Lundi 16 juillet 2012

Étape 15Samatan / Pau

Départ 13h50 GMT 2+

Pierrick IV, Prince du Béarn

Résumé de l'étape16.07.2012Étape 15- Samatan / Pau

L'échappée la plus exigeante du Tour, formée après 1h30 et près de 65 kilomètres d'efforts intenses, a été maîtrisée par un spécialiste du genre. Pierrick Fédrigo, qui fait son retour sur la Grande Boucle après une saison 2011 perturbée par la maladie, a trouvé l'inspiration nécessaire pour placer son accélération au moment le plus opportun, à 6 km de la ligne d'arrivée. Accompagné de Christian Vandevelde, il a ensuite pu compter sur sa puissance pour aller chercher sa 4ème étape sur le Tour de France. Vainqueur à Gap en 2006, le Français a manifestement un territoire de prédilection depuis ses victoires à Tarbes en 2009, puis déjà en 2010 dans la cité d'Henri IV. Il s'agit également de la 1ère victoire de Fédrigo avec le maillot de la FDJ sur le Tour de France, la 2ème au total après l'étape du col de l'Ospedale sur le Criterium International. 

Echappée interdite
Dans le peloton, la croyance en une arrivée au sprint n'est pas partagée par tous. Les attaquants sont en effet nombreux à se déclarer, et à persister. Un premier groupe se forme autour de Vichot (FDJ) et Devenyns (OPQ), avec Oss (LIQ), Roelandts (LTB), Valls Ferri (VCD), et Sprick (ARG). Ils sont repris au km 15, à l'exception de Devenyns, momentanément accompagné de Burghardt (BMC), Izaguirre (EUS) et Vanendert (LTB), Fédrigo (FDJ), N.Sorensen (STB), D.Martin (GRS) et Vinokourov (AST). Mais l'association ne survit que jusqu'au km 24,5.

Nicki Sorensen, en léger différé
Dans la foulée, David Millar tente une sortie qui inspire Arashiro (EUC), Costa (MOV), Grivko (AST) et Grabsch (OPQ). Mais la pression des équipes privées de représentant à l'avant tourne à la torture. Martinez (EUS), Marcato (VCD), Trofimov (KAT) et Vinokourov (AST) s'invitent au km 55, pour réintégrer le peloton au km 59. Tout est donc à refaire, et c'est cette fois-ci Thomas Voeckler (EUC) qui s'y colle au km 62, suivi par Vandevelde (GRS), Fédrigo (FDJ), Dumoulin (COF) et Devenyns (OPQ). Sorti du peloton avec un léger différé, Nicki Sorensen (STB) met 20 kilomètres à reprendre l'échappée, enfin stabilisée à six coureurs.

Lotto-Belisol, sans conviction
Les efforts payent rapidement pour l'échappée, qui passe avec un avantage de 5'20'' au sprint intermédiaire de Maubourguet, où Peter Sagan ne trouve plus beaucoup de rivaux pour saisir les 9 points de la 7ème place. Les échappés constatent surtout qu'après une courte tentative des coureurs de Lotto-Belisol, le peloton ne semble pas déclencher de poursuite. Dès lors, leur avantage monte à 11'15'' au passage au km 129.

Fédrigo domine Vandevelde
La victoire d'étape est alors promise à l'un des six échappés, qui commencent à s'observer dans les 15 derniers kilomètres de course. Nicki Sorensen ouvre les débats avec une double accélération, à 10 km puis à 8 km de l'arrivée. Celle de Pierrick Fédrigo, à 6 kilomètres de la ligne, s'avère plus tranchante : seul Vandevelde le prend en chasse, et l'accompagne pour tenter de lui disputer la victoire dans le dernier kilomètre. L'Américain, calé dans la roue de Fédrigo, tente d'accélérer à 300 m du but, mais sans parvenir à le surprendre. Le peloton franchit la ligne avec 11'50'' de retard sur le vainqueur du jour.

Étape 15 Samatan / Samatan

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 20

Classements à l'issue de l'étape 20

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Mark Cavendish remportera-t-il une quatrième victoire consécutive sur les Champs-Elysées ?

  • Oui73.07%
  • Non26.93%
7171 votes

Partenaires du Tour