Mardi 3 juillet 2012

Étape 3Orchies / Boulogne-sur-Mer

Départ 12h40 GMT 2+

La méthode Sagan

Résumé de l'étape03.07.2012Étape 3- Orchies / Boulogne-sur-Mer

© A.S.O.

L'étape dessinée entre Orchies et Boulogne-sur-Mer a donné l'occasion à Peter Sagan de procéder à une véritable démonstration. Le jeune Slovaque, qui avait déjà impressionné sur l'étape de Seraing, a su se préserver des nombreuses chutes et crevaisons qui ont écarté plusieurs prétendants à la victoire d'étape, comme Philippe Gilbert et Thomas Voeckler. Dans le final, il a su faire preuve de patience au moment de l'attaque de Sylvain Chavanel, puis de lucidité lors de la chute intervenue dans les 300 derniers mètres. Sagan a ensuite déroulé dans son registre en maîtrisant en puissance Fabian Cancellara et Edvald Boasson Hagen.

Ruben Perez lance l'échappée
Après 5 kilomètres de course, Ruben Perez (EUS) trouve la faille et quitte le peloton,  suivi de Giovanni Bernaudeau (EUC), Sébastien Minard (ALM), Michael Morkov (STB) et Andriy Grivko (AST). Leur avantage atteint rapidement 5'40'' (km 15), mais les équipiers de RadioShack-Nissan ne tardent pas à prendre le contrôle de la situation. En imposant au peloton un rythme soutenu, ils maintiennent avec les échappés un écart fixé autour de 4'30''.

Wiggins privé de Sivtsov
La marche du peloton est momentanément heurtée par une chute au km 79, qui met notamment à terre Janez Brajkovic. L'équipe Liquigas ne cache pas son intérêt pour l'étape du jour et relaie par intermittence les coéquipiers de Fabian Cancellara. L'ascension de la côte de l'Eperche est exploitée par Michael Morkov, qui rajoute un point à son pactole. C'est également dans cette première difficulté du jour que le rythme du peloton monte d'un cran, les équipiers de Wiggins et d'Evans souhaitant encadrer leurs leaders en tête du peloton. L'accélération produit des dégâts colatéraux, notamment pour le favori britannique, puisqu'une chute au km 140 le prive d'un soutien majeur, Kanstantsin Sivtsov, contraint à l'abandon sur blessure.  

Gilbert et Voeckler retardés
L'incident n'empêche pas le peloton de se rapprocher (3' au km 143). Andriy Grivko place à 37 km de l'arrivée une attaque qui éjecte Giovanni Bernaudeau du groupe de tête. Une échappée réduite à quatre attaque donc la côte de Mont-Violette, où Morkov s'assure de garder la tête du classement des grimpeurs. Derrière eux, une nouvelle chute se produit au km 168. Comme conséquence  immédiate, Jose Joaquin Rojas quitte lui aussi le Tour sur blessure. Puis un grand nombre de coureurs, mis à terre ou simplement retardés, se retrouvent distancés par le peloton principal. C'est le cas de Philippe Gilbert, de Thomas Voeckler, de Christophe Kern et de Christian VandeVelde, entre autres.

Grivko insiste en solo
Grivko porte un deuxième coup à l'échappée dans la côte de Herquelingue, qu'il franchit avec l'unique compagnie de Michael Morkov, tout comme la côte de Quéhen, où la marge du duo n'est plus que de 40''. Le champion ukrainien poursuit son effort à l'assaut du Mont Lambert. Il lâche le maillot à pois, mais ne résiste pas au retour du peloton, emmené à 8 km du but par Ivan Basso.

Chavanel repris à 450 m
Trois kilomètres plus loin, Sylvain Chavanel passe à l'offensive et se construit même un avantage de 12'', qui fond à 8'' au passage sous la Flamme Rouge. Le Français, repris à 450 m de la ligne, laisse place à une explication finale perturbée par une chute collective, à 300 m du but. Parmi ceux qui l'ont évité, Peter Sagan se retrouve aux prises avec Fabian Cancellara et Edvald Boasson Hagen, qu'il lâche avec aisance pour aller chercher sa deuxième étape sur le Tour de France.

Étape 3 Orchies / Orchies

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 5

Classements à l'issue de l'étape 5

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Peter Sagan est-il capable de battre Greipel et Cavendish dans un sprint massif ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour