TERPSTRA, GUERRIER RECOMPENSÉ

Résumé de l'étape09.02.2014Étape 1- Al Wakra / Dukhan Beach

De toutes les bordures, vainqueurs des deux sprints de bonifications et encore dans l'échappée décisive dans le final, Niki Terpstra a été récompensé de tous ses efforts en remportant la première étape du Tour of Qatar 2014. Comme il y a un an, lorsque Brent Bookwalter s'était imposé seul à Dukhan, le Néerlandais d'Omega Pharma Quickstep, accompagné de 4 autres courageux, est parvenu à résister au retour du peloton pour signer une victoire retentissante. Il s'offre en outre le Maillot Or de leader de l'épreuve.

Après de fortes pluies arrosant la péninsule qatarienne dans la matinée, le ciel s'était miraculeusement dégagé pour accueillir les 152 coureurs de la 13e édition du Tour of Qatar, au départ de la première étape, au bord de la mer à Al Wakra.  Pas de pluies, un beau ciel bleu mais du vent, beaucoup de vent, tout au long du parcours de 135,5 kilomètres en direction de Dukhan Beach sur la côte ouest du pays. C'est donc à un rythme effréné (parfois plus de 70 km/h), grâce au vent favorable, que les coureurs prennent le départ à 13h06.  Lieeuwe Westra, nouveau venu chez Astana, est le premier à se mettre en évidence dès le kilomètre 9, mais après avoir profité d'un avantage de 20”, il est finalement repris au kilomètre 18.

Le premier sprint de bonifications (à Mesaieed, km 20) est remporté, déjà, par l'homme de la journée, Niki Terpstra (OPQ) devant Kristoff (KAT) et Bennett (TNE) alors que le peloton reste groupé. Au kilomètre 32, cinq hommes parviennent à prendre le large : Kohler (BMC), Westra (AST), Houlé (ALM), Salomein (TSV) et Chtioui (SKD). Leur avance passe de 1'35 au km 34 à un écart maximum de 6'20 au km 40.

Sous l'influence du vent, soufflant alors de côté, les ténors du Tour, ayant visiblement des fourmis dans les jambes, passent à l'offensive. Le peloton se scinde et 21 coureurs font la différence en tête. Dans ce premier éventail, on retrouve certains des candidats à la victoire finale : Boonen (OPQ), Cancellara (TFR), Greipel (LTB) et Gilbert (BMC). Ce groupe de spécialistes reprend les 5 échappés dès le kilomètre 59. L'écart avec les poursuivants ne se faisant pas, tout rentre dans l'ordre au km 95 et le peloton se reforme à l'exception d'une quarantaine d'hommes.

Juste avant le deuxième sprint intermédiaire, (Umm Bab, km 107.5), Niki Terpstra repasse à l'attaque. Le Néerlandais franchit la ligne avec une avance de 5'' sur  Roelandts (LTB) et Schar (BMC). Ces trois hommes prolongent leurs efforts, se regroupent et profitent de l'apport de Van Kersbulck (OPQ) et Elmiger (IAM), déjà membre de l'échappée décisive il y a un an lors de la même étape, pour accroitre leur avance sur le peloton. Les 5 hommes de tête possèdent un avantage de 25'' au km 25, puis toujours de 32'' à 5 kilomètres du but.

Malgré les efforts des équipes de sprinters, à l'exception évidemment d'Omega Pharma Quickstep, ayant deux des siens devant, les fuyards peuvent commencer à envisager la victoire à l'entame de la dernière ligne droite le long de la plage de Dukhan. Profitant du bon travail de son coéquipier Van Kersbulck, Niki Terpstra ne laisse pas passer sa chance et  s'offre un premier succès individuel au Qatar. Il s'était en effet déjà imposé lors d'un contre-la-montre par équipes.

Le coureur de 29 ans, né à Bewerwijk, devance sur la ligne Jurgen Roelandts et Michael Schar. Grace à sa 12e victoire professionnelle, Terpstra s'empare du Maillot Or de leader du Tour of Qatar avec 9'' d'avance sur Roelandts et 12'' sur Schar.  Il prend également le commandement du classement par points, alors que  Sam Bennett (TNE) endosse lui le Maillot Blanc Perle de meilleur jeune.

Étape 1 Al Wakra / Dukhan Beach

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 6

Classements à l'issue de l'étape 6

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour of Qatar

Partenaires de Tour of Qatar