L'Arctic Race révèle le talent de Nikias Arndt

Résumé de l'étape10.08.2013Étape 3- Svolvær / Stokmarknes

L'Arctic Race of Norway ne se résume pas à un one-man-show de Thor Hushovd. Au lendemain de sa prise de pouvoir, le héros norvégien a trouvé une opposition de taille. Dans un sprint final qui lui convenait pourtant à merveille, il a été devancé par Nikias Arndt, qui a fait étalage de son talent naissant, à 21 ans, et par le vainqueur de la première étape, Kenny van Hummel, qui reprend la tête à la faveur des bonifications. En remportant en Norvège la première victoire de sa carrière, le jeune Allemand d'Argos-Shimano informe que sa formation et son pays ont d'autres sprinters puissants en réserve après le phénoménal Tour de France de Marcel Kittel.

Sven Erik Bystrøm se met en évidence
L'échappée majeure du jour s'est formée après 35 kilomètres, comprenant sept courageux : Mathias Friedemann (Champion System), déjà noté à l'attaque le premier jour, Tony Hurel (Europcar), Timofey Kritskiy (Katusha), Fabien Bacquet (BigMat-Auber 93), Sven Erik Bystrøm (Øster Hus-Ridley), Sondre Hurum (Oneco) et Louis Verhelst (Cofidis). Leur première bataille, à la sortie du tunnel du Sløverfjord, a tourné à l'avantage de Bystrøm, vainqueur du Grand Prix de la montagne situé cinq… mètres ( !) au-dessus du niveau de la mer. Son coéquipier August Jensen pointant en deuxième position dans ce classement annexe au départ de Svolvær, la formation dirigée par Morten Hegreberg a clairement affiché son intention de détrôner Lars-Petter Nordhaug (Belkin). Pour les jeunes coureurs norvégiens, l'Arctic Race est également un moyen rêvé de se mettre en évidence dans l'optique de séduire des Pro Teams. Bystrøm, 21 ans, double champion de Norvège des critériums, est l'un des plus prometteurs d'entre eux.

BMC contrainte à travailler dur et longtemps
L'avance des sept fuyards est montée à 4'35'' alors qu'il restait 115 kilomètres à couvrir. L'équipe BMC du leader Thor Hushovd a fatalement pris la direction des opérations en tête de peloton, Friedemann, le mieux placé des échappés au général (à 11 secondes), étant pendant plusieurs heures le virtuel porteur du maillot bleu-orange. De fait, la formation américaine n'a eu d'autre alternative que se mettre à l'ouvrage pour maintenir élevée l'allure du peloton, se privant de forces vives pour le final de l'étape, d'autant qu'à l'avant, on ne chômait pas. Bystrøm a continué à faire étalage de son talent et de son ambition en divisant en deux le groupe de tête à 25 bornes de l'arrivée. Seuls Hurel, Kritskiy et Verhelst sont parvenus à suivre son rythme. Voulant à tout prix éviter ou retarder le retour du peloton, Bystrøm est reparti de plus belle aux 10km, poursuivant son effort avec Kritskiy jusqu'à 7km du but, soit le même point où les échappés avaient été revus la veille.

Un final au couteau
Comme au premier jour, Sep Vanmarcke (Belkin) a démontré son caractère de coureur de classiques. Répondant à une offensive d'Edwig Cammaerts (Cofidis) sur l'avant-dernier pont à 5km de l'arrivée, le deuxième de Paris-Roubaix a tenu deux kilomètres seul au commandement jusqu'à ce qu'Argos-Shimano prenne le relai de BMC en tête du peloton. Le final en faux-plat montant correspondait à la perfection aux qualités de Thor Hushovd, mais d'une part, Kenny van Hummel avait choisi son sillage pour en profiter au maximum, et d'autre part, Nikias Arndt était parfaitement emmené par ses coéquipiers. Il a fallu recourir à la photo-finish pour désigner le lauréat. Deuxième, Van Hummel a reçu six secondes de bonification qui lui permettent de passer Hushovd au classement général et de reprendre le maillot bleu-orange avec trois secondes d'avance sur le Norvégien à la veille de la conclusion de l'Arctic Race qui s'annonce passionnante à Harstad.

Nikias Arndt : « Je ne suis pas le nouveau Kittel mais je suis fier de gagner ici »
« C'était très, très dur aujourd'hui, s'est exclamé Nikias Arndt après l'arrivée. Nous avions un plan pou le final mais nous l'avons modifié à cinq kilomètres de la fin et nous avons alors tout donné. Mon équipe m'a emmené de manière incroyablement efficace. C'est ce qui a rendu possible le fait de battre Thor Hushovd aujourd'hui. J'ai eu un peu de chance aussi. En franchissant la ligne, on ne savait pas qui avait gagné. J'ai dit à mes coéquipiers que j'étais dans les trois premiers mais j'ignorais à quelle place. Nous avons dû revenir vers la ligne et demander qui était le vainqueur, c'est seulement à ce moment que j'ai pu fêter ça avec mes partenaires. Cela me procure un sentiment extraordinaire. J'adore courir ici, avec la vue sur mer et sous le soleil. Maintenant, on me demande si je suis le nouveau Marcel Kittel, c'est une bonne question mais je ne pense pas. Sprinter contre Marcel est quelque chose de fou. Pour le moment, je suis très fier de gagner une étape à l'Arctic Race et peut-être aurais-je une deuxième chance demain. Chez Argos-Shimano, nous avons beaucoup de jeunes coureurs rapides et capables d'emmener les sprints. Nous irons à la Vuelta sans Marcel ni John Degenkolb mais il y aura Jonas (Ahlstrand), Roman (Sinkeldam) et moi. »

Kenny van Hummel: « Je vais défendre ce maillot »
« J'ai choisi de prendre la roue de Thor Hushovd avec l'intention de remporter l'étape, a expliqué le nouveau leader, Kenny van Hummel. Je suis déçu de finir seulement deuxième mais je vais défendre ce maillot au cours de la dernière étape. Je suis très motivé. J'aime l'ambiance de cette course avec un si beau temps et des magnifiques paysages à regarder pendant la course. »

Étape 3 Svolvær / Stokmarknes

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 4

Classements à l'issue de l'étape 4

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Visitez la boutique en ligne et ses produits dérivés officiels de l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Découvrez et venez supporter les plus grands talents norvégiens à l'occasion de la dernière étape

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Arctic Race of Norway Challenge

Informations pratiques et inscriptions pour la cyclosportive officielle de l'édition 2013 le 10 août

Arctic Race of Norway Challenge

Ren Idrett

L'ARN s'associe à la campagne "Ren Idrett", défendant un sport propre et une société sans dopage

Ren Idrett

Partenaires de l'Arctic Race of Norway