St-Quentin

Pôle d'excellence numérique

Saint-Quentin, première ville de l’Aisne et seconde de Picardie, regroupe le tiers des entreprises du département. Premier bassin d’emploi de l’Aisne, deuxième pôle économique de Picardie, Saint-Quentin est une ville industrielle qui accueille des grands groupes internationaux comme Yamaha MBK, l’Oréal, Tereos, la Couronne… Saint-Quentin se situe sur une des voies les plus fréquentées d’Europe, ses facilités d’accès en font un véritable carrefour économique et touristique du Nord de la France.        

Des formations de pointe en concepteur de satellites, ingénierie industrielle et métiers de l’image ou du web constituent de véritables pépites pour l’avenir et seront bientôt rejointes par de nouvelles formations supérieures. Un pôle d’excellence numérique vient d’être lancé, une synergie se développe entre les formations supérieures proposées et le développement économique sur les technologies nouvelles. Dernier participant en date à ce pôle d’excellence : l’incubateur Le Garage, voué à développer des outils basés sur les technologies Cloud Computing et Mobiles inauguré avec Monsieur Tassetto, Directeur Général de Google France, le 27 janvier 2012.

La Bul

Envie de baignade dans une eau à température idéale, de la fraîcheur d’une patinoire, d’une partie de bowling ou d’une séance de remise en forme ? La Bul, un équipement sans précédent à Saint-Quentin, vient compléter, au cœur de la ville, une offre culturelle et de loisirs permanente parmi les plus importantes du Nord de la France. En 2011, 400 000 personnes se sont adonnées à ces activités.

Sites internet

La BulPôle d’excellence numérique
2 fois ville-étape
58 500 habitants
Sous-préfecture de l’Aisne (02)
Économie
  : 1er bassin d’emploi de l’Aisne, motocycles (MBK), cosmétique (l’Oréal), chimie, agro-alimentaire, textile, sucreries dans le département, pôle d’excellence numérique.
Spécialités
  : dauphin (fromage), folie douce (apéritif)
Sport 
: Saint-Quentin basket-ball (Pro B), Tennis de table (Pro A féminine), Boxe
Personnalités
  : Maurice Quentin de la Tour (pastelliste), Nadine de Rothschild, Xavier Bertrand, Jérôme Thomas (boxe), José Catieau, Francis Moreau et Martial Gayant (cyclistes), Sébastien Cauet, Benoit Delépine, Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007).
Slogan
  : La ville vous sourit
Festivals
  : Festival du livre et de la BD et les Fêtes du bouffon (mai), Plage de l’Hôtel de ville (juillet, août), Grande braderie (septembre), Village de Noël (décembre).
Labels
  : Ville la plus sportive de France (challenge L’Equipe 2011) avec le prix spécial «  Sport et Handicap  », Ville d’art et d’histoire. 

Les Grandes Dates

  • Epoque romaine

    La ville est fondée par les Romains pour remplacer l’oppidum de Vermand.
  • Haut Moyen-âge

    Un monastère se développe grâce au pèlerinage sur la tombe de Quentin, évangélisateur de la région.
  • IXe siècle

    Saint-Quentin devient la capitale des comtes de Vermandois.
  • XIIIe siècle

    Saint-Quentin entre dans le domaine royal.
  • XIVe siècle

    La position stratégique qui a fait sa fortune en fait l’enjeu de luttes de pouvoir entre le roi de France, l’Angleterre et les Ducs de Bourgogne.
  • 1557

    Un siège héroïque face aux Espagnols se termine par la destruction de la ville.
  • 1636

    La peste emporte un tiers de la population.
  • XVIIe siècle

    Saint-Quentin se spécialise dans la production de lin et retrouve sa prospérité.
  • 1704

    Naissance de Maurice Quentin de la Tour
  • 1814-1815

    Saint-Quentin est occupé par les Russes.
  • 1870

    Une vaillante résistance face aux Prussiens vaut à la ville la Légion d’honneur.
  • 1914

    La ville est ravagée par la Première Guerre mondiale. La population est évacuée, la ville est saccagée et les combats endommagent 80% de ses bâtiments.
  • 2011

    Saint-Quentin remporte le challenge L’Equipe de la ville la plus sportive de France
Les destructions de la Première Guerre mondialeAutoportrait de Maurice Quentin de la Tour, exposé au Musée de Picardie (Amiens)
2 fois ville-étape
58 500 habitants
Sous-préfecture de l’Aisne (02)
Économie
  : 1er bassin d’emploi de l’Aisne, motocycles (MBK), cosmétique (l’Oréal), chimie, agro-alimentaire, textile, sucreries dans le département, pôle d’excellence numérique.
Spécialités
  : dauphin (fromage), folie douce (apéritif)
Sport 
: Saint-Quentin basket-ball (Pro B), Tennis de table (Pro A féminine), Boxe
Personnalités
  : Maurice Quentin de la Tour (pastelliste), Nadine de Rothschild, Xavier Bertrand, Jérôme Thomas (boxe), José Catieau, Francis Moreau et Martial Gayant (cyclistes), Sébastien Cauet, Benoit Delépine, Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007).
Slogan
  : La ville vous sourit
Festivals
  : Festival du livre et de la BD et les Fêtes du bouffon (mai), Plage de l’Hôtel de ville (juillet, août), Grande braderie (septembre), Village de Noël (décembre).
Labels
  : Ville la plus sportive de France (challenge L’Equipe 2011) avec le prix spécial «  Sport et Handicap  », Ville d’art et d’histoire. 

Sites internet

Saint-Quentin et le cylisme

La deuxième fois que le Tour est arrivé à Saint-Quentin, récemment élue par L’Équipe « Ville la plus sportive de France », c’était en 2006, un jour de finale de Coupe du monde de football. La date reste de triste mémoire pour Zinedine Zidane et ses coéquipiers chez les Bleus, mais pas pour Robbie McEwen, qui gagnait son deuxième sprint en trois jours, et qui roulait aussi sans le savoir vers une troisième victoire d’étape, le surlendemain à Vitré. Comme en 2006, la ligne d’arrivée sera dessinée en bordure du parc des Champs-Élysées. De quoi inspirer tous les sprinteurs du peloton.

Saint-Quentin est aussi la ville où réside José Catieau, qui porta le maillot jaune pendant quatre jours lors du Tour 1973. Vainqueur d’une demi-étape à Saint-Nicolas, l’équipier de Luis Ocana se glissa dans la bonne échappée entre Roubaix et Reims pour enfiler la tunique d’or dans la ville des sacres. José Catieau sortait d’une Vuelta qu’il avait terminé à la 12e place, à seulement 15 secondes d’Eddy Merckx. Il compte aussi Paris-Camembert à son palmarès.

Autre coureur saint-quentinois, Francis Moreau fut l’un des meilleurs rouleurs de sa génération. Champion olympique de poursuite par équipes à Atlanta, il remporta notamment un prologue de Paris-Nice et travaille aujourd’hui sur les épreuves cyclistes d’A.S.O. 

Robbie McEwen, vainqueur du sprint de Saint-Quentin sur le Tour 2006 - © Presse SportsFrancis Moreau (à droite), champion olympique de poursuite par équipes aux Jeux d’Atlanta - © Presse Sports
2 fois ville-étape
58 500 habitants
Sous-préfecture de l’Aisne (02)
Économie
  : 1er bassin d’emploi de l’Aisne, motocycles (MBK), cosmétique (l’Oréal), chimie, agro-alimentaire, textile, sucreries dans le département, pôle d’excellence numérique.
Spécialités
  : dauphin (fromage), folie douce (apéritif)
Sport 
: Saint-Quentin basket-ball (Pro B), Tennis de table (Pro A féminine), Boxe
Personnalités
  : Maurice Quentin de la Tour (pastelliste), Nadine de Rothschild, Xavier Bertrand, Jérôme Thomas (boxe), José Catieau, Francis Moreau et Martial Gayant (cyclistes), Sébastien Cauet, Benoit Delépine, Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007).
Slogan
  : La ville vous sourit
Festivals
  : Festival du livre et de la BD et les Fêtes du bouffon (mai), Plage de l’Hôtel de ville (juillet, août), Grande braderie (septembre), Village de Noël (décembre).
Labels
  : Ville la plus sportive de France (challenge L’Equipe 2011) avec le prix spécial «  Sport et Handicap  », Ville d’art et d’histoire. 

Sites internet

A voir

LHôtel de Ville

La Place de l’Hôtel de Ville est dominée par l’Hôtel de Ville, exemple remarquable de style gothique flamboyant qui fut achevé en 1509. Sa façade est ornée de 173 sculptures, fantasques ou scènes de la vie de la cité. L’édifice possède trois pignons surmontés d’un campanile ajouré, de forme octogonale, qui abrite le carillon de 37 cloches qui rythme la vie des Saint-Quentinois.

À l’intérieur, la salle des Mariages, aux allures médiévales, est couverte d’un surprenant plafond polychrome formé d’une double voûte en bois et possède une cheminée monumentale ornée d’un décor gothique et d’une galerie Renaissance. La salle du Conseil Municipal réalisée en 1925, offre un merveilleux ensemble Art Déco d’une grande homogénéité.

La basilique de Saint-Quentin

Cette ancienne collégiale aux dimensions importantes devint basilique en 1876. Elle fut construite au début du XIIIe siècle pour abriter les reliques de Saint-Quentin autour desquelles s’établit un pèlerinage jusqu’en 1914. La durée de sa construction qui s’échelonna du XIIIe siècle au XVe siècle lui vaut d’avoir connu tous les styles du gothique. Endommagée par l’usure du temps et les outrages de la Première Guerre Mondiale, elle fait l’objet d’une vaste campagne de restauration depuis 2006.

Réserve naturelle des Marais dIsle

Cet espace protégé de 47 hectares vient de fêter ses 30 ans en 2011. Seule réserve naturelle d’Europe située au cœur de la ville, ce lieu abrite de nombreuses espèces de plantes protégées. Des balades-découvertes en barque, des visites en audio-guide et des Webcams d’observation permettent de découvrir la faune et la flore de ce havre de paix. 

L’Hôtel de VilleLa BasiliqueLa Basilique, vue de Saint-MartinRéserve naturelle des Marais d’Isle
2 fois ville-étape
58 500 habitants
Sous-préfecture de l’Aisne (02)
Économie
  : 1er bassin d’emploi de l’Aisne, motocycles (MBK), cosmétique (l’Oréal), chimie, agro-alimentaire, textile, sucreries dans le département, pôle d’excellence numérique.
Spécialités
  : dauphin (fromage), folie douce (apéritif)
Sport 
: Saint-Quentin basket-ball (Pro B), Tennis de table (Pro A féminine), Boxe
Personnalités
  : Maurice Quentin de la Tour (pastelliste), Nadine de Rothschild, Xavier Bertrand, Jérôme Thomas (boxe), José Catieau, Francis Moreau et Martial Gayant (cyclistes), Sébastien Cauet, Benoit Delépine, Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007).
Slogan
  : La ville vous sourit
Festivals
  : Festival du livre et de la BD et les Fêtes du bouffon (mai), Plage de l’Hôtel de ville (juillet, août), Grande braderie (septembre), Village de Noël (décembre).
Labels
  : Ville la plus sportive de France (challenge L’Equipe 2011) avec le prix spécial «  Sport et Handicap  », Ville d’art et d’histoire. 

Sites internet

Saint-Quentin, ville Art-Déco

Durement éprouvée par la Guerre de 1914-1918, Saint-Quentin se reconstruit dans les années 1920. Aux côtés des restaurations à l'identique et des réalisations néo-classiques, néo-gothiques ou régionalistes, émerge à partir de 1923-1924 le style Art Déco, appliqué principalement aux habitations d'une clientèle aisée, aux commerces et à certains édifices publics.

En 1925 l'organisation à Paris de l'Exposition internationale des Arts décoratifs a marqué les esprits. Les architectes de la ville se laissent gagner par ce style nouveau des Années folles, qui influence aussi bien l’architecture que la mode, la publicité ou les illustrations.

Rompant avec l'Art Nouveau en vogue au début du siècle, l’Art Déco prône le retour à la sobriété et au classicisme, mêlé d'influences aussi variées que le cubisme, l'Antiquité, les arts d'Afrique et d'Orient. Les corbeilles et vasques, la rose stylisée de Paul Iribe ou encore le motif Oasis du ferronnier d'art Edgar Brandt serviront de modèles à nombre d'architectes et d'artisans de l'entre-deux-guerres.

De la mosaïque à la ferronnerie d'art, des sculptures de pierre aux moulages en béton, en passant par l'art du vitrail et l'ébénisterie, les éléments Art Déco sont omniprésents en ville, plus ou moins affirmés, suivant l'audace des architectes et de leurs clients.

Un recensement de ces constructions a été entrepris sur l’ensemble de Saint-Quentin. Il a révélé plus de 3  000 édifices appartenant à ce style dont 237 classés remarquables et 40 exceptionnels par la qualité de composition de leur façade ou de leur décor.

La criée municipale, l’école de musique, les bains-douches ou la salle du conseil municipal sont particulièrement remarquables et les  architectes Louis Guindez ou Jules Arduin sont parmi les plus représentatifs du style de la reconstruction. 

Dans l’Hôtel de Ville de Saint-Quentin, la salle du conseil municipal a été conçue dans un style Art Déco par l’architecte Louis Guindez - © VelvetOriels de l’école de musique de Saint-Quentin, de style Art Déco
2 fois ville-étape
58 500 habitants
Sous-préfecture de l’Aisne (02)
Économie
  : 1er bassin d’emploi de l’Aisne, motocycles (MBK), cosmétique (l’Oréal), chimie, agro-alimentaire, textile, sucreries dans le département, pôle d’excellence numérique.
Spécialités
  : dauphin (fromage), folie douce (apéritif)
Sport 
: Saint-Quentin basket-ball (Pro B), Tennis de table (Pro A féminine), Boxe
Personnalités
  : Maurice Quentin de la Tour (pastelliste), Nadine de Rothschild, Xavier Bertrand, Jérôme Thomas (boxe), José Catieau, Francis Moreau et Martial Gayant (cyclistes), Sébastien Cauet, Benoit Delépine, Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007).
Slogan
  : La ville vous sourit
Festivals
  : Festival du livre et de la BD et les Fêtes du bouffon (mai), Plage de l’Hôtel de ville (juillet, août), Grande braderie (septembre), Village de Noël (décembre).
Labels
  : Ville la plus sportive de France (challenge L’Equipe 2011) avec le prix spécial «  Sport et Handicap  », Ville d’art et d’histoire. 

Sites internet

vidéo05/07/2012 

Les villes étapes 2012 : visitez Saint-Quentin

Porteurs de maillots à l'issue du prologue

Classements à l'issue du prologue

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Fabian Cancellara endossera-t-il le premier Maillot Jaune du Tour pour la 5ème fois de sa carrière ?

  • Oui69.82%
  • Non30.18%
2333 votes

Partenaires du Tour