Dimanche 16 juillet 2017

étape 15Laissac-Sévérac l'Église / Le Puy-en-Velay

Départ 13h10 (Heure locale)
  • Le commentaire de Christian Prudhomme

    Nul ne sait dans quel état de dispersion se retrouvera le peloton au terme de cette étape. Ce n'est pas de la montagne mais la traversée du plateau de l'Aubrac fera grimper l'altitude au-dessus de 1 000 mètres pendant une cinquantaine de kilomètres. Un peu plus loin, la montée inédite du col de Peyra Taillade se cabre par endroits à 14 %. De quoi réserver des surprises à l'heure du verdict au Puy-en-Velay.

L'étape en vidéos

vidéo23/06/2017 

Une saison au Puy-en-Velay

  • Une saison au Puy-en-Velay

Sur la route

Population : 277 740 (2013)

Préfecture : Rodez

Sous-préfectures : Millau, Villefranche-de-Rouergue

Superficie : 8735 km²

Spécialités : Aligot, estofinade, Roquefort, Fleur d'Aubrac(viande), Veau d'aveyron, gâteau à la broche, farcous, truffade, fouace, soleil de marcillac, tripous, soupe au fromage, flaune, échaudés…

Evénements sportifs : Roc lassagais (26e édition), Trans Aubrac (trail et ultra-trail), Rallye du Rouergue (44e édition), La marmotte d'Olt (cyclosportive, 21e édition), Natural Games, 100 km de Millau (course à pied longue distance), Festival des Templiers (trail), L'Aveyronnaise Classic((enduro)

Festivals : Festival CapMômes (théâtre, musique, cirque), Festival de musique Sylvanès (musiques sacrées, musiques du monde), Millau en Jazz

Économie : Marché aux bestiaux à Laissac Séverac l'église (2e marché de France), Université à Rodez, Bosch (1600 personnes), RAGT (1261 personnes), Caves de Roquefort (1210 personnes), etc.

Site web : www.aveyron.fr

Saint Geniez d'Olt, Vue du centre-ville © Jmp48

2 000 habitants
Saint Geniez d'Olt est la perle XVIIIe siècle du Rouergue. La ville, installée sur les deux rives du Lot, respire une prospérité et une grandeur passée. Elle était particulièrement active au XVIIIe siècle avec ses tanneries, ses clouteries et ses fabriques de draps, exportés jusqu'en Amérique. Forte de 5 000 habitants, Saint-Geniez était la seconde ville du Rouergue. La Révolution mit un premier coup d'arrêt à son expansion et son déclin s'accentua avec la concurrence et la modernisation d'autres draperies. Le visiteur qui découvre Saint-Geniez pour la première fois est surpris par la richesse architecturale de cette ville. On y trouve de grandes places, des églises, des hôtels particuliers construits par la bourgeoisie, témoins des temps prospères de la ville. Parmi les monuments les plus remarquables : le couvent et la chapelle des Augustins, l'église paroissiale, l'hospice, et les hôtels particuliers du Ravieux et de Ricard. Une statue sur le vieux pont rappelle la légende des Marmots, selon lesquels deux enfants auraient été sauvés d'une crue par une marmotte. Saint-Geniez-d'Olt est aussi célèbre pour ses fraises depuis un demi-siècle. Elles ont remplacé la vigne après le phylloxéra qui décima la production en 1860.

Population : 80 000 hab.

Préfecture : Mende

Sous-préfecture : Florac

Superficie : 5 167 km²

Spécialités : aligot, truffade, saucisse sèche, fricandeau (mélange de maigre, gras et abats de porc cuits dans une crépine), manouls (tripes de mouton cuisinées), saucisse d'herbe, sac d'os (panse de porc farci), pouteille (pied de cochon au vin rouge avec pommes de terre), fromages de vache, de brebis, de chèvre (AOP pélardon), miels, produits à base de châtaigne, eau de Quézac, croquants, coupétade (pudding lozérien aux pruneaux et fruits secs).

Clubs sportifs : Mende Volley Lozère, Tean VTT Lozère

Evénements sportifs : Tour cycliste du Gévaudan, Gévaudathlon (raid multisport), Lozère Trail, Raid Lozère Sport Nature, Trèfle Lozérien (course d'enduro), semi-marathon Marvejols-Mende, 160 km de Florac (course d'endurance équestre), rallye de Lozère

Économie : agriculture, tourisme et sport nature, médico-social, la filière bois, l'agroalimentaire

Principaux sites touristiques : Gorges du Tarn, Aubrac (chemin de St Jacques de Compostelle), Margeride, Lac de Naussac, Aven Armand, grotte de Dargilan, parc des Loups du Gévaudan, parc des Bisons d'Europe, Belvédère des Vautours dans les Gorges de la Jonte, Mont Lozère et ses 154 menhirs, site et musée archéologique de Javols, 2/3 du territoire lozérien classé au Patrimoine mondial de l'Unesco pour ses paysages culturels de l'agro-pastoralisme, Parc National des Cévennes...

Festivals : Festival Détours du Monde, 48ème de rue, Contes et Rencontres, Festival d'Olt, Festiv'Allier, Festival des Métiers d'Art en Cévennes, Festival international du Film de Vébron

Sites web et réseaux sociaux : www.lozere.fr / www.facebook.com/DptLozere/ / twitter.com/dptlozere48

Saint Geniez d'Olt, Vue du centre-ville © Jmp48

2 000 habitants
Saint Geniez d'Olt est la perle XVIIIe siècle du Rouergue. La ville, installée sur les deux rives du Lot, respire une prospérité et une grandeur passée. Elle était particulièrement active au XVIIIe siècle avec ses tanneries, ses clouteries et ses fabriques de draps, exportés jusqu'en Amérique. Forte de 5 000 habitants, Saint-Geniez était la seconde ville du Rouergue. La Révolution mit un premier coup d'arrêt à son expansion et son déclin s'accentua avec la concurrence et la modernisation d'autres draperies. Le visiteur qui découvre Saint-Geniez pour la première fois est surpris par la richesse architecturale de cette ville. On y trouve de grandes places, des églises, des hôtels particuliers construits par la bourgeoisie, témoins des temps prospères de la ville. Parmi les monuments les plus remarquables : le couvent et la chapelle des Augustins, l'église paroissiale, l'hospice, et les hôtels particuliers du Ravieux et de Ricard. Une statue sur le vieux pont rappelle la légende des Marmots, selon lesquels deux enfants auraient été sauvés d'une crue par une marmotte. Saint-Geniez-d'Olt est aussi célèbre pour ses fraises depuis un demi-siècle. Elles ont remplacé la vigne après le phylloxéra qui décima la production en 1860.

Population : 226 203 hab.

Préfecture : Le Puy-en-Velay

Sous-préfectures : Brioude, Yssingeaux

Superficie : 4 977 km²

Spécialités : Lentille verte du Puy, Verveine du Velay, Fromage de vache l'Artisou de Haute-Loire, Perles rouges des Monts du Velay, Boeuf Fin Gras du Mézenc, charcuteries de montagne, dentelle

Clubs sportifs : Le Puy Foot 43 (CFA), ASM Basket Le Puy (Nationale 2 masculine)

Evènements sportifs : 15 km internationaux du Puy-en-Velay, Grand Trail du Saint-Jacques, Cyclosportive La Pierre Chany, Traversée des Sucs (VTT)

Festivals : Festival de la Chaise-Dieu, Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau et Spectacle « Le Puy de lumières » au Puy-en-Velay, Festival Country Rendez-vous à Craponne-sur-Arzon, Interfolk, Festival Celte en Gévaudan, Festival du Rire à Yssingeaux, Festival du Monastier

Principaux sites touristiques : Le Puy-en-Velay, La Chaise-Dieu, Le Chambon-sur-Lignon,  station du Mézenc/Les Estables, gorges de l'Allier, Loire sauvage, château de Chavaniac Lafayette

Économie : activités industrielles d'excellence, plastique, mécanique, textile, agroalimentaire, industrie du bois, tourisme, agriculture, artisanat

Sites web et réseaux sociaux : www.hauteloire.fr / www.auvergnevacances.com / www.respirando.fr / www.facebook.com/haute.loire.tourisme / www.youtube.com/user/tourisme43

Saint Geniez d'Olt, Vue du centre-ville © Jmp48

2 000 habitants
Saint Geniez d'Olt est la perle XVIIIe siècle du Rouergue. La ville, installée sur les deux rives du Lot, respire une prospérité et une grandeur passée. Elle était particulièrement active au XVIIIe siècle avec ses tanneries, ses clouteries et ses fabriques de draps, exportés jusqu'en Amérique. Forte de 5 000 habitants, Saint-Geniez était la seconde ville du Rouergue. La Révolution mit un premier coup d'arrêt à son expansion et son déclin s'accentua avec la concurrence et la modernisation d'autres draperies. Le visiteur qui découvre Saint-Geniez pour la première fois est surpris par la richesse architecturale de cette ville. On y trouve de grandes places, des églises, des hôtels particuliers construits par la bourgeoisie, témoins des temps prospères de la ville. Parmi les monuments les plus remarquables : le couvent et la chapelle des Augustins, l'église paroissiale, l'hospice, et les hôtels particuliers du Ravieux et de Ricard. Une statue sur le vieux pont rappelle la légende des Marmots, selon lesquels deux enfants auraient été sauvés d'une crue par une marmotte. Saint-Geniez-d'Olt est aussi célèbre pour ses fraises depuis un demi-siècle. Elles ont remplacé la vigne après le phylloxéra qui décima la production en 1860.

Chronométreur officiel

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Les équipes

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Gagnez votre Maillot Jaune

Réservez gratuitement vos places à l'Orange Vélodrome

Dictee du Tour

Découvrir le guide historique

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagée depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagée dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Partenaires du Tour