Sagan en homme fort

Résumé de l'étape21.02.2014Étape 4- Wadi Al Abiyad / Ministry of Housing

Au terme de la première de deux étapes sans doute décisives sur ce Tour of Oman, Peter Sagan a démontré toute l'étendue de sa classe. Solidement installé au sein d'un imposant groupe de candidats à la victoire finale, le Slovaque a su résister aux quatre ascensions de Bousher Alamrat, avant de filer vers la victoire en compagnie de Nibali et Uran. Le dernier maillot vert du Tour de France s'offre ainsi sa quatrième victoire d'étape à Oman et prend la tête du général.

Au cœur de l'arrière-pays omanais, Wadi Al Abiyad est un havre de paix, entouré de palmeraies. Un lieu authentique pour accueillir le départ de la 4e étape du Tour of Oman. Sous les encouragements de la population locale et de nombreux touristes venus en observateurs, les 142 coureurs toujours en lice prennent le départ à 11h28 pour la plus longue étape de l'épreuve : 173 kilomètres à destination du Ministère du Logement, situé à Boshar, en empruntant un final des plus exigeants (quatre ascensions de Bousher Alamrat). Après un départ rapide, un trio formé d'Agnoli, Westra (AST) et Fischer (FDJ) va prendre le large au km 9, mais ne parvient jamais à se défaire des griffes du peloton. Les fuyards sont repris au km 15 quelques instants avant une deuxième offensive qui sera cette fois-ci la bonne. Quatre coureurs : Huffman (AST), Popovych (TFR), Van Avermaet (BMC) et Wallays (TSV), se lancent dans une longue échappée. Leur avance augmente rapidement. Au premier sprint intermédiaire (km 37), remporté par Wallays devant Van Avermaet et Popovych, le quatuor compte 7'25 d'avance. L'écart va même atteindre 8' au km 51.

Le peloton emmené par les formations Lotto-Belisol, Tinkoff-Saxo, BMC et Omega Pharma-Quickstep, débute alors une poursuite régulière et juste avant la première ascension de Bousher Alamrat, les échappés n'ont plus qu'un avantage de 5'50. Au sommet, Wallays, en quête de points pour le classement de la combativité, devance Van Avermaet et Popovych. Le peloton, où ne figure plus le Maillot Rouge, André Greipel (LTB), ni le Maillot Blanc, Leigh Howard (OGE), ni même Andy Schleck (TFR), relégués dans un groupe de coureurs distancés, pointe à 3'50.

Au sommet de la deuxième ascension, où est jugé le deuxième sprint de bonifications (km 131), Wallays passe une nouvelle fois en tête devant Van Avermaet et Huffman, alors que le peloton accuse un retard de 2'25. Popovych puis Huffman et Wallays sont les premiers à céder au début de l'avant-dernière ascension. Greg Van Avermaet prolonge donc son effort en solitaire. Le Belge atteint le sommet avec une avance de 18” sur Sergio Henao (SKY) et 32” sur le peloton emmené par Nerz (BMC). Le dernier échappé est finalement revu au km 159 par un groupe d'une soixantaine d'éléments.

Tous les candidats à la victoire finale sont présents aux avant-postes. Malgré quelques tentatives, les favoris restent groupés jusqu'au sommet, où Christopher Froome (SKY) passe en tête devant Kreuziger (TCS) et Uran (OPQ). Comme la veille, le tenant du titre et vainqueur du dernier Tour de France, passe à l'attaque, emmenant avec lui Rigoberto Uran, son ancien coéquipier. Mais ce duo est vite repris. Dans la longue descente vers Boshar, trois costauds s'échappent à moins de dix kilomètres du but : Nibali (AST), Sagan (CAN) et Uran (OPQ). Une attaque décisive. L'avantage de ce trio royal atteint 18'' à cinq kilomètres de l'arrivée. Si leur avance n'est plus que de 6'' à la flamme rouge, elle est cependant suffisante pour s'imposer. Le plus rapide des trois sera finalement, comme prévu, Peter Sagan. Le Slovaque devance Uran et Nibali pour s'offrir sa quatrième victoire sur le Tour of Oman (une étape en 2012, deux en 2013).

Grace à ce succès, Sagan s'empare du Maillot Rouge de leader de l'épreuve et possède un avantage de 10” sur Uran et 14” sur Nibali. Le coureur de Cannondale est également meilleur jeune du Tour, alors qu'André Greipel, 103e de l'étape à 21'10, conserve la tête du classement par points (Maillot Vert). Présent dans trois des quatre longues échappés depuis le début de la course, Jelle Wallays prend la tête du classement de la combativité.

Étape 4 Wadi Al Abiyad / Ministry of Housing

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 6

Classements à l'issue de l'étape 6

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour of Oman