Historique du Tour de France

Année 1905

L'HISTOIRE

  • Irrésistible dans le Ballon d'Alsace, René Pottier, souffrant de tendinite, abandonne au cours de la troisième étape et cède le commandement à Aucouturier qui gagne à Toulon avec 20 min. d'avance. Mais il faiblit et Trousselier, dit "Trou-trou" triomphe grâce à sa régularité. Trois coureurs se partagent les victoires d'étapes : Trousselier (5), Aucouturier (3) et Dortignacq (3). Pautrat (8ème), vainqueur de la catégorie "Machines poinçonnées".

  • Pottier lâche tous ses adversaires dans le Ballon d'Alsace qu'il gravit à 20 km/h de moyenne en utilisant un développement de 4,50 m.

  • Dépêche de M. Voltaire, correspondant de L'AUTO à Gap (étape Grenoble - Toulon) : "Aucouturier, Maintron et Fourchotte ont mis quatre heures à faire le parcours de Grenoble à Gap (103 km), que l'ancienne diligence attelée de six chevaux plus quatre en renfort dans les côtes, mettait douze heures à parcourir jadis". (L'AUTO, 17 juillet). Lanterne rouge : Lacroix (24ème) 865 pts (Trousselier : 35 pts).

  • Nouveaux actes de sabotage. Des manifestants sèment des clous sur le parcours. Tous les coureurs sont victimes de crevaisons au cours de la première étape à l'exception de Dortignacq.

illustration
© A.S.O. / Amaury Sport Organisation - Tous droits réservés. aso