment sur le plan sportif. Les Pays de la Loire accueillent en effet des événements mondialement connus comme le Vendée Globe, les 24 Heures du Mans et donc ce nouveau Grand Départ du Tour de France. Un départ qui est l’illustration d’une volonté : faire partager une passion en faisant rayonner notre région.

VENDÉE

Superficie : 6 720 km²
250 kilomètres de côte dont 140 kilomètres de plages bordant l’Atlantique
660 000 habitants (Vendéens)
Préfecture : La Roche-sur-Yon (53 000 habitants)

PAYS DE LA LOIRE

Superficie : 32 000 km²
5 départements : Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Mayenne (53), Sarthe (72) et Vendée (85)
3,6 millions d’habitants (Ligériens)

La Roche-sur-Yon. Antonin Magne en route pour une seconde victoire sur le Tour © Press Sports Nantes. L’équipe de France pose pour la postérité avant le premier Grand Départ donné de la région des Pays de la Loire. © Press Sports Cyrille Guimard, natif de Bouguenais en Loire-Atlantique. Il compte 7 victoires d’étapes sur le Tour et l’emporte ici à Royan après un départ donné à Saint-Hilaire-de-Riez.© Press Sports Saint-Jean-de-Monts. Eddy Merckx, alors champion du monde, s’impose ici dans une étape disputée contre la montre. © Press Sports Jean-René Bernaudeau, natif de Saint-Maurice-le-Girard en Vendée. 5e du classement général et maillot blanc de meilleur jeune. © Press Sports Thomas Voeckler. Vendéen d’adoption et Maillot Jaune pendant dix jours. © Press Sports Montreuil-Bellay. Passage du peloton lors de la 4e étape partie de Saumur. © Press Sports Angers. Mark Cavendish signe la 28e de ses 30 victoires d’étapes sur le Tour. © Press Sports

Les routes de la Vendée et des Pays de la Loire figuraient déjà sur le tracé du premier Tour de France en 1903. C'est donc une longue histoire qui s'est perpétuée au fil des ans sur ces terres de cyclisme.

1934, La Roche-sur-Yon. Antonin Magne en route pour sa seconde victoire sur le Tour.

1957, Nantes. L’équipe de France pose pour la postérité avant le premier Grand Départ donné de la région des Pays de la Loire.

1972, Cyrille Guimard, natif de Bouguenais en Loire-Atlantique. Il compte 7 victoires d’étapes sur le Tour et l’emporte ici à Royan après un départ donné à Saint-Hilaire-de-Riez.

1975, Saint-Jean-de-Monts. Eddy Merckx, alors champion du monde, s’impose ici dans une étape disputée contre la montre.

1979, Jean-René Bernaudeau, natif de Saint-Maurice-le-Girard en Vendée. 5e du classement général et maillot blanc de meilleur jeune.

2011, Thomas Voeckler. Vendéen d’adoption et Maillot Jaune pendant dix jours.

2016, Montreuil-Bellay. Passage du peloton lors de la 4e étape partie de Saumur.

2016, Angers. Mark Cavendish signe la 28e de ses 30 victoires d’étapes sur le Tour.

© Stéphane MANTEY

Dates à retenir

Mercredi 27 juin : ouverture de la permanence d’accueil et du centre de presse au Vendéspace à Mouilleron-le-Captif (85). Coordonnées GPS : N 46°42’38.18’’ W 1°25’50.52’’
Jeudi 28 juin : présentation des équipes du Tour de France 2018
Samedi 30 juin : 1re étape, Noirmoutier-en-l’Île > Fontenay-le-Comte
Dimanche 1er juillet : 2e étape, Mouilleron-Saint-Germain > La Roche-sur-Yon
Lundi 2 juillet : 3e étape, Cholet > Cholet, contre-la-montre par équipe
Mardi 3 juillet : départ de la 4e étape, La Baule > ...

Accès

Par avion : aéroport de Nantes-Atlantique à 65 km de Mouilleron-le-Captif ou aérodrome civil de La Roche-sur-Yon - Les Ajoncs à 6 km de Mouilleron-le-Captif.
Par le train : plusieurs liaisons quotidiennes par TGV Paris > La Roche-sur-Yon située à 10 km de Mouilleron-le-Captif.
Durée du trajet : entre 3h et 3h30 selon les trains.
Par la route : 430 km de Paris par autoroutes A10, A11 puis A87.

Parcours
Etape 1

NOIRMOUTIER-EN-L’ÎLE > FONTENAY-LE-COMTE

195 KM

La chaussée du passage du Gois présente la particularité rarissime d’être submersible à marée haute… mais elle a l’élégance de se retirer pour accueillir de temps à autre les coureurs du Tour. En 2011, le coup d’envoi avait été donné sur le passage, inspirant le Belge Philippe Gilbert pour aller chercher son unique victoire d’étape sur la Grande Boucle. Le Tour 2018 prendra la même direction pour une entame « balnéaire » passant par Saint-Jean-de-Monts et les Sables-d’Olonne. Mais c’est en quittant le littoral pour visiter le Marais poitevin que le peloton sera le plus exposé au vent. La vigilance la plus serrée sera de rigueur pour les équipes de sprinteurs si elles souhaitent organiser une explication massive à Fontenay-le-Comte… où Jacky Durand s’était imposé lors des championnats de France 1994.

Marais salants de Noirmoutier © Peter de Kievith, Thinkstock Centre-ville de Fontenay-le-Comte © Ville de Fontenay-le-Comte
NOIRMOUTIER-EN-L’ÎLE

1 fois ville-étape
Commune de la Vendée (85)
4 600 habitants

FONTENAY-LE-COMTE

Ville-étape inédite
Sous-préfecture de la Vendée (85)
13 500 habitants

Etape 2

MOUILLERON-SAINT-GERMAIN > LA ROCHE-SUR-YON

185 KM

Alors nommée Mouilleron-en-Pareds avant de fusionner en 2016 avec Saint-Germain-l’Aiguiller, la commune a donné naissance à des conquérants du calibre de Georges Clemenceau et du maréchal de Lattre de Tassigny. S’ils font preuve d’autant de tempérament, les échappés de cette deuxième étape pourront peut-être résister à un peloton dont la progression ne devrait pas être entravée par les légers reliefs qui lui seront opposés en cours de route. Terre de sprint dans les années 30, La Roche-sur-Yon avait vu s’imposer l’un des finisseurs les plus rapides de son époque lors de la dernière arrivée du Tour en ville, en 1938. Sur ce tiers d’étape, c’est vêtu de son maillot de champion du monde que le Belge Éloi Meulenberg avait fait valoir sa pointe de vitesse sur le vélodrome.

Moulin de Lattre de Mouilleron-Saint-Germain © P. Baudry Haras de la Vendée à La Roche-sur-Yon © Conseil Départemental 85
MOUILLERON-SAINT-GERMAIN

Ville-étape inédite
Commune de la Vendée (85)
1 800 habitants

LA ROCHE-SUR-YON

5 fois ville-étape
Préfecture de la Vendée (85)
53 000 habitants

Etape 2

CHOLET > CHOLET

35 KM

Contre-la-montre par équipe

Élue par le journal L’Équipe à trois reprises « Ville la plus sportive de France » (1972, 2007 et 2014), Cholet mérite d’accueillir un exercice athlétique et esthétique du plus haut niveau. Le chrono par équipe dont le départ et l’arrivée auront lieu en centre-ville présente justement toutes les caractéristiques pour que les formations les mieux préparées, les plus méticuleuses, puissent tirer profit de cette journée. Dans un premier temps, ce sont les nombreux changements de rythme qui contraindront les équipes dans leur recherche de fluidité et de régularité. Puis, en abordant le dernier quart du tracé, un « casse-pattes » de près de 800 mètres sera en mesure de perturber les plans d’un collectif qui manquerait de solidité ou qui tenterait un pari stratégique un peu trop risqué !

Musée du textile de Cholet © Mathilde Richard, Ville de Cholet
CHOLET

3 fois ville-étape
Sous-préfecture de Maine-et-Loire (49)
56 000 habitants

Etape 2

LA BAULE > ...

Il est inédit que le Grand Départ du Tour se prolonge jusqu’au matin de la quatrième étape. Mais après tout, La Baule est aussi une spécialiste des innovations. En 1988, à l’occasion de la dernière venue du Tour dans la station balnéaire, les cyclistes y avaient expérimenté la « Préface », un chrono ultra-court cumulant les temps réalisés à la fois par équipe et individuellement ! C’est l’Italien Guido Bontempi qui fut le premier à revêtir le Maillot Jaune. C’est également lors de ce week-end de Grand Départ que les invités avaient profité en bord de plage du premier village départ du Tour, juste avant qu’il ne soit soufflé par une tempête. Trente ans plus tard, le peloton sortira de La Baule par Guérande, puis quittera la région Pays de la Loire après avoir traversé la commune de Derval…

Plage de La Baule © CAP Atlantique T.Locquard
LA BAULE

3 fois ville-étape
Chef-lieu de canton de la Loire-Atlantique (44)
15 500 habitants

Chronométreur officiel

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Découvrir le guide historique

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagée depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagée dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Partenaires du Tour