Mont Ventoux

Cinglés du Ventoux

En 1988 a été créée la Confrérie des Cinglés du Mont Ventoux dans le but de montrer que tout cycliste normalement entraîné pouvait, sans fatigue excessive et dans la même journée, gravir le Géant de Provence par les trois routes principales. Un quart de siècle plus tard, les Cinglés sont un millier et maîtrisent le Ventoux jusqu'à 80 ans.

Jusqu'à 1988, des milliers et des milliers de cyclistes avaient gravi le Ventoux par l'une de ses trois routes principales (Bédoin, Malaucène, Sault) et tous étaient fiers d'avoir ajouté à leur palmarès cette montée qualifiée par de nombreux vainqueurs du Tour de France comme la plus dure de tous les grands cols français et même européens. En 21 km, la dénivellation est de 1600 m. Le défi lancé en 1988, lors de Pâques en Provence à Miramas (organisé par la Fédération française de cyclotourisme), consistait à escalader, dans la même journée, le Ventoux trois fois par les trois routes principales. Le cycliste qui réussissait cette performance était qualifié de Cinglé du Mont Ventoux et entrait définitivement dans le club (ou confrérie).

Depuis 1998, une option musclée permet aux Cinglés de devenir Galériens en ajoutant une quatrième montée par la désormais célèbre route forestière (par Bédoin). Créateur de ce club, Christian Pic fut ainsi le premier Cinglé et le premier Galérien.  

En 2007 est née aussi l'option Bicinglette qui double l'option Cinglé.
Chaque année, plusieurs centaines de candidats tentent leur chance sur les pentes du Géant de Provence.

Sites internet

Logo du Club des Cinglés du Mont Ventoux - ©Club des Cinglés du Mont Ventoux
8 fois site-étape
Point culminant (1 912 m) du département du Vaucluse (84)
Surnoms : le Géant de Provence, le Mont Chauve
Spécialités : côtes du Ventoux (AOC), champignons, truffes, olives, porc.
Économie : tourisme, station de sport d'hiver.
Personnalités : Pétrarque.
Sport : cyclisme, station de ski du Mont-Serein, GR4 et GR9.
Festival : Festival Ventoux Biosphère
Labels : réserve de biosphère classée par l'UNESCO, site Natura 2000, zone spéciale de conservation  

Mont Ventoux

Tous les ans, les coureurs, à commencer par Bradley Wiggins qui en a fait son idole, ont une pensée pour Tom Simpson, décédé voilà 46 ans sur les pentes du Ventoux.

Apparu au programme du Tour en 1951, le Géant de Provence a été retenu pour la première fois comme arrivée d'étape en 1958 lors d'un contre-la-montre qui permit à Charly Gaul de construire en partie son succès sur le Tour. Pour la première arrivée d'étape en ligne, c'est Raymond Poulidor qui s'y imposait en 1965, sans parvenir à déposséder Felice Gimondi du Maillot Jaune. On n'a pas oublié non plus le formidable succès populaire qu'a connu ici le Tour en 2009 lors d'une étape que s'adjugeait Juan Manuel Garate.

Entre temps, Eddy Merckx, Bernard Thévenet ou Jean-François Bernard, dans un chrono d'anthologie en 1987, avaient triomphé du mythe, tout comme deux grimpeurs de la trempe de Marco Pantani et Richard Virenque

Raymond Poulidor, Etape Montpellier/Mont Ventoux, Tour de France de 1965 - ©Presse SportsTour de France 2009, Etape Montélimar/Mont Ventoux - ©Presse SportsTour de France 2013, Etape Montélimar/Carpentras - ©Presse SportsA la mémoire de Tom Simpson sur le Mont Ventoux, Reconnaissant Montélimar/Mont Ventoux, 2009 - ©Presse Sports
8 fois site-étape
Point culminant (1 912 m) du département du Vaucluse (84)
Surnoms : le Géant de Provence, le Mont Chauve
Spécialités : côtes du Ventoux (AOC), champignons, truffes, olives, porc.
Économie : tourisme, station de sport d'hiver.
Personnalités : Pétrarque.
Sport : cyclisme, station de ski du Mont-Serein, GR4 et GR9.
Festival : Festival Ventoux Biosphère
Labels : réserve de biosphère classée par l'UNESCO, site Natura 2000, zone spéciale de conservation  

Sites internet

Pétrarque gravit le Ventoux

Le poète Pétrarque, résidant à Avignon, entreprit le 26 avril 1336 l'ascension du Mont-Ventoux, dont il livre le récit dans une lettre à un ami moine augustin. Sa leçon aux coureurs du Tour de France : que la montagne ne vous fasse pas oublier que la hauteur est intérieure !

« J'ai fait aujourd'hui une ascension sur la plus haute montagne de cette contrée que l'on nomme avec raison le Ventoux, guidé uniquement par le désir de voir la hauteur extraordinaire du lieu. (…) Au jour fixé, nous quittâmes la maison, et nous arrivâmes le soir à Malaucène, lieu situé au pied de la montagne, du côté du nord. Nous y restâmes une journée, et aujourd'hui enfin nous fîmes l'ascension avec nos deux domestiques, non sans de grandes difficultés, car cette montagne est une masse de terre rocheuse taillée à pic et presque inaccessible. Mais le poète a dit avec raison : Un labeur opiniâtre vient à bout de tout. Un long jour, un air doux, des âmes vigoureuses, des corps robustes droits, tout favorisait notre projet. Seule la nature des lieux nous faisait obstacle. Nous trouvâmes dans les gorges de la montagne un pâtre d'un âge avancé qui s'efforça par beaucoup de paroles de nous détourner de notre ascension. Il nous dit que cinquante ans auparavant, animé de la même ardeur juvénile, il avait grimpé jusqu'au sommet mais qu'il n'en avait rapporté que repentir et fatigue, le corps et les vêtements déchirés par les pierres et les ronces. Il ajoutait que jamais, ni avant ni depuis cette époque, on avait ouï dire que personne eût osé en faire autant. (…)

On n'aperçoit pas de là la cime des Pyrénées, ces limites de la France et de l'Espagne, non qu'il y ait quelque obstacle que je sache, mais uniquement à cause de la faiblesse de la vue humaine. On voyait très bien à droite les montagnes de la province lyonnaise, et à gauche la mer de Marseille et celle qui baigne Aigues-Mortes, distantes de quelques jours de marche. Le Rhône était sous nos yeux. Pendant que j'admirais tout cela, tantôt ayant des goûts terrestres, tantôt élevant mon âme à l'exemple de mon corps, je voulus regarder le livre des Confessions de saint Augustin (…). J'atteste Dieu et celui qui était présent qu'aussitôt que j'eus jeté les yeux sur le livre, j'y lus : Les hommes s'en vont admirer les cimes des montagnes, les vagues de la mer, le vaste cours des fleuves, les circuits de l'Océan, les révolutions des astres, et ils se délaissent eux-mêmes. (…)

Alors, trouvant que j'avais assez vu la montagne, je détournais sur moi-même mes regards intérieurs, et dès ce moment on ne m'entendit plus parler jusqu'à ce que nous fussions parvenus en bas. »

Francesco Petrarca, Recueil de portraits d'Arras, sanguine de Jacques Le Boucq
8 fois site-étape
Point culminant (1 912 m) du département du Vaucluse (84)
Surnoms : le Géant de Provence, le Mont Chauve
Spécialités : côtes du Ventoux (AOC), champignons, truffes, olives, porc.
Économie : tourisme, station de sport d'hiver.
Personnalités : Pétrarque.
Sport : cyclisme, station de ski du Mont-Serein, GR4 et GR9.
Festival : Festival Ventoux Biosphère
Labels : réserve de biosphère classée par l'UNESCO, site Natura 2000, zone spéciale de conservation  

Sites internet

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour