Bourg-en-Bresse

Couleurs d'Amour, mise en lumière artistique du patrimoine

Initié par la Ville de Bourg-en-Bresse en 2015, le spectacle Couleurs d'Amour, créé par Gilbert Coudène (lauréat du trophée des lumières de la Ville de Lyon) sur la façade du Monastère Royal de Brou, a réuni plus de 25 000 spectateurs. La Ville, avec Bourg-en-Bresse Agglomération et le Conseil départemental de l'Ain, a fait le choix de pérenniser cette mise en lumière artistique et féérique du patrimoine. Deux nouveaux spectacles de lumière sont ainsi proposés de mi-juin à mi-septembre, au Monastère Royal de Brou et sur la façade du Théâtre. « Couleurs d'Amour » devient un événement structurant, un projet de ville et plus largement de territoire.

La volaille de Bresse, toute une histoire !

L'histoire de la Volaille de Bresse commence à l'époque romaine, 400 ans avant Jésus-Christ. Les envahisseurs ont la riche idée de se déplacer avec leurs cheptels. Les races locales – la Noire de Louhans, la Grise de Bourg-en-Bresse, la Blanche de Bény – en assimilent les meilleurs apports. Il faut attendre 1591 pour entendre parler pour la première fois de la volaille de Bresse. Dans le registre de Bourg-en-Bresse les habitants de la ville offrent deux douzaines de volailles grasses au marquis de Treffort, qui a chassé les troupes savoyardes. Déjà, la volaille de Bresse est une offrande, un cadeau raffiné. C'est en 1825 que Brillat-Savarin dans son livre La physiologie du goût classe la volaille de Bresse au premier rang et lui donne le surnom de « reine des volailles, volaille des rois ». Soucieux de protéger leur terroir, les producteurs délimitent un territoire et se réunissent au sein du Comité interprofessionnel de la volaille de Bresse (CIVB). Le 1er août 1957, l'Assemblée nationale vote l'attribution de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) pour la volaille de Bresse et en 1976 pour la dinde de Bresse.

Sites Internet

Le théâtre s’illumine durant les spectacles Couleurs d’Amour © S. BuathierLa volaille de Bresse est une appellation d’origine contrôlée, réputée depuis plusieurs centaines d’années © S. Buathier
Ville-étape pour la 4e fois
Préfecture de l'Ain (01)
40 300 habitants (Burgiens), 73 400 habitants pour les 15 communes de Bourg-en-Bresse Agglomération

Économie : Renault Trucks, Nexans (câbles téléphoniques), ArcelorMittal (câbles téléphériques, ascenseurs de la Tour Eiffel), Ugitech (tréfilerie), université (3 400 étudiants), tourisme (100 000 visiteurs en 2015 au monastère royal de Brou)

Culture : monastère royal de Brou (XVIe siècle), co-cathédrale Notre Dame de l'Annonciation (XVIe siècle), Hôtel-Dieu (XVIIe siècle), musée municipal, théâtre. Festivals : À la folie… pas du tout, Estivales de Brou, Festival d'Ambronay, Glorieuses de Bresse (concours de volailles organisé depuis 1862)

Sport : JL Bourg (basket, Pro B), Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (football, Ligue 2), US Bressane (rugby, Fédérale 1). Événements : Jumping international, semi-marathon, Tour de l'Ain cycliste, Grand Prix de tennis Open de l'Ain

Spécialités : volaille de Bresse AOP, fondue bressane, beurre et crème de Bresse AOC, quenelles Giraudet, grenouilles persillées, carpes des étangs de la Dombes, fromages (Bleu de Bresse et Comté), tarte à la crème, gaudrioles (sablés aux gaudes), vins du Bugey AOC

Développement durable : 24 kilomètres de pistes cyclables en réseau urbain (sur les 36 kilomètres de l'agglomération), 560 bornes à vélo, parc de loisirs de 56 hectares

Labels : site remarquable du goût, 3 fleurs

Le sprint à l'honneur

Thor Hushovd en 2002, Tom Boonen en 2007 : Bourg-en-Bresse a souvent réussi aux sprinteurs sur le Tour de France. D'ailleurs, lors du dernier passage de la Grande Boucle dans la préfecture de l'Ain, en 2014 pour le départ d'une étape vers Saint-Étienne, Alexander Kristoff avait confirmé la tendance. C'est la moindre des choses pour la ville natale de Daniel Morelon, qui fut longtemps le sportif masculin français le plus titré de l'histoire avant d'être rejoint par le judoka Teddy Riner. Champion olympique de la vitesse en 1968 et en 1972, l'ancien licencié du VC Bressan a raflé sept titres mondiaux entre 1966 et 1975, ce qui en fait le deuxième sprinteur le plus couronné aux championnats du monde derrière le Japonais Koïchi Nakano. Après sa retraite sportive fin 1980, Daniel Morelon a continué sa collection de lauriers, prenant en main notamment les carrières de Félicia Ballanger et de Laurent Gané. Depuis, il a apporté ses lumières aux équipes de piste chinoises avant de prendre du recul, tout en restant une référence.

L’ancien champion olympique Daniel Morelon est né à Bourg-en-Bresse © Presse Sports
Ville-étape pour la 4e fois
Préfecture de l'Ain (01)
40 300 habitants (Burgiens), 73 400 habitants pour les 15 communes de Bourg-en-Bresse Agglomération

Économie : Renault Trucks, Nexans (câbles téléphoniques), ArcelorMittal (câbles téléphériques, ascenseurs de la Tour Eiffel), Ugitech (tréfilerie), université (3 400 étudiants), tourisme (100 000 visiteurs en 2015 au monastère royal de Brou)

Culture : monastère royal de Brou (XVIe siècle), co-cathédrale Notre Dame de l'Annonciation (XVIe siècle), Hôtel-Dieu (XVIIe siècle), musée municipal, théâtre. Festivals : À la folie… pas du tout, Estivales de Brou, Festival d'Ambronay, Glorieuses de Bresse (concours de volailles organisé depuis 1862)

Sport : JL Bourg (basket, Pro B), Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (football, Ligue 2), US Bressane (rugby, Fédérale 1). Événements : Jumping international, semi-marathon, Tour de l'Ain cycliste, Grand Prix de tennis Open de l'Ain

Spécialités : volaille de Bresse AOP, fondue bressane, beurre et crème de Bresse AOC, quenelles Giraudet, grenouilles persillées, carpes des étangs de la Dombes, fromages (Bleu de Bresse et Comté), tarte à la crème, gaudrioles (sablés aux gaudes), vins du Bugey AOC

Développement durable : 24 kilomètres de pistes cyclables en réseau urbain (sur les 36 kilomètres de l'agglomération), 560 bornes à vélo, parc de loisirs de 56 hectares

Labels : site remarquable du goût, 3 fleurs

Sites Internet

A voir

Monastère royal de Brou
Ce chef d'œuvre du gothique flamboyant a été édifié à l'aube de la Renaissance par Marguerite d'Autriche pour perpétuer l'amour qu'elle portait à son défunt mari, Philibert le Beau, duc de Savoie, de 1513 à 1532. Ce monument a été élu en 2014, Monument préféré des Français. 100 000 visiteurs en 2015.

Patrimoine
Bourg-en-Bresse dispose de l'une des seules apothicaireries en France possédant un laboratoire en parfait état de conservation. À Courtes, la ferme-musée de la Forêt, modèle de l'architecture bressane, est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1930. Au cœur du village de Cuisiat, le musée du Revermont présente les caractéristiques sociales et culturelles du Revermont, entre Bresse et rivière d'Ain.

Les quartiers anciens
Des maisons à colombages aux élégantes façades du centre-ville, du porche gothique de l'ancien couvent des Dominicains à la co-cathédrale Notre-Dame et sa légende de la Vierge Noire, une promenade dans Bourg-en-Bresse constitue aussi un voyage dans le temps. Nombreux parcs, jardins et fontaines apportent un bol d'air frais à cette découverte historique et architecturale.

Bases de loisirs
Bouvent à Bourg-en-Bresse : plage, pêche, base nautique, plaine de jeux, circuits pédestres, golf...
La Plaine Tonique à Montrevel-en-bresse : lac, plages, aires de jeux, mini-golf, activités nautiques, camping et restauration.
La Grande du Pin à Treffort-Cuisiat : plan d'eau (pêche, jeux, terrains de sports, parcours aventure...), camping et restaurant.

 

Le monastère de Brou est un incontournable de la ville © S. BuathierLes maisons typiques de la ville se dévoilent à chaque coin de rue © S. BuathierLa base de loisirs de Bouvent est très recherchée lors de chaudes journées © S. Buathier
Ville-étape pour la 4e fois
Préfecture de l'Ain (01)
40 300 habitants (Burgiens), 73 400 habitants pour les 15 communes de Bourg-en-Bresse Agglomération

Économie : Renault Trucks, Nexans (câbles téléphoniques), ArcelorMittal (câbles téléphériques, ascenseurs de la Tour Eiffel), Ugitech (tréfilerie), université (3 400 étudiants), tourisme (100 000 visiteurs en 2015 au monastère royal de Brou)

Culture : monastère royal de Brou (XVIe siècle), co-cathédrale Notre Dame de l'Annonciation (XVIe siècle), Hôtel-Dieu (XVIIe siècle), musée municipal, théâtre. Festivals : À la folie… pas du tout, Estivales de Brou, Festival d'Ambronay, Glorieuses de Bresse (concours de volailles organisé depuis 1862)

Sport : JL Bourg (basket, Pro B), Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (football, Ligue 2), US Bressane (rugby, Fédérale 1). Événements : Jumping international, semi-marathon, Tour de l'Ain cycliste, Grand Prix de tennis Open de l'Ain

Spécialités : volaille de Bresse AOP, fondue bressane, beurre et crème de Bresse AOC, quenelles Giraudet, grenouilles persillées, carpes des étangs de la Dombes, fromages (Bleu de Bresse et Comté), tarte à la crème, gaudrioles (sablés aux gaudes), vins du Bugey AOC

Développement durable : 24 kilomètres de pistes cyclables en réseau urbain (sur les 36 kilomètres de l'agglomération), 560 bornes à vélo, parc de loisirs de 56 hectares

Labels : site remarquable du goût, 3 fleurs

Sites Internet

La Salamandre tachetée

La Salamandre tachetée est un amphibien aux facultés étonnantes. Longue d'environ 25 cm de long, elle peut régénérer des parties de son corps lorsqu'elles sont blessées ou coupées. Il suffit ainsi de quelques jours pour qu'une patte repousse. Elle peut également se défendre en émettant des sécrétions empoisonnées émises par des glandes situées sur l'ensemble de sa peau. Ce sont ses couleurs vives qui avertissent les imprudents. Contrairement à la plupart des amphibiens, elle se reproduit hors de l'eau. La femelle dépose ses larves dans l'eau au printemps.

Et le patrimoine géologique ?

Les monts du Jura : un coulis de calcaire !
Le Jura représente de belles montagnes et pourtant cet ensemble est un coulis, une structure qui a coulé, glissé vers l'ouest quand le plissement alpin a légèrement soulevé l'Est. La masse des calcaires repose sur des niveaux salifères qui, plastiques, ont fait l'effet d'un lubrifiant, de couche savon). Vers l'Ouest ces calcaires de l'époque secondaire ont même glissé, sur plusieurs kilomètres, sur les couches très récentes de la plaine de la Saône.

Salamandre tachetée © P. Gourdain
Ville-étape pour la 4e fois
Préfecture de l'Ain (01)
40 300 habitants (Burgiens), 73 400 habitants pour les 15 communes de Bourg-en-Bresse Agglomération

Économie : Renault Trucks, Nexans (câbles téléphoniques), ArcelorMittal (câbles téléphériques, ascenseurs de la Tour Eiffel), Ugitech (tréfilerie), université (3 400 étudiants), tourisme (100 000 visiteurs en 2015 au monastère royal de Brou)

Culture : monastère royal de Brou (XVIe siècle), co-cathédrale Notre Dame de l'Annonciation (XVIe siècle), Hôtel-Dieu (XVIIe siècle), musée municipal, théâtre. Festivals : À la folie… pas du tout, Estivales de Brou, Festival d'Ambronay, Glorieuses de Bresse (concours de volailles organisé depuis 1862)

Sport : JL Bourg (basket, Pro B), Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (football, Ligue 2), US Bressane (rugby, Fédérale 1). Événements : Jumping international, semi-marathon, Tour de l'Ain cycliste, Grand Prix de tennis Open de l'Ain

Spécialités : volaille de Bresse AOP, fondue bressane, beurre et crème de Bresse AOC, quenelles Giraudet, grenouilles persillées, carpes des étangs de la Dombes, fromages (Bleu de Bresse et Comté), tarte à la crème, gaudrioles (sablés aux gaudes), vins du Bugey AOC

Développement durable : 24 kilomètres de pistes cyclables en réseau urbain (sur les 36 kilomètres de l'agglomération), 560 bornes à vélo, parc de loisirs de 56 hectares

Labels : site remarquable du goût, 3 fleurs

Sites Internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Chiffres clés

Championnats d'Europe de Cyclisme 2016

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagée depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagée dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Découvrir le guide historique

Les maillots du Tour

Chronométreur officiel

Partenaires du Tour