Versailles

2013, année Le Nôtre

À l'occasion du 400e anniversaire de la naissance d'André Le Nôtre,la ville de Versailles rend hommage, tout au long de l'année 2013, au célèbre paysagiste du roi Louis XIV au travers de nombreux projets urbains, de créations de jardins, d'expositions, de conférences et d'animations événementielles.

Forte d'un patrimoine végétal et urbain d'exception, de la présence de l'École nationale supérieure du paysage, d'une École nationale supérieure d'architecture et d'un pôle national de recherche végétale, la ville de Versailles entend être la démonstration internationale du parfait mariage ville-nature. Celui-ci se conjugue à travers de nombreux exemples, parmi lesquels l'expérience originale de création de couloirs urbains paysagers, le lancement sur la communauté d'agglomération de Versailles Grand Parc d'un pôle de PME autour du vivant dans la ville, la création de jardins par des paysagistes renommés, l'abandon de l'usage de tout pesticide, l'ouverture de jardins potagers dans les écoles ou bien encore la création de jardins d'insertion.

À Depuis le 12 mars, date de la naissance d'André Le Nôtre, des événements sont organisés chaque mois, jusqu'à la fin de l'année.

À côté de la programmation du château de Versailles consacrée à la dimension historique de Le Nôtre, la ville de Versailles témoigne par les inaugurations de nombreux aménagements paysagers de la vitalité de son héritage.

Les rencontres internationales André Le Nôtre les 1er, 2 et 3 juillet, organisées par l'interprofession de la filière horticole et du paysage, avec le concours d'Erik Orsenna, ont complété ce dispositif par un échange entre les différents acteurs de la pensée et des pratiques du paysage.

Parmi les projets les plus significatifs de l'année Le Nôtre figure la reconstitution d'une allée dessinée par Le Nôtre, sur le site des Matelots-Mortemets. Cette importante opération patrimoniale de plus de 3,2 kilomètres est réalisée sous les directives de Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments Historiques. Traversant les vastes terrains situés entre la pièce d'eau des Suisses et l'étoile de Choisy, cette nouvelle allée Le Nôtre, financée par l'intercommunalité de Versailles Grand Parc, constitue une étape majeure dans la requalification du site des Matelots-Mortemets, au sud du petit parc du château de Versailles.

Sites internet

André Le Nôtre portant l'ordre de Saint-Michel, par Carlo Maratta, château de Versailles.Parterre du Midi, jardins de Versailles - ©Georges Puissant
16 fois ville-étape
90 000 habitants (Versaillais, Versaillaises)
Préfecture des Yvelines (78)
Slogan
 : La Ville Royale
Spécialités : Versaillais au chocolat (gâteau), Macaron de Marie-Antoinette
Économie : tourisme, administration.
Sport : Paris-Versailles pédestre
Personnalités : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Marie-Antoinette, André Le Notre (paysagiste), Alexandre Millerand (président), Bruno Podalydes (acteur), Michel Gondry (réalisateur), Francis Perrin (acteur).
Festivals : Année Le Notre 2013, Mois Molière (juin)
Labels : patrimoine mondial de l'UNESCO, ville fleurie (3).

Les Grandes Dates

  • 1037

    Première mention de Versailles. Le village se développe autour d’un manoir féodal et de l’église Saint Julien.
  • 1561

    Martial de Loménie, secrétaire des finances de Charles IX, devient seigneur de Versailles. Emprisonné pour protestantisme supposé, il est dépossédé par les Gondi.
  • 1632

    Louis XIII rachète la seigneurie de Versailles à Jean-François de Gondi, archevêque de Paris pour y construire un château.
  • 1671

    Louis XIV lance la construction de son château.
  • 1682

    Louis XIV et la Cour s’installent au château de Versailles.
  • 1715

    À la mort de Louis XIV, la ville compte 30.000 habitants.
  • 1759

    Sous Louis XV, construction de l’Hôtel de la Marine et des Affaires étrangères et de l’Hôtel de la Guerre.
  • 1783

    Vol de Montgolfier à Versailles.
  • 1789

    Réunion des États généraux et Serment du jeu de paume. Une foule de Parisiens oblige le roi à rentrer à Paris. Révolution – Le château est dépouillé mais pas détruit. Napoléon s’y installe brièvement.
  • 1837

    Louis-Philippe inaugure le musée d’histoire de France.
  • 1871

    Commune de Paris. Le gouvernement d’Adolphe Thier s’installe à Versailles.
  • 1919

    Traité de Versailles.
  • 1940

    Versailles est occupé par les Allemands.
  • 1965

    Versailles devient chef-lieu des Yvelines.
  • 1966

    Restauration du Grand Trianon, qui devient la demeure des hôtes de la République.
  • 1982

    Sommet du G7.
Portrait de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud - ©Collections de Louis XIVLe Château de Versailles en 1668; huile sur toile, château de Versailles par Pierre Patel
16 fois ville-étape
90 000 habitants (Versaillais, Versaillaises)
Préfecture des Yvelines (78)
Slogan
 : La Ville Royale
Spécialités : Versaillais au chocolat (gâteau), Macaron de Marie-Antoinette
Économie : tourisme, administration.
Sport : Paris-Versailles pédestre
Personnalités : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Marie-Antoinette, André Le Notre (paysagiste), Alexandre Millerand (président), Bruno Podalydes (acteur), Michel Gondry (réalisateur), Francis Perrin (acteur).
Festivals : Année Le Notre 2013, Mois Molière (juin)
Labels : patrimoine mondial de l'UNESCO, ville fleurie (3).

Sites internet

Versailles et le cyclisme

Pendant longtemps, Versailles servit de rampe de lancement à la dernière étape du Tour de France et au dénouement de la Grande Boucle. C'est cette tradition que la centième du Tour ne pouvait ignorer.

La dernière visite dans la cité royale en 1989 rappelle surtout le duel final entre Laurent Fignon et Greg LeMond. Le contre-la-montre dessiné jusqu'aux Champs-Élysées s'était conclu par l'écart le plus serré de l'histoire : huit secondes d'avance au classement général final pour l'Américain.

Auparavant, la ville royale avait été à huit reprises le point de départ du contre-la-montre final du Tour de France, et avait placé sur l'orbite du succès Jacques Anquetil, Felice Gimondi, Eddy Merckx ou Luis Ocana.

Laurent Fignon, Etape Versailles/Paris du Tour de France de 1989 – ©Presse Sports/ClementGreg Lemond le long de la seine lors de l’Etape Versailles/Paris du Tour de France de 1989 - ©Presse Sports/Boutroux
16 fois ville-étape
90 000 habitants (Versaillais, Versaillaises)
Préfecture des Yvelines (78)
Slogan
 : La Ville Royale
Spécialités : Versaillais au chocolat (gâteau), Macaron de Marie-Antoinette
Économie : tourisme, administration.
Sport : Paris-Versailles pédestre
Personnalités : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Marie-Antoinette, André Le Notre (paysagiste), Alexandre Millerand (président), Bruno Podalydes (acteur), Michel Gondry (réalisateur), Francis Perrin (acteur).
Festivals : Année Le Notre 2013, Mois Molière (juin)
Labels : patrimoine mondial de l'UNESCO, ville fleurie (3).

Sites internet

A voir

Le château (Monument Historique)

Classé depuis 30 ans au patrimoine mondial de l'humanité, le château de Versailles constitue l'une des plus belles réalisations de l'art français au XVIIe siècle. L'ancien pavillon de chasse de Louis XIII fut transformé et agrandi par son fils Louis XIV qui y installa la Cour et le gouvernement de la France en 1682. Jusqu'à la Révolution française, les rois s'y sont succédé, embellissant chacun à leur tour le Château.

Galerie des Glaces, Grands Appartements du Roi, Musée de l'Histoire de France : au fil des siècles, le château de Versailles, siège du pouvoir jusqu'en 1789, n'a cessé de se déployer.

Il n'est au départ qu'un modeste château construit par Louis XIII pour la chasse. C'est cet emplacement qui sera néanmoins choisi par Louis XIV pour construire le palais que nous connaissons aujourd'hui, symbole de l'absolutisme royal et incarnation de l'art classique français.

Dans les années 1670, Louis XIV fait notamment aménager les Grands Appartements du Roi et de la Reine. La réalisation la plus emblématique de ces espaces, lieux de parade et de réception par excellence, reste la galerie des Glaces imaginée par Mansart. Au siècle suivant, les agrandissements se poursuivent, avec notamment la construction de la Chapelle et de l'Opéra. Le Château compte aujourd'hui 63 154 m2 répartis en 2 300 pièces.

Si le Château perd sa vocation de siège officiel du pouvoir en 1789, il connaît au XIXe siècle une nouvelle destinée : devenir le Musée de l'Histoire de France, voulu par Louis-Philippe, monté sur le trône en 1830. De nombreuses salles du Château accueillent alors les nouvelles collections retraçant les grands événements de l'Histoire de France, enrichies jusqu'au début du XXe siècle.

Le Grand Trianon (Monument Historique)

Le Grand Trianon a été élevé par Jules Hardouin Mansart en 1687 sur l'emplacement du « Trianon de Porcelaine », que Louis XIV avait fait construire en 1670 pour y fuir les fastes de la Cour et y abriter ses amours avec Mme de Montespan. Le Grand Trianon est sans doute l'ensemble de bâtiments le plus raffiné de tout le domaine de Versailles. « Petit palais de marbre rose et de porphyre avec des jardins délicieux » selon la description de Mansart qui respecte à la lettre les indications de Louis XIV ,très impliqué dans cette construction, on ne peut que tomber sous le charme de cet édifice aux proportions élégantes dégageant intimité, douceur et grandeur. Très influencé par l'architecture italienne, ce palais s'étend sur un seul niveau, placé entre cour et jardin, recouvert d'un toit plat, dissimulé par une balustrade, autrefois agrémentée de groupes d'enfants, de vases, de figures sculptées.

Renommé pour ses jardins à la française, ordonnés et géométriques, « rempli de toutes sortes de fleurs d'orangers et d'arbrisseaux vert », nous rapporte Félibien, le « Trianon de Marbre » est entouré, dès sa construction, de plusieurs dizaines de milliers de plantes vivaces et tubéreuses. Enterrées en pots, afin de pouvoir être changées tous les jours, et créer ainsi un spectacle fleuri et embaumé, ces plantes offrent un décor vivant qui anime la perfection de cette architecture tout entière ouverte sur les jardins.

Le domaine de Marie-Antoinette (Monument Historique)

Du Petit Trianon aux jardins de la Reine, en passant par le Hameau, le Domaine, ouvert en 2006, dévoile toute l'intimité de Marie-Antoinette. L'épouse de Louis XVI aimait retrouver en ces lieux les plaisirs d'une vie simple et champêtre, loin des fastes de Versailles.

Le Petit Trianon et son parc sont indissociablement liés au souvenir de la reine Marie-Antoinette. Elle est la seule reine qui ait imposé son goût personnel à Versailles. Bafouant la vieille cour et ses traditions, elle tient à vivre comme elle l'entend. Dans son domaine de Trianon que Louis XVI lui a offert en 1774, elle trouve le havre d'intimité qui lui permet d'échapper à l'Etiquette. Nul ne peut y pénétrer sans son invitation.

Depuis sa restauration en 2008, le domaine a retrouvé sa cohérence en tant que lieu réservé et préservé, centré sur son château. Ce dispositif donne à voir l'éclectisme et le raffinement de Marie-Antoinette, un art de vivre lié à une liberté de penser car l'esprit des Lumières n'était pas absent de ces lieux.

Depuis 2007, l'accès au domaine s'effectue à partir de la maison du Suisse, c'est-à-dire du Portier, qui détenait ainsi non seulement les clefs du Petit Trianon, mais aussi le pouvoir de le faire visiter en l'absence de la Reine.

Le Château de Versailles – ©Ville de VersaillesLe Grand Trianon du Château de Versailles, coté sud-ouest
16 fois ville-étape
90 000 habitants (Versaillais, Versaillaises)
Préfecture des Yvelines (78)
Slogan
 : La Ville Royale
Spécialités : Versaillais au chocolat (gâteau), Macaron de Marie-Antoinette
Économie : tourisme, administration.
Sport : Paris-Versailles pédestre
Personnalités : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Marie-Antoinette, André Le Notre (paysagiste), Alexandre Millerand (président), Bruno Podalydes (acteur), Michel Gondry (réalisateur), Francis Perrin (acteur).
Festivals : Année Le Notre 2013, Mois Molière (juin)
Labels : patrimoine mondial de l'UNESCO, ville fleurie (3).

Sites internet

L'affaire du collier de la Reine

Grand aumônier de France, le cardinal de Rohan est en disgrâce auprès de la Reine depuis son retour de Vienne comme ambassadeur. Sur les conseils de sa mère, Marie-Antoinette l'a écarté de son entourage pour ses mœurs licencieuses. Soucieux de regagner sa confiance, le cardinal est prêt à tout. Dans son entourage, une Madame de La Motte se prétend amie de la souveraine. C'est une aventurière qui dit descendre des Valois ! Elle promet au cardinal son retour en grâce. Elle organise pour cela, le 11 août 1784, une rencontre nocturne dans le bosquet de la Reine. La prétendue Marie-Antoinette réconforte le cardinal sur sa situation. Rohan est aux anges !

Depuis plusieurs années, les joailliers de la Couronne, Böhmer et Bassenge, cherchent à vendre un somptueux collier de 540 diamants. Ils l'ont proposé à Louis XVI en 1782 mais la Reine l'a refusé.  Son prix est en effet astronomique : 1,6 million de livres ! Madame de La Motte en parle au cardinal. Il est prêt à l'offrir à la Reine moyennant un échelonnement du paiement en quatre versements sur 2 ans. Les bijoutiers sont ravis de trouver enfin acquéreur. Ils remettent le collier au cardinal le 1er février 1785, lequel le remet à Madame de La Motte, qui disparaît avec ses complices.

Böhmer remet le 12 juillet à la Reine une lettre faisant allusion au collier. Lettre qu'elle ne prend pas au sérieux et détruit. Devant son mutisme, le joaillier revient à la charge en août. Il s'étonne auprès de Madame Campan, sa femme de chambre, de ne pas avoir reçu le paiement total du bijou. Apprenant de celle-ci ce que veulent les joailliers, la Reine exige des éclaircissements. L'affaire est découverte. Le 15 août, avant de célébrer l'office dans la Chapelle royale, Rohan est convoqué par le roi. Au sortir de son cabinet, il est arrêté dans la galerie des Glaces au milieu des courtisans médusés. Le scandale éclate !

Le cardinal est jugé devant le Parlement de Paris en mai 1786. Contre toute attente, il est blanchi. Madame de La Motte et ses complices sont arrêtés et jugés. Elle sera marquée au fer rouge du V de voleuse. Quoique innocente, la Reine fait finalement figure de coupable. Le scandale, c'est elle ! Elle a voulu la perte du cardinal qu'elle déteste. Son impopularité est à son comble.

Le Collier de la Reine, reconstitution en zircon, Château de Breteuil, France - ©Jebulon
16 fois ville-étape
90 000 habitants (Versaillais, Versaillaises)
Préfecture des Yvelines (78)
Slogan
 : La Ville Royale
Spécialités : Versaillais au chocolat (gâteau), Macaron de Marie-Antoinette
Économie : tourisme, administration.
Sport : Paris-Versailles pédestre
Personnalités : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Marie-Antoinette, André Le Notre (paysagiste), Alexandre Millerand (président), Bruno Podalydes (acteur), Michel Gondry (réalisateur), Francis Perrin (acteur).
Festivals : Année Le Notre 2013, Mois Molière (juin)
Labels : patrimoine mondial de l'UNESCO, ville fleurie (3).

Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 14

Classements à l'issue de l'étape 14

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Chris Froome va-t-il perdre une partie de son avantage dans l'étape de Lyon ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour