Besançon

Une ville en mouvement

Le chantier est désormais lancé, le projet est « sur les rails » : en 2015, le Grand Besançon sera doté d’un tramway. Chaque jour, ce seront 50 000 personnes qui utiliseront cette ligne reliant les principaux secteurs d’habitation. Toujours du côté des transports, le 11 décembre 2011, le premier train de la branche Est de la LGV européenne Rhin-Rhône est entré en gare de «  Besançon Franche-Comté  », mettant Besançon à 2h10 de Paris, 1h50 de Lyon et 1h40 de Strasbourg, aux portes de l’Allemagne.

A Besançon, la vie culturelle est également en pleine ébullition. Après l’inauguration de la Rodia, nouvelle scène des musiques actuelles, Besançon attend désormais sa « Cité des Arts et de la Culture », qui se dressera dès 2013 sur le site de l'ancien port fluvial. Accueillant  le Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon (CRR) ainsi que le Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC), la « Cité des Arts et de la Culture » du Grand Besançon, œuvre de l’architecte japonais Kengo Kuma, viendra compléter l’offre culturelle bisontine déjà riche d’une scène nationale, d’un centre dramatique national, d’un théâtre musical, d’une salle des musiques actuelles, d’un orchestre régional, d’un musée des Beaux-Arts, etc.

*******

Bienvenue chez M. Hugo

Sur la place où sont nés Charles Nodier et les frères Lumière, et où vécut Gustave Courbet, la maison natale de Victor Hugo ouvrira ses portes en 2013 au 140, Grande Rue à Besançon. L’ambition de la maison natale ne sera pas d’y ouvrir un énième musée. La mise en place d’une scénographie vivante et attractive permettra d’évoquer les combats et les engagements de Victor Hugo. Des objets d’art, parfois majeurs, lui ayant appartenu pour certains, compléteront cette évocation. 

Sites internet

Le projet de la Cité des Arts et de la Culture, vue depuis le pont de Bregille - © Kengo Kuma et Associates / ArchidevKengo Kuma, architecte de la Cité des Arts et de la Culture - © www.citedesartsetdelaculture.fr
18 fois ville-étape
123 000 habitants (Bisontins, Bisontines)
Préfecture du Doubs (25)Économie  : horlogerie de pointe, micromécanique, microtechnique, équipementiers automobile.
Spécialités  : Comté, Cancoillotte, Morbier, charcuterie fumée, Vins du Jura (vin Jaune, vin de Paille, etc.), Champignons (morilles, girolles, cèpes), Coq au vin Jaune et morilles, escargots, truite au vin Jaune, chocolat (Boulets de la Citadelle, Doubs Frissons.
Sport  : Hand-ball (féminines championne d’Europe et de France en 2003), Judo, Amicale cycliste bisontine.
Personnalités  : Victor Hugo, Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Jean de Gribaldy, Tristan Bernard.
Festivals  : Festival des caves (théâtre, mai), Ville en Fêtes (juin), Jazz en Franche-Comté (juin), Orgue en Ville (juin), Festival du livre de jeunesse de Palente (juin), Festival International de Musique de Besançon (septembre)
Labels  : Ville d’art et d’histoire, placée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (Fortifications Vauban), Première ville verte de France, Ville fleurie ***, Ville internet @@@@@, Ville amie des enfants, Cité-RGIE (développement durable).

Les Grandes Dates

  • 500 avant JC

    installation d’un village celte qui prend le nom de Vesontio.
  • Époque grecque

    Les Grecs appellent Besançon Chrysopolis.
  • 58 avant JC

    Jules César s’empare de Vesontio, dont il souligne l’importance stratégique.
  • 212

    Martyre de Saint Ferréol et de Saint Ferjeux, exécutés sur l’ordre du gouverneur romain Claude alors qu’ils évangélisaient la ville. Ce sont aujourd’hui les saints patrons de la ville.
  • 496

    Clovis s’empare de Vesontio, tombée aux mains des Burgondes.
  • 888

    le roi de France, Eudes, fait de Richard II le Justicier le premier Duc de Bourgogne, avec Besançon sous sa juridiction. La ville devient un archevêché.
  • 1016

    Le roi Rodolphe III de Bourgogne meurt sans succession et Besançon est intégrée au Saint Empire germanique.
  • 1307

    Par une série de mariages, Mahaut d’Artois ramène Besançon sous la tutelle du royaume de France et restaure l’autorité des Ducs de Bourgogne.
  • 1477

    Mort de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Son héritière, Marie de Bourgogne épouse Maximilien de Habsbourg, futur Empereur.
  • 1678

    Louis XIV réclame sans succès la restitution de la Franche-Comté après son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche. Il s’en empare par la force et demande à Vauban d’achever la construction de la citadelle.
  • 1793

    Laurent Mégevand, horloger suisse, présente un projet de manufacture de montres.
  • 1802

    Naissance de Victor Hugo à Besançon.
  • 1875

    Besançon devient la capitale de l’horlogerie française avec 400 ateliers.
  • 1942-44

    99 résistants sont fusillés dans la citadelle.
Statue de Victor Hugo par Ousmane Sow, Place des Droits de l’Homme - © WikipedroStatues de Saint-Ferréol et de Saint-Ferjeux, saints patrons de la ville - © Arnaud 25Siège de Besançon par Louis XIV, par le peintre Adam François Van der Meulen
18 fois ville-étape
123 000 habitants (Bisontins, Bisontines)
Préfecture du Doubs (25)Économie  : horlogerie de pointe, micromécanique, microtechnique, équipementiers automobile.
Spécialités  : Comté, Cancoillotte, Morbier, charcuterie fumée, Vins du Jura (vin Jaune, vin de Paille, etc.), Champignons (morilles, girolles, cèpes), Coq au vin Jaune et morilles, escargots, truite au vin Jaune, chocolat (Boulets de la Citadelle, Doubs Frissons.
Sport  : Hand-ball (féminines championne d’Europe et de France en 2003), Judo, Amicale cycliste bisontine.
Personnalités  : Victor Hugo, Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Jean de Gribaldy, Tristan Bernard.
Festivals  : Festival des caves (théâtre, mai), Ville en Fêtes (juin), Jazz en Franche-Comté (juin), Orgue en Ville (juin), Festival du livre de jeunesse de Palente (juin), Festival International de Musique de Besançon (septembre)
Labels  : Ville d’art et d’histoire, placée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (Fortifications Vauban), Première ville verte de France, Ville fleurie ***, Ville internet @@@@@, Ville amie des enfants, Cité-RGIE (développement durable).

Sites internet

Besançon et le cyclisme

La préfecture du Doubs était déjà sur la carte du Tour 1905, ce qui en fait la ville la plus anciennement liée à l’épreuve, après Paris, au programme en 2012. La première arrivée à Besançon rentre dans la catégorie des étapes historiques puisque les coureurs, partis de Nancy, avaient pour la première fois franchi le Ballon d’Alsace, une difficulté qui préfigurait les futures ascensions en montagne. En 2009, le Russe Serguei Ivanov s’était imposé en se débarrassant de ses compagnons d’échappés un peu avant d’entrevoir la citadelle. Au rayon des chronos, Lance Armstrong avait remporté en 2004 le dernier contre-la-montre organisé à Besançon.

Besançon est également la ville de Jean de Gribaldy, qui créa l’Amicale cycliste bisontine. Malheureusement, «  le Vicomte  » fut contraint à l’abandon dans l’étape Lausanne - Mulhouse du Tour 1948 qui passait sur ses terres. «  La montée Jean de Gribaldy  », qui conduit au fort de la Chaudanne, lui rend un hommage aussi escarpé que mérité. Parmi les coureurs formés à l’AC Bisontin, on peut citer Jacques Decrion, ou plus près de nous Laszlo Bodrogi et le grand espoir Thibaut Pinot. 

On ne saurait être complet sans mentionner l’écrivain bisontin Tristan Bernard, amoureux du Tour, du cyclisme et qui fut directeur du vélodrome Buffalo. 

Serguei Ivanov s’est imposé sur le Tour à Besançon en 2009 - © Presse SportsJean de Gribaldy (à droite), en compagnie de Joaquim Agostinho - © Collection privée familles de Gribaldy-Diéterlé / www.jeandegribaldy.com
18 fois ville-étape
123 000 habitants (Bisontins, Bisontines)
Préfecture du Doubs (25)Économie  : horlogerie de pointe, micromécanique, microtechnique, équipementiers automobile.
Spécialités  : Comté, Cancoillotte, Morbier, charcuterie fumée, Vins du Jura (vin Jaune, vin de Paille, etc.), Champignons (morilles, girolles, cèpes), Coq au vin Jaune et morilles, escargots, truite au vin Jaune, chocolat (Boulets de la Citadelle, Doubs Frissons.
Sport  : Hand-ball (féminines championne d’Europe et de France en 2003), Judo, Amicale cycliste bisontine.
Personnalités  : Victor Hugo, Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Jean de Gribaldy, Tristan Bernard.
Festivals  : Festival des caves (théâtre, mai), Ville en Fêtes (juin), Jazz en Franche-Comté (juin), Orgue en Ville (juin), Festival du livre de jeunesse de Palente (juin), Festival International de Musique de Besançon (septembre)
Labels  : Ville d’art et d’histoire, placée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (Fortifications Vauban), Première ville verte de France, Ville fleurie ***, Ville internet @@@@@, Ville amie des enfants, Cité-RGIE (développement durable).

Sites internet

A voir

La Citadelle

Impressionnante avec son anticlinal, ses kilomètres de murailles, ses demi-bastions, ses tenailles, ses guérites, ses courtines, ses tours ou ses demi-lunes... l'architecture de la Citadelle et son cadre naturel et paysager en font l'un des chefs-d'œuvre de Vauban. L'œuvre de fortification de ce génie militaire a façonné l'actuel paysage bisontin. La forteresse s'étend sur onze hectares et surplombe de plus de cent mètres la vieille ville. Classée au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis juillet 2008 au titre des fortifications de Vauban, la forteresse propose une dizaine de centres d'intérêt différents : musée de la Résistance et de la Déportation, musée Comtois, Espace Vauban évoquant le génie de l'architecte militaire, aquarium, insectarium, noctarium, jardin zoologique, etc.

Le Palais Granvelle

Inspiré de la Renaissance italienne, il fut bâti entre 1532 et 1540 pour Nicolas Perrenot de Granvelle, garde des Sceaux et premier conseiller de l’empereur Charles-Quint. Classé monument historique en 1842, il est racheté en 1864 par la municipalité, qui l’avait cédé à un particulier. Dans les années 1950, le musée d’Histoire de la Ville s’y installe, mais il faut attendre 1997 pour que la toiture soit restaurée. Le palais accueille aujourd’hui le Musée du temps, ouvert en 2002, qui expose les collections d’horlogerie réunies au cours des deux siècles de cette industrie phare de la ville. Un pendule de Foucault est également suspendu à la surface du dôme du musée.

L’Horloge astronomique

Construite par Auguste Lucien Vérité de 1858 à 1860, l’horloge astronomique de Besançon est dotée d’un mécanisme précis et complexe de plus de 30  000 pièces et onze mouvements. Entraînés par des poids, certains servent aux animations telles que sonneries et automates. Les 57 cadrans fournissent de nombreuses indications : calendriers, mouvement des planètes, éclipses, heure de la pleine mer dans différents ports...

La cathédrale Saint-Jean

La cathédrale Saint-Jean des XIIe, XIIe et XVIIIe siècles, présente la particularité de posséder deux absides : le chœur roman et le contre-chœur du XVIIIe siècle richement orné. Parmi le mobilier de grande valeur, se distingue tout particulièrement l'autel circulaire en marbre blanc, seul exemple français de ce type. À côté se trouve la célèbre horloge astronomique au mécanisme complexe dont les nombreuses figures animées évoquent la résurrection du Christ.

La Cathédrale Saint-Jean - © Ville de BesançonLe Palais Granvelle - © Ville de BesançonLa Citadelle - © Ville de Besançon
18 fois ville-étape
123 000 habitants (Bisontins, Bisontines)
Préfecture du Doubs (25)Économie  : horlogerie de pointe, micromécanique, microtechnique, équipementiers automobile.
Spécialités  : Comté, Cancoillotte, Morbier, charcuterie fumée, Vins du Jura (vin Jaune, vin de Paille, etc.), Champignons (morilles, girolles, cèpes), Coq au vin Jaune et morilles, escargots, truite au vin Jaune, chocolat (Boulets de la Citadelle, Doubs Frissons.
Sport  : Hand-ball (féminines championne d’Europe et de France en 2003), Judo, Amicale cycliste bisontine.
Personnalités  : Victor Hugo, Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Jean de Gribaldy, Tristan Bernard.
Festivals  : Festival des caves (théâtre, mai), Ville en Fêtes (juin), Jazz en Franche-Comté (juin), Orgue en Ville (juin), Festival du livre de jeunesse de Palente (juin), Festival International de Musique de Besançon (septembre)
Labels  : Ville d’art et d’histoire, placée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (Fortifications Vauban), Première ville verte de France, Ville fleurie ***, Ville internet @@@@@, Ville amie des enfants, Cité-RGIE (développement durable).

Sites internet

L'horlogerie, une idée révolutionnaire

Le destin industriel de Besançon doit beaucoup à la Révolution française et à un homme acquis à ses idées, le Genevois Laurent Mègevand. En 1793, en disgrâce dans son pays pour avoir soutenu les idées révolutionnaires et défendu un projet industriel rejeté par les siens, il passe la frontière avec 80 autres horlogers de son pays.

Son initiative est soutenue avec enthousiasme par les Révolutionnaires, Mirabeau, Condorcet, et le banquier suisse Etienne Clavière, qui finance largement le projet. Mègevand développe la sous-traitance, faisant fabriquer les pièces de ses montres par des artisans locaux. Au total, ce sont quelques 700 horlogers suisses qui s’installent à Besançon, devenu un véritable pôle national de l’horlogerie.

Les idées sont bonnes, les affaires mauvaises, et Laurent Mègevand fait faillite cinq ans après le lancement de son projet. Il n’est pas toujours bon d’avoir raison trop tôt.  Le visionnaire est tué en 1814 lors du siège de Besançon par les royalistes.

Mais la graine est semée  : la plupart des horlogers suisses restent en ville et leur industrie se développe. En 1863, une Exposition universelle est organisée à Besançon pour mettre en valeur la production de la ville et sous le Second Empire, Besançon est véritablement la capitale française du secteur.

L’entre-deux guerres marque le déclin de cette industrie, dont le chant du cygne est marqué par le conflit Lip qui, de 1973 à 1975, émeut la France entière.

Mais cette manie de la précision, manifestée dès 1882 par la création de l’Observatoire de Besançon, chargé d’afficher l’heure juste au fronton de l’Hôtel de ville, va perdurer et permettre à Besançon de se reconvertir avec succès dans la technologie de pointe et dans les microtechniques.

Le musée du Temps, installé dans le superbe Palais Granvelle, est le témoignage du brillant passé horloger de la ville. Aujourd’hui, le pôle mondial du temps-fréquence, installé au pied de la citadelle, démontre que Besançon, devenue capitale de l’infiniment petit, sait vivre… avec son temps.

La Saline Royale d’Arc-et-Senans - © Aurore Galland
18 fois ville-étape
123 000 habitants (Bisontins, Bisontines)
Préfecture du Doubs (25)Économie  : horlogerie de pointe, micromécanique, microtechnique, équipementiers automobile.
Spécialités  : Comté, Cancoillotte, Morbier, charcuterie fumée, Vins du Jura (vin Jaune, vin de Paille, etc.), Champignons (morilles, girolles, cèpes), Coq au vin Jaune et morilles, escargots, truite au vin Jaune, chocolat (Boulets de la Citadelle, Doubs Frissons.
Sport  : Hand-ball (féminines championne d’Europe et de France en 2003), Judo, Amicale cycliste bisontine.
Personnalités  : Victor Hugo, Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Jean de Gribaldy, Tristan Bernard.
Festivals  : Festival des caves (théâtre, mai), Ville en Fêtes (juin), Jazz en Franche-Comté (juin), Orgue en Ville (juin), Festival du livre de jeunesse de Palente (juin), Festival International de Musique de Besançon (septembre)
Labels  : Ville d’art et d’histoire, placée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (Fortifications Vauban), Première ville verte de France, Ville fleurie ***, Ville internet @@@@@, Ville amie des enfants, Cité-RGIE (développement durable).

Sites internet

vidéo09/07/2012 

Les villes étapes 2012 : visitez Besançon

Porteurs de maillots à l'issue du prologue

Classements à l'issue du prologue

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Fabian Cancellara endossera-t-il le premier Maillot Jaune du Tour pour la 5ème fois de sa carrière ?

  • Oui69.82%
  • Non30.18%
2333 votes

Partenaires du Tour