Sprint, acte III

12 juillet 2019 - 04:57

Ils ont encore des comptes à régler ! Lors des deux premiers épisodes de la saga du sprint, les bolides n’ont pas trouver leur maître. Mike Teunissen dans une explication désordonnée à Bruxelles, Elia Viviani sur un schéma un peu plus classique à Nancy, ont saisi les deux premiers bouquets de la spécialité, mais la hiérarchie est encore à installer. C’est justement le rôle que peut jouer l’étape de Chalon-sur-Saône, la plus longue du Tour 2019, promise à une arrivée massive si les formations des sprinteurs le décident. Sachant qu’il s’agit aussi de la dernière occasion de provoquer un tel dénouement avant, au mieux selon leur interprétation, l’arrivée à Toulouse pour la 11e étape. Dès lors, ceux qui n’ont pas goûté aux joies de la victoire sur le Tour auront bien l’intention d’imiter Viviani. Ce sera à n’en pas douter le cas de Caleb Ewan, qui s’est infligé un voyage dans le grupetto pour son anniversaire hier, mais pense bien à s’offrir un cadeau à part pour entamer sa 26e année. Sonny Colbrelli sera également candidat, ce qui n’exclut nullement les habitués des podiums d’étapes, comme Alexander Kristoff, Dylan Groenewegen, Michael Matthews, André Greipel… Le rendez-vous est pris.

Tour de France 2019 - 09/07/2019 - Etape 4 - Reims / Nancy (213,5Km) - Elia VIVIANI (DECEUNINCK - QUICK -STEP)
Tour de France 2019 - 09/07/2019 - Etape 4 - Reims / Nancy (213,5Km) - Elia VIVIANI (DECEUNINCK - QUICK -STEP) © A.S.O./Thomas MAHEUX

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus