Dimanche 1er juillet 2012

Étape 1Liège / Seraing

Départ 12h35 GMT 2+

Sagan, déjà patron !

Résumé de l'étape01.07.2012Étape 1- Liège / Seraing

Pour sa première étape en ligne sur le Tour de France, Peter Sagan s'impose sur une étape promise à un puncheur capable de dominer la côte finale de Seraing. Le jeune coureur slovaque, du haut de ses 22 ans, a maîtrisé avec un sens tactique déjà aiguisé tous ses rivaux dans l'explication finale. C'est dans un sprint à trois, disputé avec Fabian Cancellara et Edvald Boasson Hagen, que Sagan a fait parler sa puissance. Le Maillot Jaune reste toutefois sur les épaules de Fabian Cancellara, toujours leader du classement général avec 7'' d'avance sur Sylvain Chavanel et Bradley Wiggins.

Edet lance la partie
La première échappée du Tour 2012 est lancée dès les premiers hectomètres de course par Nicolas Edet (COF), immédiatement suivi de Yohann Gene (EUC), Pablo Urtasun Perez (EUS), Maxime Bouet (ALM), Anthony Delaplace (SAU) et Michael Morkov (STB). Pendant que ce petit groupe progresse, Tony Martin (OPQ) et Robert Hunter (GRS) chutent au km 11, mais parviennent à rejoindre le peloton. Au km 24, les attaquants laissent filer une grosse minute en raison d'un passage à niveau qui les oblige à s'arrêter. Mais la poursuite n'étant pas une priorité du peloton à ce stade de la course, ils regagnent facilement le terrain perdu, et bénéficient même d'un avantage de 4'50'' au sommet de la côte de Cokaifagne, où Morkov s'empare de l'unique point en jeu.

Goss devant Cavendish au sprint intermédiaire
L'enjeu du maillot à pois motive les six échappés, qui s'expliquent au sprint au sommet des côtes de Francorchamps et de Lierneux, où Morkov arrache un petit avantage sur Urtasun. En ce qui concerne le maillot vert, la lutte est lancée dès le sprint intermédiaire d'Erezée. Après le passage des hommes de tête, les 9 points restant en jeu mobilisent les prétendants attendus, et Matt Goss s'impose dans cette première confrontation musclée, devant Cavendish et Greipel.

Les pois pour Morkov
Au sommet de la côte de Barvaux la bataille des pois tourne définitivement à l'avantage de Morkov, qui lâche Urtasun dans les 50 derniers mètres. Mais la situation générale de l'échappée se complique avec l'accélération du peloton, qui se rapproche à 1'05'' à 35 km de l'arrivée. Une double chute intervient dans le peloton à 23 km de l'arrivée (LL.Sanchez, Rojas, Rogers et Karpets à terre), puis un kilomètre plus loin avec des contretemps pour Valverde et Voeckler, ainsi que Jean-Christophe Péraud.

Cancellara répond à Chavanel
Le rythme s'accélère encore sous l'impulsion des équipes Lotto-Belisol et Orica-GreenEdge, qui ont raison des efforts de Nicolas Edet et ses compagnons, tous repris à 8 km de l'arrivée. L'explication se dessine alors avec les coureurs d'Orica-GreenEdge comme chefs d'orchestre. Mais à 2 km de l'arrivée, c'est Sylvain Chavanel qui lance la première réelle offensive, sans succès. La réplique immédiate de Fabian Cancellara montre davantage de tranchant : seuls Peter Sagan, puis Edvald Boasson Hagen dans un deuxième temps, suivent le Maillot Jaune. Dans le trio qui se présente dans le dernier kilomètre avec une poignée de secondes d'avance, Peter Sagan tient le rôle du patron, et se cale dans la roue de Cancellara. Après avoir attendu l'accélération du Suisse, à 200 mètres de la ligne, le coureur de Liquigas réplique avec autant de puissance que d'aisance et va chercher sa première victoire d'étape sur le Tour de France.

Étape 1 Liège / Liège

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue du prologue

Classements à l'issue du prologue

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Fabian Cancellara endossera-t-il le premier Maillot Jaune du Tour pour la 5ème fois de sa carrière ?

  • Oui69.82%
  • Non30.18%
2333 votes

Partenaires du Tour