Mont Ventoux

Une biodiversité unique au monde

Symbole du Vaucluse, le Géant de Provence constitue un joyau du paysage, un cadeau de la nature. Il s'élève de 350 mètres à 1912 mètres d'altitude, réunit en quelques kilomètres seulement les caractéristiques méditerranéennes et alpines, créant ainsi un rapprochement entre les oliviers des plaines et les paysages du sommet, enneigés l'hiver et lunaires l'été.
Réserve de Biosphère de l'Unesco depuis 1990. L'Unesco puis l'Union européenne avec le réseau Natura 2000 ont reconnu l'importance de ce patrimoine naturel qui propose une biodiversité unique au monde avec plus de 1000 espèces de plantes, une flore exceptionnelle avec une très riche forêt méditerranéenne (chênes verts et blancs, mélèzes, hêtres, pins noirs…) et une faune remarquable : cerf, chamois, mouflons, sangliers… 120 espèces d'oiseaux dont l'aigle royal et le faucon pèlerin. Le mont Ventoux est aussi le repère de la Vipère d'Orsini, espèce rare et protégée, menacée de disparition au cœur d'un programme européen de défense.
Lieu de pratique pour la randonnée pédestre avec les GR4 et GR9, la pratique du vélo sous toutes ses formes cyclisme, cyclotourisme, VTT. Les stations de ski du mont Serein (au Nord) et du Chalet Reynard (au Sud).

Sites Internet

Paysage du Vaucluse, avec le Mont-Ventoux en fond © D.Bottani
Site-étape pour la 10e fois
Sommet (1 912 mètres) de Vaucluse (84)
562 000 habitants dans le Vaucluse

Économie : filière agroalimentaire, agriculture, tourisme, bâtiment et travaux publics, commerce

Culture : le Ventoux, surnommé le Géant de Provence ou le Mont Chauve, a toujours été une source d'inspiration pour les poètes et les scientifiques (Pétrarque, René Char, Jean-Henri Fabre…). Il est encore célébré de nos jours par l'association Ventoux Métiers d'Art, la revue les Carnets du Ventoux et le festival Ventoux Saveurs

Sport : 2 stations de ski (Mont Serein et Chalet Reynard), 21 circuits cyclistes. Événements : Paris-Nice, Critérium du Dauphiné, Tour cycliste féminin international de l'Ardèche, épreuve de qualification pour le GFNY (GrandFondo New York, cyclosportive américaine), Semi-marathon Bédoin-Ventoux

Spécialités : porc du Ventoux, agneau de Sault, huile d'olive, petit épeautre, cerises, figues, olives, fraises de Carpentras, raisin muscat, vins (Côtes-du-Rhône et Côtes du Ventoux)

Développement durable : biodiversité unique (plus de 1 000 espèces de plantes et une faune exceptionnelle)

Labels : réserve de biosphère de l'UNESCO, Site Natura 2000

Signature : « N'est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne » (dicton provençal)

Thévenet gagnera le Tour

Dis-moi qui tu as battu, je te dirai ce que tu vaux. Lorsqu'il s'impose au sommet du Ventoux le 13 juillet 1972, Bernard Thévenet n'est pas un inconnu des passionnés du Tour. Vainqueur à la Mongie en 1970 et à Grenoble l'année suivante, c'est l'un des coureurs français les plus prometteurs du peloton. Mais cette fois, le voilà vainqueur en haut du sommet le plus redouté du cyclisme devant Eddy Merckx (2ème), Luis Ocaña (3ème) et Raymond Poulidor (4ème), Lucien Van Impe, Felice Gimondi et Joop Zoetemelk prenant les places de 7 à 9. Bref, en profitant du marquage des favoris pour démarrer à 4 km du sommet, « Nanard » se paie le luxe de dominer cinq vainqueurs du Tour passés ou à venir ! C'est à juste titre que la presse conclut à l'issue de ce numéro : « Thévenet gagnera le Tour. » Ce sera le cas, en effet, en 1975 et 1977. Ce Tour 1972 n'a pourtant pas été de tout repos pour le coureur charolais, qui avait perdu toute chance au général quelques jours plus tôt dans la descente du col du Soulor. Thévenet, sonné, était reparti à demi inconscient et ne se souviendra jamais avoir franchi l'Aubisque juste après sa chute.

Bernard Thévenet dans l’ascension du Mont-Ventoux, où il franchira la ligne d’arrivée en tête © Presse Sports
Site-étape pour la 10e fois
Sommet (1 912 mètres) de Vaucluse (84)
562 000 habitants dans le Vaucluse

Économie : filière agroalimentaire, agriculture, tourisme, bâtiment et travaux publics, commerce

Culture : le Ventoux, surnommé le Géant de Provence ou le Mont Chauve, a toujours été une source d'inspiration pour les poètes et les scientifiques (Pétrarque, René Char, Jean-Henri Fabre…). Il est encore célébré de nos jours par l'association Ventoux Métiers d'Art, la revue les Carnets du Ventoux et le festival Ventoux Saveurs

Sport : 2 stations de ski (Mont Serein et Chalet Reynard), 21 circuits cyclistes. Événements : Paris-Nice, Critérium du Dauphiné, Tour cycliste féminin international de l'Ardèche, épreuve de qualification pour le GFNY (GrandFondo New York, cyclosportive américaine), Semi-marathon Bédoin-Ventoux

Spécialités : porc du Ventoux, agneau de Sault, huile d'olive, petit épeautre, cerises, figues, olives, fraises de Carpentras, raisin muscat, vins (Côtes-du-Rhône et Côtes du Ventoux)

Développement durable : biodiversité unique (plus de 1 000 espèces de plantes et une faune exceptionnelle)

Labels : réserve de biosphère de l'UNESCO, Site Natura 2000

Signature : « N'est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne » (dicton provençal)

Sites Internet

A voir

Les stations de ski du Mont Serein (Nord) et du Chalet Reynard (Sud)
En Hiver : ski alpin, ski de fond, randonnées en raquettes, jardin d'enfants, tapis roulant 90 mètres (enfants), luge et surf. En été : bike park, dévalkart, promenades à cheval, parc jeux gonflables, parcours escalad'arbre, sentier de découverte, randonnée pédestre, circuits VTT, parcours de santé, parapente, vol libre.

Bédoin
Bâti sur les premiers contreforts du Ventoux, Bédoin en est l'une des portes. Le territoire de la commune est l'un des plus vastes du Vaucluse et englobe le sommet du Mont Ventoux qui culmine à 1912 m. Le village possède la plus grande forêt communale de France avec 6 300 ha. Il est très reconnaissable à son église de style jésuite remaniée au XIXème siècle.

Sault
Situé sur le bord d'un vaste plateau boisé et planté de lavandes fines, Sault est une charmante et très agréable station climatique perchée à 776 m d'altitude. Sault est l'une des étapes majeures de la Route de la Lavande (route de découverte touristique organisée autour des distilleries, champs de lavande et animations estivales liées à la lavande).

Malaucène
Situé au Nord-Ouest du Mont Ventoux, Malaucène est un village qui offre de nombreux atouts : un village médiéval, un cours ombragé par des platanes, la source du Groseau, des monuments classés telles l'église Saint Michel avec son orgue du XVIIIème siècle, des villages environnants comme Le Barroux et son château et Beaumont du Ventoux et ses neuf hameaux.

Les Gorges du Toulourenc
Au pied du Mont Ventoux, entre Saint-Léger-du-Ventoux et Vaison-la-Romaine, le lit de la rivière Toulourenc offre une promenade idéale, à faire en famille avec un petit canyon, comportant des passages étroits. Une beauté naturelle totalement préservée où il est bon de prendre son temps et d'admirer le paysage, terres cultivées, Dentelles de Montmirail et Mont Ventoux.

La station de ski de Mont-Serein © Marianne CasamanceLe village de Bédoin © Alain HocquelLa commune de Sault, nichée au cœur de champs de lavande © roblisameehanLe village médiéval de Malaucène © LeZibou
Site-étape pour la 10e fois
Sommet (1 912 mètres) de Vaucluse (84)
562 000 habitants dans le Vaucluse

Économie : filière agroalimentaire, agriculture, tourisme, bâtiment et travaux publics, commerce

Culture : le Ventoux, surnommé le Géant de Provence ou le Mont Chauve, a toujours été une source d'inspiration pour les poètes et les scientifiques (Pétrarque, René Char, Jean-Henri Fabre…). Il est encore célébré de nos jours par l'association Ventoux Métiers d'Art, la revue les Carnets du Ventoux et le festival Ventoux Saveurs

Sport : 2 stations de ski (Mont Serein et Chalet Reynard), 21 circuits cyclistes. Événements : Paris-Nice, Critérium du Dauphiné, Tour cycliste féminin international de l'Ardèche, épreuve de qualification pour le GFNY (GrandFondo New York, cyclosportive américaine), Semi-marathon Bédoin-Ventoux

Spécialités : porc du Ventoux, agneau de Sault, huile d'olive, petit épeautre, cerises, figues, olives, fraises de Carpentras, raisin muscat, vins (Côtes-du-Rhône et Côtes du Ventoux)

Développement durable : biodiversité unique (plus de 1 000 espèces de plantes et une faune exceptionnelle)

Labels : réserve de biosphère de l'UNESCO, Site Natura 2000

Signature : « N'est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne » (dicton provençal)

Sites Internet

La pie-Grièche

La Pie-grièche écorcheur est un migrateur au long cours qui va hiverner au sud du Sahara et qui revient en France à partir du mois de mai. Cette espèce présente la particularité de réaliser des « garde-mangers ». Elle se nourrit essentiellement d'insectes qu'elle « empale » sur des épines de ronciers. Cette habitude lui a valu le qualificatif « d'oiseau boucher ». C'est un rapace en miniature, dont les effectifs diminuent en raison de la dégradation des paysages de bocage et de la disparition progressive de ses proies.

Et le patrimoine géologique ?
Les ocres
Des paysages frappent par leur couleur ocre, célèbres dans le Luberon, et qui ont donné leur nom a des villages : Rustrel, Roussillon …Cette couleur plus ou moins rouille est due au fer contenu dans ces sables. Cette matière est utilisée depuis la Préhistoire comme en attestent les gravures rupestres.

Pie-grièche écorcheur © JP siblet
Site-étape pour la 10e fois
Sommet (1 912 mètres) de Vaucluse (84)
562 000 habitants dans le Vaucluse

Économie : filière agroalimentaire, agriculture, tourisme, bâtiment et travaux publics, commerce

Culture : le Ventoux, surnommé le Géant de Provence ou le Mont Chauve, a toujours été une source d'inspiration pour les poètes et les scientifiques (Pétrarque, René Char, Jean-Henri Fabre…). Il est encore célébré de nos jours par l'association Ventoux Métiers d'Art, la revue les Carnets du Ventoux et le festival Ventoux Saveurs

Sport : 2 stations de ski (Mont Serein et Chalet Reynard), 21 circuits cyclistes. Événements : Paris-Nice, Critérium du Dauphiné, Tour cycliste féminin international de l'Ardèche, épreuve de qualification pour le GFNY (GrandFondo New York, cyclosportive américaine), Semi-marathon Bédoin-Ventoux

Spécialités : porc du Ventoux, agneau de Sault, huile d'olive, petit épeautre, cerises, figues, olives, fraises de Carpentras, raisin muscat, vins (Côtes-du-Rhône et Côtes du Ventoux)

Développement durable : biodiversité unique (plus de 1 000 espèces de plantes et une faune exceptionnelle)

Labels : réserve de biosphère de l'UNESCO, Site Natura 2000

Signature : « N'est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne » (dicton provençal)

Sites Internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 2

Classements à l'issue de l'étape 2

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Chiffres clés

Championnats d'Europe de Cyclisme 2016

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagée depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagée dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Découvrir le guide historique

Les maillots du Tour

Chronométreur officiel

Partenaires du Tour