FROOME, ROUGE ; BOUHANNI, BLEU BLANC ROUGE

actualités01.01.2014Avant-course

Dauphin de Bradley Wiggins sur le dernier Tour de France, Christopher Froome a débuté sa saison 2013 par un coup d'éclat en remportant un Tour of Oman qui n'avait jamais accueilli autant de prétendants à la victoire sur la Grande Boucle. Le Britannique remporte le maillot rouge devant Contador et Evans. La 6ème et dernière étape de l'épreuve s'est achevée par un sprint massif, remporté par le champion de France Nacer Bouhanni devant Goss et Phinney.

Etape 6 : Nawit Nagam Park – Matrah Corniche, 144 km
139 coureurs au départ. Grand soleil.

Au matin de la 6ème et ultime étape du Tour of Oman, le leader au général Christopher Froome (SKY) possédait une marge confortable de 27'' sur Alberto Contador (TST) et 39'' sur Cadel Evans (BMC). De quoi voir venir, surtout lorsqu'on est entouré par une équipe aussi impressionnante que celle de Sky. Il restait pourtant 144 km à parcourir, pas mal de pièges à éviter et d'offensives à maitriser.

Sous un magnifique soleil et par plus de 25°C, les 139 coureurs encore en lice prennent le départ du Hawit Nagam Park, direction l'ouest et la capitale Mascate pour un final en circuit, dessiné sur la corniche de Matrah, avec comme nouveauté une bosse à franchir trois fois. 

Dès le premier kilomètre, Gatis Smukulis (KAT) s'extrait du peloton. Le Letton est rapidement rejoint par deux autres coureurs : Kreder (VCD) et Di Corrado (BAR). Leur avance sur un peloton pas spécialement inquiet augmente rapidement: 4'45 au km 8, puis 5'30 au km 19. Le premier sprint de bonifications à Qurayyat (km 32) est remporté par Di Corrado devant Smukulis et Kreder, alors que le peloton pointe à 6'35. 

C'est ensuite Smukulis qui passe en tête au sommet de la côte de Qurayyat (km 39), devant Kreder et Di Corrado, alors que le peloton accuse un retard de 6'40. Dès lors, les équipes Sky, Netapp-Endura et Argos-Shimano prennent en main la poursuite et l'avantage des échappés diminue.

A 25 kilomètres de l'arrivée, le trio de tête ne possède plus que 1'05 d'avance. Il est finalement repris sur le circuit final au km 127. Le peloton demeure groupé lors des deux tours de la corniche de Matrah, à l'exception de quelques coureurs, dont Marcel Kittel (ARG), victimes de la nouvelle bosse dans le final.  Après la troisième et dernière ascension, un peloton de 80 éléments se présente pour l'emballage final. Un sprint massif remporté avec brio par le champion de France Nacer Bouhanni (FDJ), qui devance Goss (OGE) et Phinney (BMC) sur la ligne.

Le maillot rouge, Christopher Froome, confortablement installé dans le peloton, franchit la ligne en grand vainqueur du Tour of Oman. Au classement général final, le Britannique s'impose devant deux anciens vainqueurs du Tour, avec 27” d'avance sur Contador et 39” sur Evans. Un podium qui pourrait d'ailleurs être celui, dans l'ordre ou le désordre, du prochain Tour de France. Froome remporte également le classement par points, alors que Kenny Elissonde (FDJ), 21 ans, termine meilleur jeune et Bobbie Traksel (CSC), plus combatif.

Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 6

Classements à l'issue de l'étape 6

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour of Oman