Kittel mate Coquard

Résumé de l'étape12.05.2013Étape 3- Nanteuil-le-Haudouin / Soissons

Dans le même temps que le Maillot Jaune Bryan Coquard (Europcar) ce matin à Nanteuil-le-Haudouin, Marcel Kittel (Argos-Shimano) a clarifié la hiérarchie cet après-midi à Soissons en remportant nettement au sprint la dernière étape du Tour de Picardie. Avec deux succès d'étape et le classement général final dans la besace, le colosse allemand égale la performance de John Degenkolb, son coéquipier et compatriote, vainqueur de l'épreuve l'année passée. Seulement 12ème de l'étape, Coquard se console avec la 2ème place au général. Kenny Van Hummel (Vacansoleil), 2ème de l'étape, complète le podium. David Boucher (FDJ), grand animateur de la journée, remporte le classement du meilleur grimpeur.

De la casse au départ
Les 121 coureurs encore en lice sur ce Tour de Picardie 2013 (abandon de Delage hier) quittent Nanteuil-le-Haudouin (Oise) à vive allure, direction Soissons (Aisne). La nervosité est palpable dès le départ et une chute intervient dans les premiers kilomètres de l'étape, mettant à terre plusieurs coureurs dont Drujon (BigMat) et Van der Sande (Lotto-Belisol), contraints à l'abandon.

Un match à 3 contre 2
Au km 12 David Boucher (FDJ) place une attaque décisive, entraînant dans son sillage Maxime Daniel (Sojasun) et Benjamin Giraud (La Pomme-Marseille). Les trois fuyards s'entendent bien et prennent rapidement du champ sur le peloton. Lloyd Mondory (AG2R), vainqueur d'étape sur le Tour de Picardie en 2005, et Luca Wackermann (Lampre) partis à contretemps trois kilomètres plus loin, sont à deux doigts de revenir sur la tête de la course (20'' à Villers-Cotterêts, km 33.5), mais ne parviennent pas à opérer la jonction. En « chasse-patate » pendant de nombreux kilomètres, les deux hommes se relèvent finalement alors que l'écart plafonne à 1' (km 65).

Boucher dépouille Minard
Au sommet de la Côte de Braine (km 81,5), que Boucher franchit en tête, l'échappée bénéficie de 2'40'' d'avance sur un peloton emmené par l'équipe du Maillot Jaune (Europcar). L'écart n'atteint jamais plus de trois minutes, au niveau du premier sprint intermédiaire à Malval (km 100,5), remporté par Daniel. David Boucher, natif de Maubeuge et donc proche de ses routes d'entraînement, glane à nouveau de précieux points au sommet de la Côte de Coucy-le-Château-Auffrique (km 131,5), ce qui lui garantit de revêtir le maillot à pois de meilleur grimpeur, propriété de Minard depuis hier, à l'arrivée à Soissons.

Bras de fer Kittel vs. Coquard
Le peloton, mené par l'équipe Cofidis et Europcar, avale finalement les trois audacieux à 25 km de l'arrivée. Coquard remporte le sprint intermédiaire disputé à l'occasion du premier passage sur la ligne à Soissons (km 160,5 à 10,5 kilomètres de l'arrivée) et grappille 3 précieuses secondes de bonifications sur Kittel. Mais l'Allemand, sûr de son fait, attend son heure pour l'emballage final, auquel Arnaud Démare (FDJ), victime d'une chute à 9 kilomètres du but, ne peut se joindre. Déjà vainqueur de la première étape il y a deux jours à Flixecourt, Kittel ne laisse aucune chance à ses rivaux dans la dernière ligne droite à Soissons, au terme d'un sprint tout en puissance. L'Allemand récupère le Maillot Jaune et devance au classement général final Coquard (12ème de l'étape) et Van Hummel (2ème).

Étape 3 Nanteuil-le-Haudouin / Soissons

Tout sur l'étape journal de l'étape

Journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de Picardie

Partenaires du Tour de Picardie