Marcel Kittel en costaud

Résumé de l'étape10.05.2013Étape 1- Guise / Flixecourt

Au terme d'une journée marquée par une échappée de cinq coureurs, Marcel Kittel (Argos-Shimano) a remporté au sprint la première étape du Tour de Picardie 2013. Quelques jours après ses trois succès d'étapes sur le Tour de Turquie, l'Allemand, qui fêtera demain ses 25 ans, prouve qu'il est en grande condition et qu'il faudra compter sur lui lors des échéances à venir. Côté français, le talentueux Bryan Coquard (2ème) confirme son potentiel, tandis que le néo-pro Erwann Corbel (3ème) s'illustre pour la première fois à ce niveau.

Top départ à Guise
Les 122 coureurs du 67ème Tour de Picardie se sont élancés à 11h50 ce matin de Guise (Aisne), sous un ciel pluvieux. Au programme, 190 kilomètres à avaler, d'Est en Ouest, direction la charmante commune de Flixecourt (Somme). Aucune difficulté majeure au menu du jour, hormis la modeste Côte de Templeux-le-Fosse (1km à 5,1%) à escalader au km 95.

Cinq coureurs aux avant-postes
Dès le km 6, l'Estonien Joeaar (Cofidis) lance la première attaque, suivi par les Français Paiani (Sojasun), Kowalski (Roubaix), Rostollan (La Pomme) et par le Belge Vandousselaere (Topsport). La première tentative se révèle être la bonne et les cinq fuyards, qui se relayent bien, creusent rapidement l'écart avec le reste du peloton. Ils possèdent jusqu'à 8 minutes d'avance au km 25. Les premiers points du classement de la montagne sont âprement disputés et c'est le jeune Rudy Kowalski qui gagne le droit d'endosser le maillot à pois de meilleur grimpeur à l'issue de l'étape, en devançant Rostollan et Paiani au sommet de la Côte de Templeux-le-Fosse (km 95). Quelques kilomètres plus loin, le sprint intermédiaire de Sailly-Saillisel (km 106) est remporté par Joeaar.

Derrière, le peloton contrôle
Pendant ce temps à l'arrière, les équipes de sprinteurs, Argos-Shimano et FDJ en tête, mènent le train et grignotent petit à petit du terrain sur les cinq hommes de tête, qui ne bénéficient plus que 2'50'' à l'entrée dans Albert, à 63 kilomètres de l'arrivée. Alors que le peloton fond sur les échappées, Vandousselaere et Joeaar s'isolent à l'avant, à 18 km de l'arrivée. Les deux courageux, qui possèdent encore une trentaine de seconde d'avance lors du premier passage sur la ligne d'arrivée à Flixecourt (km 177.5, à 12.5 km de l'arrivée), sont finalement avalés par le peloton à 6 km du but.

Kittel impérial à Flixecourt
A 4 kilomètres de l'arrivée, une chute intervient en milieu de peloton, mettant notamment à terre Hutarovich (AG2R) et scindant la tête de course en deux. Gêné, Arnaud Démare (FDJ) voit s'envoler ses chances de succès d'étape. C'est un peloton d'une trentaine d'unités qui se présente à Flixecourt pour la victoire, au pied d'une bosse finale de 500m. Bien emmené par ses coéquipiers, Marcel Kittel lance de loin son sprint, au milieu de la chaussée, ne laissant aucune chance à ses adversaires. Les jeunes espoirs français Bryan Coquard (Europcar) et Erwann Corbel (Bretagne-Séché) complètent le podium.

Étape 1 Guise / Flixecourt

Tout sur l'étape journal de l'étape

Journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de Picardie

Partenaires du Tour de Picardie