Tours

Icônes de Tours

« Icônes de Tours », c'est une façon originale d'approcher la ville et pour ses habitants de se la réapproprier. Au travers d'un site Internet www.icones.tours.fr, les lieux et personnages qui ont jalonné la longue histoire de la ville. Ils sont choisis pour leur pertinence et représentés sous forme d'icônes. En cliquant sur ceux-ci, un pan d'histoire, un aspect de la vie locale prend vie. À travers près de 100 lieux, événements, personnages, idées et projets, spécialités, traits de personnalité, il s'agit d'esquisser par petites touches un portrait de Tours et de laisser ensuite « carte blanche » aux habitants et aux visiteurs pour l'enrichir. Chacun peut ainsi proposer une icône qui lui ressemble ou résume la ville à ses yeux. Incontournables ou anecdotiques, émouvants, personnels ou amusants, consensuels ou parfois polémiques, on découvre sur icones.tours.fr ce qui fait de Tours une ville singulière.


En cliquant par exemple sur l'icône vélo, on découvre le dispositif de vélos en location à Tours, Vélociti, ainsi que le parcours de balade « la Loire à vélo », permettant de découvrir les plus beaux paysages de la région sur près de 650 km !

Sites internet

Icones de Tours - ©icones.tours.fr
7 fois ville-étape
137 000 habitants (Tourangeaux, Tourangelles)
Préfecture d'Indre-et-Loire (37)
Signature : Capitale des Châteaux de la Loire
Spécialités : vins de Touraine, géline de Touraine, rillettes, rillons, andouillette au vouvray, nougat de Tours (gâteau aux fruits confits).
Économie : tourisme, centre hospitalier universitaire, industrie, base aérienne, Cosmétic Valley, compagnonnage.
Personnalités : Saint Martin, Grégoire de Tours, François Rabelais, René Descartes, Honoré de Balzac, Harry Roselmack (journaliste), Nadiya (chanteuse), Ben l'Oncle Soul (chanteur), Jérôme Touzalin (dramaturge),  Michel Audiard (orfèvre, sculpteur).
Sport : Tours volley-ball, Tours FC (football) Tours Joué basket, Enfants Neptunes de Tours (natation), Paris-Tours.
Festivals : Florilège Vocal (mai), Mauvais Genre (cinéma - avril), Fêtes Musicales en Touraine (juin), Rayons frais (arts et la ville - juillet), Tours sur Loire (guinguette l'été), A Tours de bulles (BD, septembre).
Labels : Patrimoine mondial de l'Unesco (Val de Loire), Cité de la gastronomie, ville d'art et d'histoire, ville fleurie (4), ville Internet (3@), Guidon d'or 2013.


Les Grandes Dates

  • 1er siècle

    Est mentionné pour la première fois le nom de Caesarodunum (« la colline de César »), nouvelle cité destinée à devenir le chef-lieu du peuple des Turons romanisés.
  • 316

    Naissance de Saint Martin, deuxième évêque de Tours, dont le culte va faire de Tours le siège d’un pèlerinage important.
  • 539

    Naissance de Grégoire de Tours, évêque et historien des Francs.
  • 853

    Tours tombe aux mains des Vikings.
  • 11e siècle

    Tours devient un fief de la maison d’Anjou, puis par sa branche aînée, des Plantagenêt et donc des rois d’Angleterre.
  • 1204

    Philippe-Auguste annexe la Touraine, qui devient française dix ans plus tard.
  • XVe siècle

    Tours devient une résidence privilégiée des rois de France et notamment de Louis XI.
  • Renaissance

    Création de nombreux châteaux dans la région de Tours, aujourd’hui regroupés sous l’appellation châteaux de la Loire.
  • 1790

    Tours devient le chef-lieu de l’Indre-et-Loire.
  • 1854

    Arrivée du train qui fait de Saint-Pierre-des-Corps un nœud ferroviaire crucial.
  • 1920

    Congrès de Tours. Scission entre Parti socialiste et Parti communiste français.
  • 1940

    Destruction partielle de la ville. Tour accueille brièvement le gouvernement français.
  • 1970

    Fondation de l’université François Rabelais.
  • 2013

    31 août, inauguration de la 1ère ligne de tramway dessiné notamment par Daniel Buren. Il desservira 15 km du nord au sud de l’agglomération.
Saint Martin renonce à sa vie militaire et de chevalier, par le peintre italien Simone MartiniPhilippe Auguste traversant la Loire (Grandes Chroniques de France, XIVe-XVe siècle) – Domaine public des Etats-Unis
7 fois ville-étape
137 000 habitants (Tourangeaux, Tourangelles)
Préfecture d'Indre-et-Loire (37)
Signature : Capitale des Châteaux de la Loire
Spécialités : vins de Touraine, géline de Touraine, rillettes, rillons, andouillette au vouvray, nougat de Tours (gâteau aux fruits confits).
Économie : tourisme, centre hospitalier universitaire, industrie, base aérienne, Cosmétic Valley, compagnonnage.
Personnalités : Saint Martin, Grégoire de Tours, François Rabelais, René Descartes, Honoré de Balzac, Harry Roselmack (journaliste), Nadiya (chanteuse), Ben l'Oncle Soul (chanteur), Jérôme Touzalin (dramaturge),  Michel Audiard (orfèvre, sculpteur).
Sport : Tours volley-ball, Tours FC (football) Tours Joué basket, Enfants Neptunes de Tours (natation), Paris-Tours.
Festivals : Florilège Vocal (mai), Mauvais Genre (cinéma - avril), Fêtes Musicales en Touraine (juin), Rayons frais (arts et la ville - juillet), Tours sur Loire (guinguette l'été), A Tours de bulles (BD, septembre).
Labels : Patrimoine mondial de l'Unesco (Val de Loire), Cité de la gastronomie, ville d'art et d'histoire, ville fleurie (4), ville Internet (3@), Guidon d'or 2013.


Sites internet

Tours et le cyclisme

Totalement oublié aujourd'hui, Jean Brankart a ouvert le palmarès des victoires d'étape à Tours en 1955, année où le Belge termina deuxième du Tour derrière Louison Bobet. Il fut encore 10e en 1959 et meilleur grimpeur du Tour d'Italie en 1958.

De même que Paris-Tours ne s'achève pas obligatoirement par un sprint massif au mois d'octobre, les arrivées à Tours se répartissent aussi équitablement entre finisseurs et baroudeurs. C'est ainsi que, lors des deux dernières étapes qui arrivaient dans la préfecture de l'Indre-et-Loire, Tom Boonen a obtenu son unique succès sur l'avenue de Grammont, en 2005, tandis que Leon Van Bon y avait conclu victorieusement une échappée en 2000.

Deux coureurs en exercice sont originaires de Tours : Cyril Lemoine et Jérémy Roy, le Supercombatif du Tour 2011.  

Tom Boonen vainqueur de l’étape La Chataigneraie/Tours lors du Tour de France 2005 - ©Presse Sports/B.Papon
7 fois ville-étape
137 000 habitants (Tourangeaux, Tourangelles)
Préfecture d'Indre-et-Loire (37)
Signature : Capitale des Châteaux de la Loire
Spécialités : vins de Touraine, géline de Touraine, rillettes, rillons, andouillette au vouvray, nougat de Tours (gâteau aux fruits confits).
Économie : tourisme, centre hospitalier universitaire, industrie, base aérienne, Cosmétic Valley, compagnonnage.
Personnalités : Saint Martin, Grégoire de Tours, François Rabelais, René Descartes, Honoré de Balzac, Harry Roselmack (journaliste), Nadiya (chanteuse), Ben l'Oncle Soul (chanteur), Jérôme Touzalin (dramaturge),  Michel Audiard (orfèvre, sculpteur).
Sport : Tours volley-ball, Tours FC (football) Tours Joué basket, Enfants Neptunes de Tours (natation), Paris-Tours.
Festivals : Florilège Vocal (mai), Mauvais Genre (cinéma - avril), Fêtes Musicales en Touraine (juin), Rayons frais (arts et la ville - juillet), Tours sur Loire (guinguette l'été), A Tours de bulles (BD, septembre).
Labels : Patrimoine mondial de l'Unesco (Val de Loire), Cité de la gastronomie, ville d'art et d'histoire, ville fleurie (4), ville Internet (3@), Guidon d'or 2013.


Sites internet

A voir

Cathédrale Saint-Gatien (Monument Historique)

La cathédrale Saint-Gatien a été construite entre 1170 et 1547. Lors de sa création, elle était située presque au débouché du pont franchissant la Loire, sur la route reliant Paris au sud-ouest de la France.
La première cathédrale Saint-Maurice a été édifiée de 337 à 371. Incendiée en 561, elle est restaurée par Grégoire de Tours et dédicacée en 590. La cathédrale de Tours est reconstruite au cours du deuxième quart du XIIe siècle puis à nouveau incendiée en 1166 lors des luttes entre Louis VII de France et Henri II d'Angleterre. La cathédrale actuelle remplace l'édifice roman. La façade a perdu les grandes statues des piédroits, détruites par les protestants au cours des guerres de Religion. Mais elle demeure une des plus extraordinaires créations du gothique flamboyant dans ce qu'il a de plus baroque.

Château de Tours (Monument Historique)

Il date du XIe siècle. Jusqu'aux années 2000 le Château royal de Tours faisait office d'aquarium où l'on pouvait voir environ 1500 poissons représentant 200 espèces. Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis août 1913. Aujourd'hui, il abrite des expositions contemporaines (Joan Miró, Daniel Buren, Nadar...) et l'atelier d'histoire de Touraine y présente des documents archéologiques, historiques, des maquettes, des montages audio-visuels concernant l'histoire de la ville.

Eglise Saint-Julien (Monument Historique)

L'église Saint-Julien de Tours est une ancienne abbaye bénédictine dont l'origine remonte au VIe siècle et dont l'abbatiale date majoritairement du XIIIe siècle. Pendant cinq siècles se succèdent destructions et reconstructions et l'église est rebâtie sous sa forme actuelle en 1224.
Les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale ont ravagé une grande partie du centre ville. Miraculeusement, Saint-Julien est restée debout.  

Hôtel de ville (Monument Historique)

L'Hôtel de ville de Tours est construit entre 1896 et 1904 par l'architecte tourangeau Victor Laloux qui a également dessiné la basilique Saint-Martin et la gare du centre-ville. L'édifice monumental, démesurément grand par rapport à la place Jean Jaurès et au Palais de Justice, est destiné à refléter les vertus républicaines et l'autorité municipale. L'Hôtel de ville et la place Jean Jaurès évoquent un aménagement parisien.

Cathédrale Saint-Gatien - ©Ville de ToursChâteau de Tours - ©Ville de ToursHôtel de Ville - ©Ville de ToursVieux Tours - ©Ville de Tours
7 fois ville-étape
137 000 habitants (Tourangeaux, Tourangelles)
Préfecture d'Indre-et-Loire (37)
Signature : Capitale des Châteaux de la Loire
Spécialités : vins de Touraine, géline de Touraine, rillettes, rillons, andouillette au vouvray, nougat de Tours (gâteau aux fruits confits).
Économie : tourisme, centre hospitalier universitaire, industrie, base aérienne, Cosmétic Valley, compagnonnage.
Personnalités : Saint Martin, Grégoire de Tours, François Rabelais, René Descartes, Honoré de Balzac, Harry Roselmack (journaliste), Nadiya (chanteuse), Ben l'Oncle Soul (chanteur), Jérôme Touzalin (dramaturge),  Michel Audiard (orfèvre, sculpteur).
Sport : Tours volley-ball, Tours FC (football) Tours Joué basket, Enfants Neptunes de Tours (natation), Paris-Tours.
Festivals : Florilège Vocal (mai), Mauvais Genre (cinéma - avril), Fêtes Musicales en Touraine (juin), Rayons frais (arts et la ville - juillet), Tours sur Loire (guinguette l'été), A Tours de bulles (BD, septembre).
Labels : Patrimoine mondial de l'Unesco (Val de Loire), Cité de la gastronomie, ville d'art et d'histoire, ville fleurie (4), ville Internet (3@), Guidon d'or 2013.


Sites internet

L'héritage de Saint-Martin de Tours

C'est à partir des textes de Sulpice Sévère, contemporain de Saint Martin, ainsi que d'autres historiens, comme Grégoire de Tours, plus tard, que nous connaissons une partie de sa vie. Grand voyageur tout au long de sa vie, Martin naquit en 316 en Pannonie, l'actuelle Hongrie, de parents païens. Élevé à Pavie, en Italie, où son père était militaire, il fut enrôlé dans l'armée romaine à quinze ans, et parcourut une grande partie de l'Empire romain d'Occident. En 337, en garnison à Amiens, en Gaule, il partagea la moitié de son manteau pour le donner à un pauvre mourant de froid. Il eut alors la révélation de la foi et se convertit au christianisme. En 356, il quitta l'armée à Worms, en Germanie. Il se mit alors au service de Saint Hilaire, évêque de Poitiers, qui le forma. Parti retrouver ses parents en Pannonie, il convertit sa mère. Il s'installa ensuite à Milan, en Italie, pour essayer de retrouver Hilaire, alors en exil. Chassé de Milan, il partit s'isoler pour un temps sur l'île de Gallinaria, sur la côte ligure. Puis, il revint en France pour rejoindre Saint Hilaire ; sur les conseils de celui-ci, Martin s'installa comme ermite près de Poitiers, et fonda le monastère de Ligugé, premier monastère d'Occident. Enlevé par les Tourangeaux qui voulaient en faire leur évêque, Martin fut élu évêque de Tours le 4 Juillet 371. Il créa le monastère de Marmoutier, près de Tours, et fonda les premières églises rurales de la Gaule, tout en sillonnant une partie de l'Europe : Allemagne, Luxembourg, Suisse, Espagne…

Saint Martin mourut le 8 novembre 397 à Candes-Saint-Martin et fut enterré le 11 novembre à Tours. Dès le début du Ve siècle le plus grand pèlerinage de la chrétienté après Jérusalem et Rome commence. Son souvenir est inscrit dans toute l'Europe depuis dix-sept siècles. C'est en 2016 que sera célébré le 1700e anniversaire de sa naissance.

Statue de Saint Martin et le mendiant dans la façade principale de l'église du monastère de Tibães à Braga, Portugal - José GoncalvesReprésentation traditionnelle la plus fréquente de saint Martin, coupant son manteau pour le partager avec un pauvre. Détail de la façade du Duomo di san Martino de Lucques, Italie
7 fois ville-étape
137 000 habitants (Tourangeaux, Tourangelles)
Préfecture d'Indre-et-Loire (37)
Signature : Capitale des Châteaux de la Loire
Spécialités : vins de Touraine, géline de Touraine, rillettes, rillons, andouillette au vouvray, nougat de Tours (gâteau aux fruits confits).
Économie : tourisme, centre hospitalier universitaire, industrie, base aérienne, Cosmétic Valley, compagnonnage.
Personnalités : Saint Martin, Grégoire de Tours, François Rabelais, René Descartes, Honoré de Balzac, Harry Roselmack (journaliste), Nadiya (chanteuse), Ben l'Oncle Soul (chanteur), Jérôme Touzalin (dramaturge),  Michel Audiard (orfèvre, sculpteur).
Sport : Tours volley-ball, Tours FC (football) Tours Joué basket, Enfants Neptunes de Tours (natation), Paris-Tours.
Festivals : Florilège Vocal (mai), Mauvais Genre (cinéma - avril), Fêtes Musicales en Touraine (juin), Rayons frais (arts et la ville - juillet), Tours sur Loire (guinguette l'été), A Tours de bulles (BD, septembre).
Labels : Patrimoine mondial de l'Unesco (Val de Loire), Cité de la gastronomie, ville d'art et d'histoire, ville fleurie (4), ville Internet (3@), Guidon d'or 2013.


Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour