Jeudi 17 juillet 2014

Étape 12Bourg-en-Bresse / Saint-Étienne

Départ 13h05 (Heure locale)

Journal de l'étape

vidéo17.07.2014

Résumé

vidéo17/07/2014 

Résumé

voir toutes les vidéos Voir toutes les photos

Résumé de l'étape17.07.2014

Kristoff en tient une !

L'étape de Saint-Etienne pouvait laisser espérer aux échappés un avenir radieux, mais il a assez vite été assombri par le travail de poursuite mené conjointement par Giant-Shimano et Europcar. Pourtant, ni l'une ni l'autre n'a réellement tiré profit de la partie finale du parcours. Au moment de l'emballage final, c'est une confrontation entre sprinteurs qui s'est dessinée, avec une opportunité réelle pour Peter Sagan de s'imposer chez les Verts, en...

lire la suite

Lauréat du prix de la combativité sur l'étape de Saint-Etienne.

lire la suite

Leader du classement de la montagne après l'étape de Saint-Etienne.

lire la suite

« Je considère toujours que Milan San Remo reste ma plus grosse victoire. C'est une classique d'un jour. Sur le Tour, il y en a 21 à gagner. Mais j'ai toujours rêvé d'aller en chercher une, alors c'est la deuxième plus belle victoire de ma carrière. Ce matin, je savais qu'il y aurait une possibilité. Hier, j'y suis allé tranquillement parce que je voulais garder ma pleine puissance. Du coup, je me suis senti plutôt bien dans les côtes aujourd'hui, et je n'ai jamais atteint ma...

lire la suite

A l'infirmerie...17.07.2014

Fracture de la clavicule pour De La Cruz

Le coureur le plus sérieusement touché de cette 12e étape est David De La Cruz (TNE), victime d'une fracture de la clavicule lors de sa chute dans l'échappée du jour.

lire la suite

Leader du classement général après l'étape de Saint-Etienne.

lire la suite

Avec deux coureurs dans les sept premiers du Tour de France, l'équipe AG2R peut peser sur la course dès demain dans les Alpes et tenter de déstabiliser Vincenzo Nibali, impérial jusqu'ici. Mais son manager Vincent Lavenu incite néanmoins à la retenue et à la prudence.

lire la suite

« Pendant la journée l'équipe Giant a travaillé à l'avant. Ensuite mon équipe a organisé le sprint, et tout allait bien à 3 km de l'arrivée : j'étais dans une bonne position, mais Kristoff a été meilleur que moi. Quand je l'ai vu dans la dernière côte, je me suis dit qu'il marchait bien. Et ensuite il a fait très bon sprint. Une autre 2ème place ! C'était le destin, mais tout va bien. Depuis la première étape je suis devant, peut-être que je suis un peu plus éprouvé que...

lire la suite

Parfaitement emmené par Mickael Delage, Arnaud Démare s'est offert son deuxième podium d'étape de ce Tour de France en prenant la 3e place à Saint-Etienne, derrière Alexander Kristoff et Peter Sagan. 

lire la suite

4ème du classement général, leader du classement des jeunes après l'étape de Saint-Etienne.

lire la suite

Europcar avait de belles ambitions pour Bryan Coquard dans cette étape, mais le jeune Français a dû se contenter de la 7e place au final.

lire la suite

Sorties de bus17.07.2014

Transition, vraiment ?

Christian Prudhomme aime à dire que ce Tour de France est un subtil alliage de temps forts et de temps faibles et cette 12e étape vers Saint-Etienne a tout du temps faible. Usés par une première partie de course difficile, les coureurs aiment à penser que ce sera le cas

lire la suite

Le village bruissait encore jeudi matin au départ de Bourg-en-Bresse de l'exploit un peu vain d'Andrew Talansky, qui a abandonné ce matin après avoir tenu à finir dans les délais la veille malgré des douleurs insupportables au dos.

lire la suite

Enjeux sportifs17.07.2014

Sagan, attendu chez les « Verts »

Les attaquants de tempérament ont la main lourde cette année. Qu'il s'agisse de Lars Boom à Arenberg, de Blel Kadri à Gérardmer, de Tony Martin à Mulhouse ou encore hier de Tony Gallopin à Oyonnax, l'audace a souvent été récompensée, et les scénarios pré-écrits mis à mal. Aujourd'hui, les prévisions donnent la faveur à une arrivé au sprint sur laquelle un bataille rangée pourrait opposer Kitttel, Greipel, Démare et Kristoff par exemple. Mais les quelques reliefs...

lire la suite

C'était comment la première fois16.07.2014

Armindo Fonseca - Prêt à repartir à l'offensive

Armindo Fonseca n'a pas été gâté par cette première moitié de Tour de France et pourtant le petit sprinter de l'équipe Bretagne Séché n'a pas hésité à porter haut les couleurs de son équipe dans une échappée dès la 2e étape de Sheffield : 143 km en tête au milieu des foules du Yorkshire.

lire la suite

Si une bonne partie de l'étape aura pour cadre les coteaux du Beaujolais et ses appellations prestigieuses et fruitées, le peloton lèvera son verre avec plus de gravité à Sorbiers, au kilomètre 172,5.

lire la suite

Au lendemain de l'abandon de leur leader sur la route de la Planche des Belles-Filles, les coureurs de Tinkoff-Saxo ont effectué une sortie avec tout le staff de l'équipe, soigneurs et mécaniciens compris, au cours de laquelle leur manager, Bjarne Riis, leur a demandé de s'exprimer sur leur vision de la course sans Alberto Contador.

lire la suite

Partenaires du Tour