Valence

Valence, la talentueuse

Consciente des atouts et du potentiel de son territoire, Valence se développe dans le respect de son identité et de son cadre de vie, en s'appuyant sur la diversité de ses talents locaux. Territoire de gourmandise et de gastronomie, la ville prévoit, parmi les projets phares à venir, la création d'une Cité dédiée à la gastronomie, équipement majeur valorisant des savoir-faire et un terroir d'exception. Avec en ambassadrice la chef étoilée Anne-Sophie Pic, ce lieu fédèrera à la fois les grands cuisiniers, les artisans, les agriculteurs et les entreprises locales œuvrant dans le domaine du goût, autour d'une ambition : faire de Valence, ville « gourmande », une des vitrines mondiales de la gastronomie française. Territoire d'image et de création, l'agglomération de Valence héberge sur l'ancien site industriel de La Cartoucherie les talents du deuxième pôle d'excellence de l'image animée en Rhône-Alpes. Relié au pôle de compétitivité Imaginove, il accueille le studio de création Folimage créé par Jacques-Rémy Girerd en 1981  (séries TV, courts et longs métrages), l'école européenne de La Poudrière qui forme chaque année une dizaine de réalisateurs, ou encore le studio TeamTO (8ème producteur audiovisuel français : Babar, Angelo la débrouille et Gus petit oiseau, grand voyage, sorti en février 2015). En 2012, le long métrage Une vie de chat du studio Folimage a été nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur film d'animation. Un projet d'extension de La Cartoucherie permettra d'accueillir d'autres activités dans ce secteur à la pointe, qui fait rayonner Valence à l'échelle internationale.

Sites Internet

Place des Clercs © Eric Caillet
1 fois ville-étape
Préfecture de la Drôme (26)
Population : 64 200 hab. (Valentinois, Valentinoises), et 211 500 hab. dans la communauté d'agglomération Valence-Romans
Spécialités : caillette (viande et légumes dans une crépine), Suisse (biscuit), fruits et vignobles bio.
Personnalités : Louis Mandrin (bandit),  Paul Ricoeur (philosophe), Anne-Sophie Pic (chef), Jacques Tardi (BD), Sébastien Chabal (rugby), le groupe Dionysos (musique), Bertrand et Guillaume Gille (hand-ball), Mathilde Cini (natation), Alain Robert (escalade), Charly Mottet (cyclisme).
Économie : services, agroalimentaire, métallurgie, construction mécanique, électronique, port de commerce, 3ème place bijoutière de France, Base militaire (1er régiment de spahis), studios d'animation.
Sport : Olympique de Valence (football, CFA), Valence sportif (rugby), Valence Handball (div.2)
Festivals : Festival de Valence (concerts gratuits, juillet), Boulevards de chine (brocante)
Label : Ville d'art et d'histoire, Ville fleurie****, Ville amie des enfants Unicef, Ville santé OMS, Pavillon bleu pour le port de l'Epervière, Jardin remarquable pour le parc Jouvet.

Chepe Gonzalez, la revanche des Colombiens

En 1996, un peu plus de dix ans après son irruption spectaculaire sur le Tour de France, le cyclisme colombien est au creux de la vague. Alors que 27 coureurs de Colombie étaient au départ du Tour 1986, ils ne sont plus que cinq dix ans plus tard sur la Grande Boucle, dont Jose Jaime Gonzalez Pico, alias « Chepe », peut-être le plus fort du lot puisqu'il a gagné le Tour de Colombie en 1994 et 1995. Échappé depuis le matin avec les Français Laurent Brochard, Laurent Madouas et Laurent Roux, les Italiens Alberto Elli, Stefano Cattai et Marco Fincato ainsi que l'Espagnol Manuel Fernandez-Gines, « Chepe » n'était peut-être pas le plus fort, mais il fut le plus malin dans la descente vers Valence. « Je ne connaissais pas le final, mais j'ai simplement écouté ce que les directeurs sportifs de mes compagnons d'échappée disaient à leurs coureurs ! » C'était avant la mode des oreillettes… Sorti sous la flamme rouge, le coureur de la Kelme s'imposait à Valence en solitaire. Chepe n'en resta pas là puisqu'il remporta deux étapes du Tour d'Italie et endossa à deux reprises, en 1997 et 1999, le maillot de meilleur grimpeur du Giro. 

© Presse Sports
1 fois ville-étape
Préfecture de la Drôme (26)
Population : 64 200 hab. (Valentinois, Valentinoises), et 211 500 hab. dans la communauté d'agglomération Valence-Romans
Spécialités : caillette (viande et légumes dans une crépine), Suisse (biscuit), fruits et vignobles bio.
Personnalités : Louis Mandrin (bandit),  Paul Ricoeur (philosophe), Anne-Sophie Pic (chef), Jacques Tardi (BD), Sébastien Chabal (rugby), le groupe Dionysos (musique), Bertrand et Guillaume Gille (hand-ball), Mathilde Cini (natation), Alain Robert (escalade), Charly Mottet (cyclisme).
Économie : services, agroalimentaire, métallurgie, construction mécanique, électronique, port de commerce, 3ème place bijoutière de France, Base militaire (1er régiment de spahis), studios d'animation.
Sport : Olympique de Valence (football, CFA), Valence sportif (rugby), Valence Handball (div.2)
Festivals : Festival de Valence (concerts gratuits, juillet), Boulevards de chine (brocante)
Label : Ville d'art et d'histoire, Ville fleurie****, Ville amie des enfants Unicef, Ville santé OMS, Pavillon bleu pour le port de l'Epervière, Jardin remarquable pour le parc Jouvet.

Sites Internet

A voir

Musée Art et Archéologie
Récemment rénové, le musée Art et Archéologie est devenu un magnifique écrin alliant valorisation patrimoniale d'un ancien palais épiscopal et extension contemporaine soulignée notamment par la transparence de son belvédère. En chronologie inversée, le parcours des collections propose un large panorama de l'histoire de l'homme et des arts, de la préhistoire à l'art contemporain.
www.museedevalence.fr

Maison des Têtes
L'hôtel particulier connu sous le nom de Maison des Têtes a été construit vers 1530, Bonaparte y a séjourné. Sa façade se distingue par le foisonnement de son décor sculpté : animaux fantastiques, motifs feuillagés courant sur les arcs en cloche, figures en médaillon, statues symbolisant la fortune et le temps, têtes joufflues représentant les vents… Une dualité de styles qui combine gothique flamboyant et renaissance italienne.

Kiosque Peynet/Champ de Mars
Parc urbain de trois hectares propice à la promenade et à l'organisation d'événements festifs, le Champ de Mars offre un point de vue exceptionnel sur le rocher de Crussol, en Ardèche. En son cœur trône le kiosque Peynet. Inauguré en 1890, le kiosque à musique doit sa notoriété à Raymond Peynet : de passage à Valence, le dessinateur-poète  le croque et en fait l'écrin de ses célèbres amoureux.

Port de plaisance de l'Epervière
Premier port fluvial de France, le port de l'Epervière, labellisé « pavillon bleu d'Europe », est l'un des poumons verts de Valence. Apprécié des randonneurs, il accueille également de nombreuses activités nautiques. Situé à proximité du centre-ville, on peut s'y rendre à bicyclette, en empruntant la Via Rhôna, itinéraire cyclable qui relie le lac Léman à la mer Méditerranée.

Centre du patrimoine arménien
Inauguré en 2005, le Centre du patrimoine arménien appartient au réseau des lieux consacrés à l'histoire et à l'immigration. Il retrace le parcours des Valentinois d'origine arménienne, dont les familles ont fui le génocide de 1915. Il propose de nombreuses expositions temporaires autour des questions de génocide, d'exil, de diaspora et de diversité culturelle.

Musée de Valence © Eric CailletMaison des Têtes © GFreihalterKiosque Peynet © Eric CailletEpervière © Eric Caillet
1 fois ville-étape
Préfecture de la Drôme (26)
Population : 64 200 hab. (Valentinois, Valentinoises), et 211 500 hab. dans la communauté d'agglomération Valence-Romans
Spécialités : caillette (viande et légumes dans une crépine), Suisse (biscuit), fruits et vignobles bio.
Personnalités : Louis Mandrin (bandit),  Paul Ricoeur (philosophe), Anne-Sophie Pic (chef), Jacques Tardi (BD), Sébastien Chabal (rugby), le groupe Dionysos (musique), Bertrand et Guillaume Gille (hand-ball), Mathilde Cini (natation), Alain Robert (escalade), Charly Mottet (cyclisme).
Économie : services, agroalimentaire, métallurgie, construction mécanique, électronique, port de commerce, 3ème place bijoutière de France, Base militaire (1er régiment de spahis), studios d'animation.
Sport : Olympique de Valence (football, CFA), Valence sportif (rugby), Valence Handball (div.2)
Festivals : Festival de Valence (concerts gratuits, juillet), Boulevards de chine (brocante)
Label : Ville d'art et d'histoire, Ville fleurie****, Ville amie des enfants Unicef, Ville santé OMS, Pavillon bleu pour le port de l'Epervière, Jardin remarquable pour le parc Jouvet.

Sites Internet

Site Natura 2000 des cévennes ardéchoises

L'étape 15 longe sur quelques kilomètres ce site Natura 2000, qui regroupe des milieux très différents. Entre schistes cévenols et granites du Tanargue, sa partie « montagne » abrite des forêts, des milieux pastoraux et des tourbières riches en biodiversité. Dans sa partie « rivière », sur substrat calcaire et à plus basse altitude, le site suit plusieurs cours d'eau remarquables pour leurs ripisylves, leur faune aquatique et pour les chauves-souris.


Pour en savoir plus, cliquer ici.

Vue sur un torrent au sein des Cévennes ardéchoises © P. Rouveyrol
1 fois ville-étape
Préfecture de la Drôme (26)
Population : 64 200 hab. (Valentinois, Valentinoises), et 211 500 hab. dans la communauté d'agglomération Valence-Romans
Spécialités : caillette (viande et légumes dans une crépine), Suisse (biscuit), fruits et vignobles bio.
Personnalités : Louis Mandrin (bandit),  Paul Ricoeur (philosophe), Anne-Sophie Pic (chef), Jacques Tardi (BD), Sébastien Chabal (rugby), le groupe Dionysos (musique), Bertrand et Guillaume Gille (hand-ball), Mathilde Cini (natation), Alain Robert (escalade), Charly Mottet (cyclisme).
Économie : services, agroalimentaire, métallurgie, construction mécanique, électronique, port de commerce, 3ème place bijoutière de France, Base militaire (1er régiment de spahis), studios d'animation.
Sport : Olympique de Valence (football, CFA), Valence sportif (rugby), Valence Handball (div.2)
Festivals : Festival de Valence (concerts gratuits, juillet), Boulevards de chine (brocante)
Label : Ville d'art et d'histoire, Ville fleurie****, Ville amie des enfants Unicef, Ville santé OMS, Pavillon bleu pour le port de l'Epervière, Jardin remarquable pour le parc Jouvet.

Sites Internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 1

Classements à l'issue de l'étape 1

Les maillots du Tour

Découvrir le guide historique

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagé depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagé dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Partenaires du Tour