• FR

Démare, le sacre picard !

Lundi 19 mai

Ce matin au départ de Cap'Aisne, Arnaud Démare (FDJ.fr) préférait opter pour la prudence : « l'objectif est surtout de garder le Maillot Jaune  et de gagner le Tour de Picardie ». Mais pour... Lire la suite

Sprinteurs en scène

actualités05.05.2014Avant-course

© G. Demouveaux

Du 16 au 18 mai prochain, le Tour de Picardie accueille sur trois étapes un peloton où les sprinteurs comme Arnaud Démare ou Bryan Coquard devraient se sentir à leur aise, y compris avec la menace de Philippe Gilbert. Après le retrait programmé d'A.S.O., l'épreuve rentrera dans une période de transition.

Les courses cyclistes constituent des rendez-vous pour le peloton mondial, dont les coureurs sont constamment en recherche de diversité, à la fois en termes de terrain, de climat, ou encore d'exposition médiatique. Le Tour de Picardie, avec ses spécificités sportives, symbolise précisément la nécessité de cette variété dans le calendrier. Après sa 68e édition, son avenir sera selon toute vraisemblance assuré par les collectivités qui l'ont toujours soutenu (Région Picardie, départements de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme), tandis qu'A.S.O., organisateur de l'épreuve depuis 15 ans, tient à accompagner dans plusieurs domaines la structure amenée à reprendre la responsabilité de la course. Ce passage de témoin est destiné à donner au Tour de Picardie la possibilité de rebondir dans un environnement économique plus adapté à son format.

Si l'épreuve s'apprête à vivre une transition, c'est bien un millésime de choix que les coureurs devraient servir aux spectateurs picards sur les trois étapes au programme, essentiellement taillées pour des sprinteurs, mais où les attaquants les plus valeureux peuvent trouver à s'exprimer. Dans ce registre, l'un des plus remuants et efficaces a prévu d'effectuer sa rentrée en Picardie : Philippe Gilbert dispose assurément des arguments pour piéger ou faire plier en force les équipes de sprinteurs. Mais les formations françaises ont justement aligné les meilleurs spécialistes du genre afin de parfaire les automatismes : ce sera le cas pour la FDJ avec le Picard Arnaud Démare, mais aussi pour Europcar avec Bryan Coquard, 2e l'année dernière. Pour autant, le clan français n'aura pas le champ libre, puisqu'Omega Pharma Quick Step aligne Gert Steegmans et Gianni Meersman, qui feront eux aussi figure de favoris.

L'actualité en images

photo02/04/2014 

© G. Demouveaux

  •  
Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de Picardie

Partenaires du Tour de Picardie